Besançon : E. Alauzet démissionne du conseil municipal, Karima Rochdi devient chef du groupe LREM

Publié le 14/09/2020 - 15:38
Mis à jour le 14/09/2020 - 16:55

Suite à la démission d'Eric Alauzet, les élus du groupe LREM – MoDem – MEI du conseil municipal de Besançon ont nommé à la présidence du groupe Karima Rochdi. Par ailleurs, c'est Agnès Martin qui, dès ce lundi soir, sera la quatrième membre du groupe.

Les objectifs du groupe dans sa nouvelle composition s’inscrivent "dans la continuité de leur engagement auprès des Bisontines et Bisontins", est-il précisé dans un communiqué. Leurs préoccupations et leurs priorités sont celles du groupe :

  • L’éducation et la sécurité "comme priorités absolue" : "Donner un cadre propice à l’épanouissement et à l’émancipation de nos enfants durant l’ensemble de leur parcours, en facilitant le quotidien des familles. Cela passe par la rénovation des écoles, l’accès à la restauration scolaire pour tous. Et parallèlement, renforcer l’éducation à la citoyenneté, aux valeurs de la République et au respect mutuel pour garantir la sécurité la paix sociale partout et à toute heure. A ce sujet, le groupe se félicite que l’effort déployés depuis de plusieurs mois par les uns et les autres aient conduit le Gouvernement à renforcer les effectifs de la police nationale à Besançon. Pour autant, la Ville ne doit pas se défausser de ses responsabilités comme le fait trop souvent madame Vignot."
  • L’Economie "comme condition de l’emploi" : "Soutenir l’économie locale autant que nécessaire dans le cadre du plan de relance et de transformation inédit lancé par le Gouvernement afin de faire face aux difficultés liées à la crise sanitaire, en portant une ambition pour les entreprises et les commerces de notre territoire."
  • L’Ecologie "comme fil rouge/vert" : "Le groupe veillera à ce que Besançon ne devienne pas un laboratoire de l’idéologie décroissante et culpabilisante de Madame la Maire EELV et de certains de ses proches. Les élus du groupe seront attentifs en outre à ce que les dérives idéologiques, observées par exemple à Rennes ou Lyon avec le refus d’accueillir le Tour de France, ou à Bordeaux avec le rejet puéril de la tradition du sapin (« mort ») de Noël, ne se dupliquent pas dans notre ville. En particulier, pour les déplacements quotidiens des habitants, le groupe souhaite une aide financière à l’acquisition de vélo électriques et un renforcement du service de transports collectifs dans les quartiers, projet compromis par une éventuelle gratuité même partielle."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Homme tué rue d’Arènes : Besançon Maintenant demande (encore) à la maire de développer la vidéosurveillance

La police a déclaré avoir pu retrouver l'auteur présumé d'un coup de couteau engendrant la mort d'un jeune homme ce jeudi 29 juillet rue d'Arènes grâce à la vidéosurveillance. Besançon Maintenant, groupe d'opposition de la droite et du centre au conseil municipal, demande une nouvelle fois à la municipalité de déployer d'autres dispositifs de vidéosurveillance.

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

Au bout d’une nuit blanche, premier feu vert de l’Assemblée pour le projet de loi sur le pass sanitaire

Lutte contre la recrudescence de l'épidémie dopée au variant Delta ou combat pour les libertés publiques : au bout d'une nuit blanche d'intenses débats, l'Assemblée a voté ce 23 juillet 2021 le nouveau projet de loi anti-Covid avec à la clef l'extension controversée du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants.

Pass sanitaire dans les centres commerciaux : 20 km « c’est beaucoup » pour définir un bassin de vie, selon Griset

Un périmètre de 20 km, "c'est beaucoup" pour définir le "bassin de vie" dans lequel les centres commerciaux de grande taille seront accessibles sans pass sanitaire en raison de l'absence d'autres commerces de première nécessité, a estimé ce mardi 20 juillet 2021 le ministre chargé des PME Alain Griset.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.35
légère pluie
le 01/08 à 0h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
99 %

Sondage