Besançon : La Buvette du Conservatoire, comme un speakeasy à la Française…

Publié le 08/06/2020 - 18:37
Mis à jour le 18/06/2020 - 16:07

Ouverte depuis le 5 juin 2020, La Buvette du Conservatoire se trouve dans un écrin rempli d’histoire aux allures de speakeasy*… À la gérance, Chérine Couësmes, fille des anciens gérants des magasins Hyperboissons, qui est, comme on dirait, tombée dans le bon vin quand elle était petite et qui a décidé d’ouvrir ce bar, en bonne voix pour devenir emblématique à Besançon.

Quand on entre dans La Buvette, c'est comme un saut dans les années 20 aux États-Unis avec le charme à la Française en plus. La pierre de l'ancien conservatoire est habillée de tapis et de mobilier vintages, vivifiés par des plantes vertes, le tout dominé par un très grand portrait de Gustave Courbet de Yan Pei-Ming. Autre élément qui appelle le regard : le bar de 7 mètres, là où tout se passe. Les miroirs situés au-dessus du bar et les matières dorées de part et d'autre reflètent la lumière du jour, très présente, et les lueurs des bougies posées sur chaque table la nuit tombée. "Il n'y a que des choses que j'aime", ajoute Chérine, qui a décoré le lieu.

Et pour nous servir, Chérine bien sûr, son mari Jordan aux cocktails, Mathieu "notre homme-vin" comme le surnomme la gérante, Benjamin, le chef cuisinier et Hugues au service. Même s'ils sont discrets, les parents de Chérine ne sont jamais bien loin pour conseiller leur fille dans le début de cette aventure…

300 références et des cocktails à base de vin

La Buvette du Conservatoire propose pas moins de 50 références vinicoles ouvertes en permanence et 250 références vendues à la bouteille à déguster sur place ou à emporter. "Ce sont des vins du monde entier et nous avons aussi des crémants et des champagne", précise Chérine.

Sur la carte des cocktails, on constatera qu'ils sont tous à base de vin ou de boissons dérivées du raisin telles que le vermouth rouge, le cognac ou encore le Lillet blanc.

Le bar propose également des bières pression et des boissons sans alcool.

Côté prix, comptez 1,70€ le café, 2,80€ la bière pression (33 cl). Le premier prix pour un verre de vin est de 3€.

Plat du jour, dessert et assiettes apéritives…

En cuisine, Benjamin, ancien chef du restaurant Geshmack à Besançon, propose un plat du jour le midi avec une option végétarienne à 11,50€. "Par exemple ce midi, c'était tajine de poulet aux citrons confits, tofu pour les végétariens", indique la gérante.

Et en entrée du plat du jour et en apéritif le soir, La Buvette suggère des assiettes à picorer avec de la charcuterie, du fromage, des fruits secs, des crudités, des boulettes de viande, etc.

Pourquoi "La Buvette" ?

Pour les Français, une buvette se résume à un bar d'appoint après un match de foot ou un petit comptoir dans un théâtre… Ici, la gérante s'est inspirée d'une expérience outre-Atlantique pour nommer son lieu. "J'ai passé 2 ans aux États-Unis au cours desquels j'ai travaillé dans un restaurant qui s'appelait La Buvette. J'ai eu un coup de cœur pour ce lieu dès que j'y suis entrée… Voilà pourquoi je l'ai appelé La Buvette", nous raconte-t-elle. Chérine pense d'ailleurs à créer une sorte de jumelage entre les deux établissements...

Infos +

  • Bientôt, un piano prendra place à La Buvette du Conservatoire pour organiser des concerts de jazz.

Infos pratiques

  • La Buvette
  • Place de la Révolution – 25 000 Besançon
  • Ouvert du mardi au samedi de 11h à 14h et de 18h à 23h.
  • Fermé le lundi. Ouvert le dimanche de 10h à 14h.
  • Suivre sur Facebook : www.facebook.com/Buvetteconservatoire
  • La Buvette ne prend aucune réservation de table.

*Speakeasy : bar clandestin américain, souvent caché dans des arrières boutiques pendant la Prohibition (de 1920 à 1933), période pendant laquelle la vente d'alcool était interdite dans le pays.

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Open Business : les prochains rendez-vous de la CCI Saône-Doubs pour répondre aux défis et enjeux de demain

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saône-Doubs a présenté mardi 20 février 2024 les trois nouvelles thématiques de son cycle de conférences baptisé Open Business. Au programme cette année, des rencontres autour des thèmes de l’intelligence artificielle, du vieillissement de la population et de la performance dans l’entreprise et le sport à Besançon, Vesoul et bientôt Montbéliard. 

“Coiffure Michel Delgrande” devient “Le 83 coiffure” au centre-ville de Besançon

Loïc, coiffeur depuis 24 ans dans le salon Michel Delgrande, situé au 83 rue des Granges à Besançon, a eu envie de nouveauté. Jeudi 15 février 2024, après environ 34 ans sous le nom de son fondateur, le salon a finalement changé d’identité pour devenir "le 83 coiffure". Pour autant, cette nouveauté ne tend pas à oublier le passé…

En immersion dans le plus vaste chantier privé à Besançon…

Depuis quelques mois, les travaux ont démarré dans l’ancienne institution Saint-Jean du quartier Saint-Claude à Besançon dans le cadre du projet immobilier comptant 245 logements, dont 80 en rénovation, porté par le groupe SMCI : le Domaine Hugo. En ce moment, un parking souterrain de type silo de 240 places est en cours de construction… Fabrice Jeannot, président du groupe SMCI et Patrick Collard, directeur technique du groupe nous en parlent.

Bruno Le Maire abaisse à 1% la prévision de croissance 2024 et annonce 10 milliards d’euros d’économies

Le gouvernement français a nettement revu à la baisse son estimation de croissance pour 2024, de 1,4% à désormais 1%, a annoncé dimanche 18 février 2024 Bruno Le Maire, dévoilant des économies "immédiates" de 10 milliards d'euros sur les dépenses de l'Etat pour tenir les ambitions budgétaires.

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Économie circulaire : plusieurs entités publiques comtoises récompensées

Chaque année, la plateforme de ventes aux enchères de matériels d'occasion Agorastore, publie les résultats de son programme "Meilleur vendeur". Parmi les 306 entités publiques et collectivités territoriales récompensées pour leur "engagement exceptionnel dans une gestion plus responsable des ressources" figurent plusieurs acteurs locaux. 

À Besançon, la pâtisserie végétale Cocoëlle déménage…

Depuis mercredi 14 février 2024, c’est dans un tout autre lieu, bien plus grand et plus lumineux que Cocoëlle a emménagé sa cuisine et sa déco. Il n’en fallait pas moins pour que Noëlle Claude, fondatrice et gérante, développe sa pâtisserie végétale ouverte en 2019, devenue incontournable à Besançon...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.41
couvert
le 21/02 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
90 %