Bilan : la fréquentation touristique "stable" en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 30/08/2019 - 12:00
Mis à jour le 30/08/2019 - 10:14

Loïc Niepceron, président du Comité Régional du Tourisme (CRT) de Bourgogne Franche-Comté, dresse ce vendredi 30 août 2019 le bilan de l’activité touristique dans la région. Selon lui, elle a été « stable » cette année…

En Bourgogne Franche-Comté, le tourisme représente 41 200 emplois et 4,6 milliards d’euros de consommation touristique, soit 6,3% du PIB régional. 

"Dans l'ensemble, il y a une stabilité de la fréquentation touristique en Bourgogne Franche-Comté pour la saison 2019" explique Loïc Niepceron. Selon une enquête réalisée auprès de 1900 prestataires de la région, "un tiers des professionnels la trouve en hausse, un tiers la trouve en baisse et un tiers la trouve stable" ; en tout,  près de 60% sont "assez satisfaits" de leur saison.

Ceux qui verraient leur fréquentation baisser expliquent cette diminution par "l'effet canicule, le comportement plus volatile des touristes et la concurrence avec d'autres destinations."

Les accélérateurs

En revanche, des "accélérateurs", des événements ou facteurs attirant les touristes ici, ont également fait leur travail : les Eurockéennes par exemple, comme tous les ans, mais aussi le Tour de France et l'ouverture du Musée des Beaux-Arts de Besançon et de Dijon.

Entres autres, le musée Courbet, qui a augmenté sa fréquentation de 86% grâce au Bicentenaire, et la Citadelle de Besançon qui enregistre une hausse de 17% (+80 000 entrées).

Les atouts de la région

Et évidemment, en Bourgogne Franche-Comté, "le patrimoine, la gastronomie, le vin, la culture et le vélo restent nos grands atouts, plébiscités par les touristes."

  • 61,5% des touristes font de la promenade et randonnée,
  • 60% font de la découverte du patrimoine,
  • 49% découvrent la gastronomie et les produits du terroir,
  • 41% pratiquent le vélo.

"Les gens viennent ici pour l'art de vivre à la Française" conclut le président du CRT, "la nature, la qualité de vie et les paysages."

D'où viennent les touristes ?

A l'international, les touristes viennent surtout :

  • d'Allemagne (16,1%)
  • des Pays-Bas (10,6%)
  • de Belgique et Luxembourg (7,6%)
  • de Suisse (7,4%)
  • du Royaume-Uni (5,4%)
  • d'Espagne (3,8%)
  • d'Italie (3,1%)

Et les touristes Français viennent surtout :

  • d'ïle-de-France (28,2%)
  • d'Auvergne-Rhône-Alpes (13,6%)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Nouveau sursis pour les Galeries Lafayette de Besançon et Belfort

C’est un petit ouf de soulagement pour les 26 magasins Galeries Lafayette, dont ceux de Besançon et Belfort, exploités par l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le plan de continuation d'activité des points de vente a reçu le soutien de son principal créancier, qui n’est autre que le groupe Galeries Lafayette, juste avant son examen final au tribunal de commerce de Bordeaux, indique l’AFP ce mercredi 21 février. La décision du tribunal de commerce de Bordeaux a été mise en délibéré au 20 mars 2024.

J’ai testé pour vous le soin personnalisé signé LB Beauty à Besançon

Alors que la fraîcheur de l'hiver est de retour, je me suis rendue à l'institut LB Beauty ouvert depuis 4 ans dans le quartier des Chaprais à Besançon mardi 20 février 2024, pour un instant de bien-être, relaxant et pour prendre soin de ma peau. J'ai testé pour vous le "soin personnalisé" signé Ludivine Bonnet.

Nouvelle action coup de poing des éleveurs laitiers haut-saônois contre Lactalis

Une action d’interception d’un camion de lait Lactalis a eu lieu mardi soir en Haute-Saône près de Vesoul. Les éleveurs s’estimant "floué" par la société, demandent "une rémunération décente des producteurs". Le lait du camion devant initialement servir à la fabrication de fromage a été repris et sera utiliser pour l’alimentation des veaux. 

Open Business : les prochains rendez-vous de la CCI Saône-Doubs pour répondre aux défis et enjeux de demain

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saône-Doubs a présenté mardi 20 février 2024 les trois nouvelles thématiques de son cycle de conférences baptisé Open Business. Au programme cette année, des rencontres autour des thèmes de l’intelligence artificielle, du vieillissement de la population et de la performance dans l’entreprise et le sport à Besançon, Vesoul et bientôt Montbéliard. 

“Coiffure Michel Delgrande” devient “Le 83 coiffure” au centre-ville de Besançon

Loïc, coiffeur depuis 24 ans dans le salon Michel Delgrande, situé au 83 rue des Granges à Besançon, a eu envie de nouveauté. Jeudi 15 février 2024, après environ 34 ans sous le nom de son fondateur, le salon a finalement changé d’identité pour devenir "le 83 coiffure". Pour autant, cette nouveauté ne tend pas à oublier le passé…

En immersion dans le plus vaste chantier privé à Besançon…

Depuis quelques mois, les travaux ont démarré dans l’ancienne institution Saint-Jean du quartier Saint-Claude à Besançon dans le cadre du projet immobilier comptant 245 logements, dont 80 en rénovation, porté par le groupe SMCI : le Domaine Hugo. En ce moment, un parking souterrain de type silo de 240 places est en cours de construction… Fabrice Jeannot, président du groupe SMCI et Patrick Collard, directeur technique du groupe nous en parlent.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.86
nuageux
le 27/02 à 0h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
91 %