Besançon à la conquête des familles

Publié le 12/05/2016 - 14:51
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:13

Le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret et son adjoint chargé de l’urbanisme Nicolas Bodin ont présenté les « 9 opérations pour habiter à Besançon » ce mardi 10 mai 2016. Des opérations de développement urbanistique pour attirer les familles à Besançon et pour qu’elles y restent. Le sujet sera en discussion ce jeudi 12 mai au conseil municipal de Besançon. 

 ©
©

logement

Parmi ces neuf opérations, certaines ont déjà vu le jour comme Les Passages Pasteur ou encore les Hauts du Chazal. Sept autres opérations sont actuellement en réflexion ou sur le point d'être lancées. Pour tenter de couvrir les besoins immobiliers des Bisontins dans le cadre du Plan local d'urbanisme (PLU), la Ville de Besançon a investi 30. 000 euros dans une étude sur le logement global à Besançon réalisée par la société Adéquation.

Besançon retrouve 500 nouveaux habitants chaque année depuis 2011

Concernant la démographie, cette étude révèle qu'après avoir perdu 2 000 habitants entre 2007 et 2011, la ville de Besançon retrouve une croissance démographique significative correspondant à un gain moyen de 500 habitants par an entre 2011 et 2013 (source INSEE). Et cette tendance tendrait à se prolonger ces dernières années. Cette amélioration est liée essentiellement à la forte progression du nombre de ménages n'ayant aucune personne à charge : étudiants, jeunes isolés et personnes âgées. L'évolution positive du nombre de ménages ayant 3 à 4 personnes à charge entre 2012 et 2015 est notable, mais encore insuffisante pour pérenniser la croissance sur le long terme et rééquilibrer durablement les structures d'âge

"Les communes produisent plus de logements que Besançon" 

La production de logements doit permettre de stabiliser la population et d'accompagner la croissance démographique. A Besançon, le point mort (ou point d'équilibre) est estimé à 500-550 logements par an. Selon l'étude, la production de logements à l'échelle de l'agglomération de Besançon reste satisfaisante sur une période longue (depuis 2008, moyenne de 1 000 logements construits par an dont 600 à Besançon), en comparaison avec les villes de référence. Mais ce volume n'atteint pas la production de 1 100 logements par an pour l'agglomération, dont 730 à Besançon que fixe la Programme local d'habitat. Pour atteindre l'objectif global de production, la part de la promotion immobilière devrait représenter à Besançon 550 logements par an en plus des 180 logements sociaux et individuels purs qui complètent la production.

"Les opérateurs-constructeurs de logements doivent réinvestir la cible familiale"

Aujourd'hui, les 2/3 de la production de logements sont réalisés à Besançon, mais l'étude note que relativement à leur poids démographique, les communes de l'agglomération produisent plus de logements que Besançon. D'après l'Insee, 1 ménage sur 2 est composé d'une personne et 3 ménages sur 4 sont composés au maximum de 2 personnes. Les familles ne représentent ainsi plus que ¼ des ménages. L'étude indique que l'installation de familles avec enfants a été observée dans les autres communes de l'agglomération, mais aussi et surtout dans la couronne éloignée de l'aire urbaine.

Pour la société Adéquation, les opérateurs-constructeurs de logements doivent réinvestir la cible familiale à l'échelle de la communauté d'agglomération du Grand Besançon, et cela notamment dans la ville-centre et que cette production future "soit adaptée aux budgets des ménages locaux".

Cet investissement doit démarrer avec les "9 opérations pour habiter à Besançon" qui, pour certaines, seront de véritables quartiers composés de logements. 

Les "9 opérations pour habiter à Besançon"

  • Les Passages Pasteur (les derniers programmes de logements sont livrés au 1er semestre 2016)
  • Les Hauts du Chazal (dont 700 logements ont déjà été livrés sur les 1 200)
  • Écoquartier Vauban (premières livraisons de logements en 2018)
  • Écoquartier des Vaîtes (livraison des premiers programmes de logements en 2018)
  • Écoquartier Viotte (livraison des programmes de logements en 2019)
  • Les Planches-Relançons (livraison des programmes de logements de la phase 1 en 2018)
  • Saint-Jacques – Arsenal (livraison des premiers logements en 2019)
  • Parc des Prés-de-Vaux (en concertation)
  • Planoise (Nouveau programme national de renouvellement urbain) (en concertation)
  • Grette (NPNRU) (phase de construction à définir)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Offre d’emploi : Responsable de salle de sport

OFFRE D'EMPLOI • Nous recherchons un responsable de salle de sport pour accompagner la mise en place d’un tout nouvel espace à Besançon dont l’ouverture est prévue pour le début de l’année 2025 !
Sportif passionné, vous avez le goût du challenge et du développement ? Rejoignez-nous !

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.42
nuageux
le 28/05 à 18h00
Vent
0.72 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
65 %