Besançon : Recrutement d'animateurs périscolaires CDD (H/F)

Publié le 12/10/2020 - 07:00
Mis à jour le 16/11/2020 - 11:01

La Ville de Besançon recrute pour la Direction Education, des animateurs périscolaires pour encadrer des groupes d’enfants avant et après l’école (matin, midi, après-midi). Titulaires du BAFA ou équivalent.

 ©
©

Chaque animateur propose des ateliers à caractère éducatif favorisant le bien-être et le développement de l’enfant dans le cadre d ‘un projet pédagogique.

Les accueils périscolaires du midi et de l’après-midi sont déclarés en accueil de loisirs sans hébergement. La Ville de Besançon recherche en priorité des animateurs qualifiés BAFA (ou équivalent) minimum. Elle permet également aux personnes motivées d’être recrutées sans qualification et offre la possibilité de se former au BAFA gratuitement.

Horaires pour le lundi, mardi, jeudi et vendredi :

  • Le matin, amplitude horaire maximale de 7h30 à 8h30.
  • Le midi, amplitude horaire maximale de 11h45 à 14h.
  • L’après-midi, amplitude horaire maximale de 16h15 à 18h00.

Missions :

  • Assurer le bon déroulement des accueils en prenant en charge des enfants de 3 à 10 ans.
  • Programmer, encadrer et animer les activités.
  • Assurer le lien avec les acteurs éducatifs et les parents.
  • Veiller au respect des règles d’hygiène et de vie en société.
  • Participer au suivi administratif : pointage.

Profil :

  • BAFA ou équivalence fortement souhaitée (cf. liste annexe).
  • Aptitude à travailler en équipe.
  • Capacité à gérer et animer un groupe.
  • Capacité à faire respecter des règles de vie collective.
  • Rigueur, assiduité, ponctualité.

Rémunération : un animateur qui travaille le matin, le midi et le soir (environ 18h hebdomadaire) gagne environ 500 euros net mensuel.

Pour plus de renseignements, contacter la Direction Education par mail rh.education@besancon.fr

Formulaire de candidature via le site besancon.fr, rubrique ‘offres d’emplois- CDDavant le 30 octobre 2020.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise et enjeux environnementaux : le Grand Besançon et la FRTP Bourgogne-Franche-Comté main dans la main

Une rencontre s'est déroulée mardi 20 juillet entre représentants de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne-Franche-Comté et de Grand Besançon Métropole. Objectif : faire le point sur la situation des entreprises des travaux publics et leurs inquiétudes alors que la crise économique affaiblit lourdement les entreprises dans ce domaine.

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

La chambre d’agriculture de Bourgogne Franche-Comté demande l’abattage « systématique » du loup près d’un élevage

Suite à plusieurs attaques de loups sur des élevages de bétails, la chambre d'agriculture de Bourgogne Franche-Comté, dans un communiqué du 23 juillet, demande aux pouvoirs publics de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour stopper le retour du loup et l'abattage "systématique" de cet animal dès les premiers signes de présence à proximité d'élevages.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.79
légère pluie
le 01/08 à 21h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage