Besançon : un mécène offre la statue de "Victor Hugo nu debout" de Rodin à la Ville

Publié le 01/12/2022 - 16:10
Mis à jour le 04/12/2022 - 18:28

Ce jeudi 1 décembre au musée des Beaux-Arts, Anne Vignot, maire de Besançon, Aline Chassagne, adjointe à la maire déléguée à la culture et Hugues Herpin du musée Rodin ont dévoilé la statue "Victor Hugo nu debout" d'Auguste Rodin, généreusement donnée à la Ville par Léonard Gianadda, lui aussi présent.

L'homme, âgé de 87 ans, est un ingénieur et mécène suisse. Il y a peu, celui qui est également président de la fondation Pierre Gianadda (site d'exposition d'art situé à Martigny, en Suisse) a décidé d'offrir une sculpture monumentale de Victor Hugo réalisée par Auguste Rodin à la ville de Besançon, l'un des plus prestigieux sculpteurs au monde.

Ce grand modèle sera fondu trois fois, dont l'un pour Besançon. Léonard Gianadda souhaitant en faire don à la ville natale de l'auteur. Un autre sera offert au musée Rodin.

Une œuvre réalisée à l'aide de moules et modèle originaux

Cette statue de Victor Hugo a été éditée à partir des moules et du modèle en plâtre donnés par Rodin à l'état français en 1916, et conservés depuis lors dans les réserves du musée Rodin à Meudon. Elle n'avait jusqu'alors jamais été fondue en bronze, que ce soit du vivant de Rodin ou depuis lors par le musée éponyme et ayant-droit de l'artiste, ce qui rend sa fonte inédite.

Les recherches menées ces dernières années par les équipes du musée Rodin sur les archives et les moules ont rendu possible l'édition du sujet, en mettant notamment en lumière l'emploi par l'artiste d'un moule commun aux deux versions proposées dans le cadre de la commande du monument.

En effet, le moule de la tête a été utilisé par Rodin tant pour la version assise que pour la version en pied.

"On ne revêt pas un dieu d'une redingote"

Exécutée par la fonderie de Coubertin, à Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines), la fonte révèle un bronze "puissant revêtant une très belle patine sombre, montrant toute la vigueur du poète bisontin et sa force créatrice" selon Anne Vignot.

"Un pas en avant, Rodin présente un poète déterminé, concentré dans une démarche semblable à celle de l'Homme qui marche, qu'aucun événement ne pourrait venir entraver." – Ville de Besançon

L'artiste a choisi de l'exposer nu et non entouré d'attributs tels qu'une plume à la main, car comme le signifiait Rodin lui-même, "on ne revêt pas un dieu d'une redingote".

Prochainement, elle trouvera sa place dans l'espace public dans le futur quartier Saint-Jacques de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Le Colomb'in rock revient avec une édition 100 % tributes

Après une année 2023 de tous les records où le festival a vu sa fréquentation doublée (18.000 spectateurs), le Colomb’in rock revient cette année pour une 12e édition 100% tributes. Muse, Michael Jackson, Téléphone, Pink Floyd ou encore Johnny… ils seront tous présents ou presque les 13 et 14 août 2024 à Colombe-lès-Vesoul grâce à des groupes hommages venus interpréter les chansons d’artistes les plus légendaires. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.84
légère pluie
le 21/05 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
98 %