Besançon classée parmi les "cinq destinations street art inattendues" en Europe

Publié le 01/08/2019 - 08:00
Mis à jour le 05/09/2019 - 10:36

Le magazine Beaux Arts a placé Besançon parmi les « cinq destinations street art inattendues » en Europe. Entre des villes de Pologne, d’Islande ou encore d’Allemagne…

Ox, Sans Titre, 2013 ©Beaux Arts.com ©
Ox, Sans Titre, 2013 ©Beaux Arts.com ©

Besançon, ville de l’art urbain ? C’est en tout cas ce que pense une journaliste de Beaux Arts magazine, le mensuel national dédié à tous les arts visuels.

Selon elle, Besançon a su « tirer son épingle du jeu touristique grâce à l’art urbain. » Elle considère la capitale comtoise comme une « ville méconnue" (?) "où l’on peut croiser aux flancs des rues de grands et petits chefs d’œuvre. »

Un patrimoine artistique "encore trop ignoré"

Des villes en Pologne, Allemagne, Belgique, Islande et… en France. La ville française du street art dans l'hexagone serait donc Besançon, qui « laisse surprendre par le riche et encore trop ignoré patrimoine artistique ».

La journaliste mentionne notamment le festival « Bien Urbain » consacré à cette forme d’art dans la Boucle, qui anime la ville depuis près de dix ans.  Et présente les artistes locaux : « Escif, Espo, Momo, OX ou Jazoo Yang, Nelio, 3TTMANN, Akay & Rae».

Alors Besançon s'ignore peut-être comme étoile montante du street art. « Besançon, capitale inconnue du street art », est peut être un coup à jouer, un facteur d'attractivité pour un nouveau public à attirer. Une nouvelle façon de se positionner en tant que « ville à taille humaine artistique » face aux géantes capitales qui regorgent de créations de street art. Peut-être.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

L’acteur franc-comtois Damien Jouillerot publie un livre-témoignage sur son enfance harcelée à l’école

Après avoir publié deux ouvrages en tant que dessinateur sous le pseudonyme Gibus, l’acteur franc-comtois poursuivant sa carrière à Paris depuis plusieurs années, publiera un nouveau livre le 21 août 2024, cette fois bien plus personnel et réel, retraçant son passé d’enfant-star à l’écran, victime de harcèlement à l’école, intitulé Harcelé aux éditions Broché, préfacé par Gérard Jugnot.

Soirées estivales à la Saline royale d’Arc-et-Senans

PUBLI-INFOS • Du 11 juillet au 10 août 2024, les jeudis, vendredis et samedis, la Saline royale d’Arc-et-Senans vous invite à deux grands voyages. L’un, vous fait découvrir l’histoire de la Saline grâce à 200 personnes costumées. L’autre, vous permet de suivre Vincent Munier, photographe animalier, des Vosges au Tibet.

Un financement participatif pour la sortie d’un livre sur les 40 ans du cirque plume…

Bernard Kudlak, auteur du livre et metteur en scène, directeur artistique du Cirque Plume, propose un ouvrage retraçant la vie du cirque plume à travers 40 ans d’activités. Ce dernier est financé à hauteur de 10 % ce mois de juillet 2024 avec une somme récoltée de 8.216 euros. Il n’est pas trop tard pour participer…

Le No Logo festival peaufine les derniers préparatifs

Le No Logo Festival revient les 9, 10 et 11 août 2024 aux Forges de Fraisans. Pour cette nouvelle édition placée sous le signe des shows exclusifs et des cartes blanches avec plus de 50% d’artistes qui ne sont jamais venus au festival, les organisateurs ont dévoilé une surprise en clôture de la Dub Factory : L’Entourloop en Soundsystem Exclusive Show. 

Cinéma en plein air à la Citadelle de Besançon chaque jeudi soir du 18 juillet au 29 août

PUBLI-INFO • Cet été, le bel écrin de nature qu’est le Parc Saint-Étienne ne vous offrira pas seulement la vue sur la ville de Besançon. En effet, sa toile estivale s’y installera de nouveau en 2024. Petits et grands, à cette occasion, pourront retrouver chaque semaine des films populaires et intemporels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.98
nuageux
le 25/07 à 03h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %