Bientôt, un nouvel EHPAD à Saint-Vit

Publié le 28/01/2024 - 18:14
Mis à jour le 26/01/2024 - 11:32

Le 6 février 2024, la première pierre d’un futur EHPAD nommé L’Orée du Doubs, sera posée rue de la Combe à Saint-Vit. L’ouverture est prévue en 2025.

 © Mutualité Française Comtoise
© Mutualité Française Comtoise

Début 2020, l’Agence Régionale de Santé et le Département du Doubs ont ciblé un besoin de places supplémentaires dans l’ouest bisontin, au regard de la démographie et de l’offre actuelle. 

En collaboration avec ces partenaires et la municipalité, une réalisation d’envergure verra le jour à l’horizon 2025. Il s’agit de la création d’une plateforme de services gérontologiques, avec un EHPAD de 88 places auquel sera associée ultérieurement une résidence autonomie de 40 logements.

Le projet de 88 places est décliné de la façon suivante : 

  • 74 places Hébergement permanent (dont 18 places en Unité de Vie protégée et 1 PASA de 14 places)
  • 3 places Hébergement temporaire
  • 6 places d’accueil de jour
  • 5 places hors les murs.

Le projet sera situé rue de la Combe du Four, à proximité directe du futur groupe scolaire, ”ce qui favorisera des liens intergénérationnels avec l’établissement”, souligne Mutualité Français Comtoise dans un communiqué.

Un budget global validé par le conseil d’administration de Mutualité Française Comtoise pour un montant de 17 millions d’euros permettra la réalisation de ce projet d’une nouvelle proposition de services aux aînés.

L’opération a été confiée à l’architecte bisontin ART et Associés ainsi qu’à l’entreprise générale, le groupe 1000 qui a en charge la conduite des travaux. ”Le bâtiment sera construit dans une démarche de développement durable et RSE, et sera labellisé BBC, avec la présence de panneaux photovoltaïques et de la géothermie”, précise Mutualité Français Comtoise. Et d’ajouter : ”la construction de cet établissement portera un axe fort sur l’inclusion puisqu’un partenariat a été signé avec Indibat qui accompagne et optimise le retour à l’emploi des publics éloignés durablement du marché de l’emploi.”

Un financement partagé

Le financement de l’EHPAD ”L’Orée du Doubs” est assuré majoritairement par la Banque des Territoires (groupe Caisse des Dépôts et Consignations) à hauteur de 8 900 000.€, soit 52 % de l’engagement total. Mutualité Française Comtoise apporte quant à elle 5.100.000.€, prélevés sur ses fonds propres. 

Enfin les trois derniers millions d’euros sont apportés à égalité par deux aides financières du Département du Doubs et de l’Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comté pour un montant de 1.500.000 € chacune.

Avec ce projet à Saint Vit, Mutualité Française Comtoise veut ”poursuivre son développement et accompagne la vague démographique annoncée avec 2 millions de personnes supplémentaires âgées de 75-85 ans (soit +47%) à l’horizon 2030.”

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

La CGT revendique des congés menstruels dans les trois collectivités de Besançon

Alors qu’aujourd’hui, en France, 1 personne menstruée sur 2 déclare souffrir de dysménorrhée (règles douloureuses) et 1 personne menstruée sur 10 est atteinte d’endométriose (maladie chronique), la CGT propose de "lever le tabou" des règles douloureuses et réclame "le congé menstruel pour les personnes menstruées qui en ont besoin" pour les personnes travaillant à la Ville de Besançon, au CCAS et à Grand Besançon Métropole.   

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.41
légère pluie
le 16/07 à 12h00
Vent
5.99 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
64 %