Besançon : le "119 Grande Rue" de la manufacture horlogère Utinam souffle sa première bougie

Publié le 09/12/2019 - 14:20
Mis à jour le 09/12/2019 - 10:49

La manufacture horlogère bisontine Utinam a fêté le premier anniversaire de son espace « le 119 Grande Rue » à Besançon les 6 et 7 décembre 2019. L’occasion de présenter de nouveaux modèles de montres et la création d’un atelier-expérience « Dans la peau d’un horloger » pendant le mois de décembre.

Dédié au monde de l'horlogerie, cet espace est ouvert à tous ceux que l'horloger enthousiasme. Plus qu'un simple lieu de vente, le "119 Grande Rue" ne peut se définir en un seul mot.

Il regroupe d'une part les créateurs horlogers, il est d'autre part, un lieu de fabrication, une galerie, un concept-store "dont l'ambition est de permettre les rencontres de passionnés d'art, sensibles à la création et amoureux de la technique", est-il expliqué dans un communiqué.

La collection "Specimen 01" et le modèle "Quadripod"

  • Specimen en trois modèles

La nouvelle collection Specimen 01 est proposée depuis le 6 décembre. Avec elle, Utinam questionne à nouveau le temps, liant mécanismes éprouvés et technologies en devenir par la fabrication additive. L'atelier horloger et le FabLab conjuguent leurs talents pour donner naissance à trois nouveaux modèles mécaniques automatiques :

  • Specimen 01.1 : automatic/date
  • Specimen 01.2 : sympto-matic/réserve de marche et date
  • Specimen 01.3 : automatic/modèle femme à découvrir à l'été 2020

Ces modèles sont produits en série de 264 exemplaires.

  • Quadripod, montre lunaire

"Tel un Ovni posé sur quatre pilastres, chaque montre de la collection Quadripod surprend par l’élégance étrange de sa forme chic, glissante sous un galbe de saphir qui cherche une place entre 3h et 9h" nous décrit-on. Philippe Lebru "esquisse un bel engin, exceptionnel garde-temps, à l’allure remarquable et hors norme". Une série spéciale de 25 pièces, née de la rencontre avec Gérard Bocage, est réalisée sur un fond d’aventurine, substrat originaire de l’île de Murano.

Pour entrer "dans la peau d'un horloger"

Utinam ouvre ses portes aux passionnés qui pourront devenir "l’apprenti horloger" de leur propre montre ou d’un mouvement de l’horloge qui a fait la renommée d’Utinam.

En proposant cette expérience "dans la peau d'un horloger", Utinam souhaite partager et transmettre sa passion du monde horloger, de la mécanique et des mouvements.

Pendant tout le mois de décembre, du jeudi au dimanche, de 16h à 18h30, l'espace propose gratuitement, sur simple réservation, un avant-goût de cette initiation : des créneaux de trente minutes seront ouverts à chaque personne souhaitant se glisser dans la peau d’un horloger.

  • Pour réserver : https://utinam.as.me
  • Ce dispositif sera mis en scène et orchestré avec l’intervention du comédien Nicolas Dufour.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Trois dolois créent une nouvelle plateforme pour vendre et acheter des fruits et légumes… sans être un professionnel

Après deux années de travail, Oly a vu le jour ce mois de septembre 2022 dans le paysage franc-comtois. Il s’agit d’une plateforme créée par trois jeunes dolois, Rémi Vandelle, Théo Reffay et Adrien Berthenet, permettant de vendre et d’acheter des fruits, des légumes et des produits travaillés sans pour autant être primeur ou épicier.

Camaïeu met définitivement la clé sous la porte

Ce mercredi 28 septembre, le tribunal commercial de Lille a prononcé la liquidation judiciaire de Camaïeu. 514 magasins vont donc mettre la clé sous la porte et 2.600 emplois seront supprimés. Une dizaine de magasins en Franche-Comté et quatre dans le Grand Besançon sont concernés.

Quatorze PME intègrent la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté 

La Région Bourgogne-Franche-Comté et Bpifrance ont donné le coup d’envoi de la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté ce mercredi 28 septembre à la Tonnellerie Rousseau à Gevrey-Chambertin en Côte-d'Or. Ce programme d'accompagnement personnalisé d’une durée de 24 mois compte 14 nouvelles PME à fort potentiel cette année.

Yann Le Guilloux nommé au directoire de la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté

Le Conseil d’orientation et de surveillance (COS) de la Caisse d'Épargne de Bourgogne Franche-Comté a nommé, sur proposition de Jérôme Ballet, président du directoire, et Eric Fougère, président du COS, Yann Le Guilloux, en qualité de membre du directoire en charge du Pôle Banque de Détail (BDD). 

Burger King ouvre à Valdahon

Le fast-food ouvrira ses portes et ses grills jeudi 29 septembre 2022 dans la commune de Valdahon. Malgré des difficulté d’embauche de son personnel, Burger King est finalement parvenu à trouver du personnel "nombreux issus de la ville et des communes alentour".

Camaïeu joue sa survie devant le tribunal de commerce : trois boutiques menacées à Besançon

Camaieu et ses 2.600 salariés sur le fil : deux ans après un premier sauvetage, le géant nordiste du prêt-à-porter féminin va tenter mercredi 28 septembre de convaincre le tribunal de commerce de Lille qu'il peut échapper à la liquidation, mais les syndicats craignent le pire. Besançon et le Grand Besançon comptent trois boutiques de l'enseigne.

16e édition du concours régional de l’économie sociale et solidaire : les inscriptions sont ouvertes

Cette année, pour la 16e édition, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire. Vous êtes une association, une entreprise et vous portez un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l'économie sociale et solidaire ? Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 octobre !

Considérez-vous votre emploi comme un « travail-plaisir » ou comme un « travail alimentaire » ?

À la suite du premier confinement en raison de la crise de la Covid-19, nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui se sont posés des questions sur leur vie professionnelle. En France, la pandémie a bouleversé le marché de l’emploi. Les démissions, y compris de postes en CDI, ont été particulièrement nombreuses ces derniers mois pour un changement de vie, d'activité, etc. Et vous, comment considérez-vous votre emploi comme un "travail plaisir" ou comme un "travail alimentaire" ?

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.02
peu nuageux
le 30/09 à 21h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %

Sondage