Besançon : les magasins Hyperboissons liquident leurs stocks... Pourquoi ?

Publié le 22/09/2018 - 10:11
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:39

Les trois magasins Hyperboissons situés rue Oudet (centre-ville de Besançon), Chateaufarine et à Ecole Valentin liquident leurs stock jusqu’au 13 octobre 2018. Pourquoi ?

Le fondateur d'Hyperboissons Serge Couësmes part en "semi-retraite" pour ouvrir un bar à vin avec sa fille Chérine et son gendre Jordan dans l’ancien conservatoire place de la révolution.

Que vont devenir les magasins ?

Le plus ancien magasin Hyperboissons ouvert en 1987 rue Oudet fermera définitivement après le 13 octobre. Le local de 600 m2 a été vendu à la Ville de Besançon.

Quant aux deux autres magasins du Grand Besançon, ils changeront de propriétaire : Serge Couësmes cède son affaire à l'un de ses plus anciens collaborateurs, Christophe Vichot.

Le magasin Hyperboissons Valentin emménagera dans les anciens locaux de Roche Bobois rue Ariane II à Miserey-Salines pour regrouper le magasin du centre-ville et celui de Valentin. Le but étant de créer le plus gros espace caviste de Bourgogne Franche-Comté selon nos informations.

-25% sur la cave et entre -20 et -25% sur les alcools

D'ici le 13 octobre prochain, toutes les boissons (eau minérales, sodas, "Verigoud", bières, champagnes, vins régionaux, vins étrangers et alcools) sont à prix cassés. Côté cave, les prix des vins sont réduits de 25%. Au rayon alcool, les réductions vont de -20 à -25%.

Infos pratiques

  • Hyperboissons
  • 6, rue Oudet, 25 000 Besançon
  • ZAC de Châteaufarine - 8 rue André Chénier, 25 000 Besançon
  • 47 route de Châtillon le duc, 25 480 Ecole-Valentin
  • Ouvert le lundi de 14h30 à 19h et du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h30 à 19h
  • Site internet : www.hyperboissons.com/hyperboissons-besancon
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Nouvelle action coup de poing des éleveurs laitiers haut-saônois contre Lactalis

Une action d’interception d’un camion de lait Lactalis a eu lieu mardi soir en Haute-Saône près de Vesoul. Les éleveurs s’estimant "floué" par la société, demandent "une rémunération décente des producteurs". Le lait du camion devant initialement servir à la fabrication de fromage a été repris et sera utiliser pour l’alimentation des veaux. 

Open Business : les prochains rendez-vous de la CCI Saône-Doubs pour répondre aux défis et enjeux de demain

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saône-Doubs a présenté mardi 20 février 2024 les trois nouvelles thématiques de son cycle de conférences baptisé Open Business. Au programme cette année, des rencontres autour des thèmes de l’intelligence artificielle, du vieillissement de la population et de la performance dans l’entreprise et le sport à Besançon, Vesoul et bientôt Montbéliard. 

“Coiffure Michel Delgrande” devient “Le 83 coiffure” au centre-ville de Besançon

Loïc, coiffeur depuis 24 ans dans le salon Michel Delgrande, situé au 83 rue des Granges à Besançon, a eu envie de nouveauté. Jeudi 15 février 2024, après environ 34 ans sous le nom de son fondateur, le salon a finalement changé d’identité pour devenir "le 83 coiffure". Pour autant, cette nouveauté ne tend pas à oublier le passé…

En immersion dans le plus vaste chantier privé à Besançon…

Depuis quelques mois, les travaux ont démarré dans l’ancienne institution Saint-Jean du quartier Saint-Claude à Besançon dans le cadre du projet immobilier comptant 245 logements, dont 80 en rénovation, porté par le groupe SMCI : le Domaine Hugo. En ce moment, un parking souterrain de type silo de 240 places est en cours de construction… Fabrice Jeannot, président du groupe SMCI et Patrick Collard, directeur technique du groupe nous en parlent.

Bruno Le Maire abaisse à 1% la prévision de croissance 2024 et annonce 10 milliards d’euros d’économies

Le gouvernement français a nettement revu à la baisse son estimation de croissance pour 2024, de 1,4% à désormais 1%, a annoncé dimanche 18 février 2024 Bruno Le Maire, dévoilant des économies "immédiates" de 10 milliards d'euros sur les dépenses de l'Etat pour tenir les ambitions budgétaires.

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Économie circulaire : plusieurs entités publiques comtoises récompensées

Chaque année, la plateforme de ventes aux enchères de matériels d'occasion Agorastore, publie les résultats de son programme "Meilleur vendeur". Parmi les 306 entités publiques et collectivités territoriales récompensées pour leur "engagement exceptionnel dans une gestion plus responsable des ressources" figurent plusieurs acteurs locaux. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.61
pluie modérée
le 22/02 à 3h00
Vent
8.82 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
89 %