Baisse du chômage en janvier : un chiffre à prendre "avec des pincettes"

Publié le 26/02/2016 - 11:22
Mis à jour le 26/02/2016 - 11:22

Le chômage a connu une nette baisse en janvier 2016, potentiellement la plus forte depuis la crise de 2008, mais cette publication est entachée d'événements statistiques "inhabituels" et "inexpliqués", qui la rendent difficilement interprétable.

pole_0038.jpg
Image d'illustration ©Libre de droit
PUBLICITÉ

Le nombre de chômeurs a diminué de 27 900 personnes en janvier 2016 en métropole, et de 230 personnes en Bourgogne Franche-Comté, pour s’établir à 3,55 millions, mais ce chiffre est à prendre avec des pincettes, avertit la Dares, service des statistiques du ministère du Travail.

Une baisse du chômage « inexpliquée« 

A la fin de chaque mois, les demandeurs d’emploi sont tenus de déclarer leur situation à Pôle emploi. S’ils ne le font pas, ils sont désinscrits d’office. En janvier 2016, 238 900 personnes sont sorties des listes pour ce motif, soit environ 40 000 de plus qu’en décembre. Cette hausse, « inhabituellement forte » et « inexpliquée« , fait baisser le chômage, écrit la Dares, qui appelle à interpréter les résultats « en tendance« , c’est-à-dire sur une période plus longue que le mois.

Malgré l’avertissement de ses services, la ministre du Travail Myriam El Khomri s’est félicitée de la baisse mensuelle, y voyant une « confirmation de la tendance qui se dessine depuis l’été dernier« . « Les chiffres sont honnêtes et corrects, il n’y a aucun bug« , s’est défendue la ministre. 

Dans le Doubs

Dans le Doubs, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C) s’établit à 41 930 fin janvier 2016. Ce nombre baisse de 0,9 % sur un mois (soit –360 personnes), de 0,7 % sur trois mois et progresse de 1,8 % sur un an.  En Bourgogne Franche-Comté, ce nombre baisse de 0,5 % sur un mois, de 0,2 % sur trois mois et progresse de 2,9 % sur un an.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.43
ciel dégagé
le 19/06 à 15h00
Vent
3.5 m/s
Pression
1010.11 hPa
Humidité
53 %

Sondage