Besançon Events : booster le tourisme d'affaires

Publié le 29/04/2016 - 17:30
Mis à jour le 04/05/2016 - 16:09

Besançon tourisme & congrés, Doubs Tourisme (CDT), Micropolis et la saline royale d’Arc-et-Senans sont associés depuis 2013 autour du collectif Besançon-Events? Ce dernier propose des solutions clés en main pour l’organisation de congrès. En 2015, Besançon a accueilli 35 évènements pour 8.855 congressistes.

 ©
©

Fin mars, Besançon Events a invité au château de la Dame Blanche à Geneuille ses partenaires, agences d'évènementiels, mais aussi des banques, des universités et des industries du secteur médical ou des microtechniques afin de faire découvrir les offres clés en main proposées par le collectif propose autour d'un tout  nouveau site internet qui permet de promouvoir la destination.

Selon la méthode de calcul de France Congrés  (25 % dépenses pour l'organisation -  75 % par les congressistes  avec l'hébergement la restauration, etc.), les retombées économiques du tourisme d'affaires sont évaluées à plus de 2,82 M€ sur Besançon dont 2,11 M€ en retombées indirectes.

En effet, un congressiste dépense en moyenne 176 € par jour : 78 € pour l'hébergement, 60 € en restauration, 30 € en dépenses diverses et shopping et 8 € pour les transports. Une manne financière que Besançon Events souhaite développer.

 Questions à Stéphane Gros (Doubs Tourisme) et Camille Provitolo (Besançon tourisme & congrés)

Quels services concrets apporte Besançon Events ?

S. Gros : "Nos missions se déclinent quelque soit l'événement pour 150 à 600 personnes voir plus ! Séminaires, congrès et événement sportifs, nous avons  un service clé en main pour couvrir l'ensemble des besoins de nos clients. On réserve les hôtels,  les prestataires de transports, les salles de réunion, le diner de gala, les animations pour le soir, les visites, etc. 

Nous nous posons la question suivante : qu'est-ce qui fait hésiter un organisateur potentiel ? La lourdeur de l'organisation, le manque de temps, etc. Besançon Events est là pour apporter toute la logistique". 

C. Provitolo : "Nous sommes des professionnels  du Tourisme d'affaire et nous sommes là pour accompagner notre client, qui parfois ne part de rien ou pour qui c'est sa "première", et bien nous l'accompagnons vers la réussite ! Il peut y avoir des contraintes en terme de période. Nous avons une capacité hôtelière de 1872 chambres. Si un congrès de 800 personnes veut s'organiser en même temps que Micronora par exemple, il sera possible, mais nous devrons trouver des solutions les mieux adaptées. Notre rôle est de centraliser l'ensemble des événement autour de Besançon pour être à même de conseiller au mieux les organisateurs sur la période la plus propice…  

Quels sont les projets futurs ? 

C. Provitolo : "L'association des commerces de proximité de France va organiser par exemple ses assises nationales au mois d'octobre, nous avons déjà cinq événements programmés sur 2017 et sommes en action pour promouvoir la destination "Besançon" et de sa région… "

S. Gros : Le nouveau site internet permet de centraliser les demandes. Si l'ensemble des demandes passent par cette plate-forme et Besançon Events, cela nous permettra de dresser un état des lieux précis, savoir d'où viennent les congressistes et de mieux mesurer l'impact économique des congrès.

En quoi le tourisme d'affaires est-il si important à vos yeux ?

 S. Gros : En plus de la dépense de l’organisateur pour la location de la salle etc., la dépense moyenne d'un congressiste est de 176 € par jour et par personne. C'est plus qu'un touriste lambda. C'est un point économique important à développer.

C Provitolo : l'objectif est de développer le tourisme d'affaires et le tourisme tout court pour inciter les congressistes à revenir à titre privé. C'est pourquoi on se doit d'avoir un service optimal et une qualité d'accueil irréprochable.

Besançon Events

Le collectif «Besançon Events» né en  2013,  est composé de quatre acteurs du Tourisme d’Affaires :

  • le Comité Départemental de Tourisme du Doubs
  • le Bureau des congrès, de l’Office de Tourisme de Besançon
  • le Palais des congrès et Parc des Expositions de Besançon Micropolis
  • la Saline royale d’Arc-et-Senans

 Il propose un événement annuel récurrent qui vise à stimuler la créativité et à offrir des outils d’organisation aux décideurs des entreprises, des collectivités territoriales, des universités ou encore des associations de la région. Le collectif propose aux invités de découvrir ou redécouvrir les atouts du territoire en matière de congrès et séminaires et surtout pour échanger et partager avec les différents acteurs organisateurs de leurs événements professionnels.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.12
nuageux
le 16/06 à 3h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
94 %