Besançon-Dijon : Fousseret et Rebsamen ne se quittent plus…

Publié le 07/01/2012 - 10:04
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:48

Les maires de Besançon et de Dijon se la jouent copain-copain depuis qu’ils ont décidé d’envisager la création d’un pôle métropolitain entre les deux capitales régionales. 

montages4.jpg
©montage

entente cordiale

PUBLICITÉ

Cette semaine ils se sont vus au moins deux fois. Lors d’un déjeuner dans un restaurant de la Boucle qui a donné lieu à un communiqué de la Ville.

« Partant du constat que de nombreuses collaborations existent déjà, Jean-Louis Fousseret et François Rebsamen ont évoqué la possibilité de créer un Pôle métropolitain entre les agglomérations du Grand Besançon et du Grand Dijon. Les premières pistes de réflexion concernent notamment les différentes infrastructures de transports, la promotion économique et touristique, l’enseignement supérieur et la recherche ainsi que la santé. D’autres réunions de travail sont d’ores et déjà programmées ».

Dans ce contexte de rapprochement, qui tranche avec certains échanges antérieurs plutôt virulents, le maire de Besançon se devait d’assister aux vœux de son homologue bourguignon. Ce qui fut fait vendredi soir. Jean-Louis Fousseret était assis au premier rang… 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.12
peu nuageux
le 25/06 à 3h00
Vent
1.24 m/s
Pression
1017.18 hPa
Humidité
82 %

Sondage