Battu dimanche, le maire de Saint-Chamond s'inscrit à Pôle Emploi

Publié le 02/04/2014 - 08:36
Mis à jour le 02/04/2014 - 08:43

Défait dimanche soir par le candidat DVD Hervé Reynaud, le maire PS de Saint-Chamond (Loire), Philippe Kizirian, s’est inscrit dès le lendemain à Pôle Emploi.

 ©
©

INSOLITE

"Je suis la parfaite illustration que le statut d'élu est précaire, du moins pour ceux qui travaillent dans le secteur privé", a déclaré le premier magistrat de cette ville de 35.000 habitants.
"En tant qu'élu je ne verse pas de cotisation chômage, donc je n'aurai pas d'indemnités liées à ma perte d'emploi", explique ce fils d'un ouvrier de Creusot-Loire.
Ancien plombier salarié reconverti dans le secteur médico-social, après avoir passé un DEFA (diplôme d'Etat aux fonctions d'animations) puis une formation à l'Ecole nationale de santé de Rennes, Philippe Kizirian dirigeait jusqu'en 2008 un établissement de la Croix-Rouge spécialisé dans l'accueil d'enfants polyhandicapés.
Après sa victoire peu attendue à l'élection municipale de 2008, l'édile avait dû démissionner de ce centre qui emploie 130 personnes.
Non reconduit dans ses fonctions de premier magistrat de la ville, il déclare aujourd'hui "découvrir que la politique est parfois cruelle", tout en ajoutant: "Cette précarité, je l'ai choisie, et j'ai passé six années de labeur, mais aussi de bonheur".
Sa recherche d'une nouvelle activité professionnelle, pour laquelle il a un rendez-vous avec un conseiller de Pôle Emploi, s'impose d'autant plus qu'"à Saint-Chamond les simples conseillers municipaux ne perçoivent pas d'indemnités de fonction", a-t-il dit.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidence des Républicains : Jacques Grosperrin votera pour Bruno Retailleau

Ce jeudi 1er décembre, par voie de communiqué de presse, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin a annoncé son intention de voter pour Bruno Retailleau lors de l’élection du futur président des Républicains (LR). Il y a quelques jours, lundi 28 novembre, l’élu avait reçu un autre candidat à Besançon, le secrétaire général du parti Aurélien Pradié.

Dégradation des conditions de travail dans les lycées : FO adresse une lettre ouverte à Marie-Guite Dufay

Vendredi 25 novembre, le secrétaire de Force Ouvrière (FO) Franche-Comté Bourgogne Frédéric Vuillaume a adressé une lettre ouverte à la présidente de la région Marie-Guite Dufay. Il dénonce la dégradation des conditions de travail des agents dans les lycées.

Extinction de l’éclairage public : Besançon Maintenant craint une recrudescence de faits divers…

À partir du 30 novembre, plusieurs quartiers de Besançon vont voit leur éclairage s’éteindre à certains horaires pour permettre à la Ville de Besançon de faire des économies d’énergie. Pour le groupe de la droite et du centre au conseil municipal Besançon maintenant, cette mesure pourrait « renforcer le sentiment d’insécurité » chez les habitants et créer un regain de faits divers nocturnes.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.04
couvert
le 03/12 à 21h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
87 %