Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle en hausse au mois de janvier

Publié le 12/03/2019 - 11:47
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:46

Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois de janvier 2019 viennent de paraître. La production industrielle et l’activité dans les services s’inscrivent en hausse en janvier. Les perspectives pour le mois de février, plus modestes, demeurent positives.

© DR  ©
© DR ©

Voici plus de détails :

Autres produits industriels (57,1 %)

Cela concerne : les textiles, habillement, cuir et chaussure – Industrie chimique – Produits en caoutchouc, plastique et autres produits non métalliques – Métallurgie et produits métalliques – Bois, papier et imprimerie

La production est en baisse. La demande est orientée à la baisse, avec des évolutions contrastées selon les branches. Les jugements portés sur les carnets de commandes sont plus réservés qu’à fin décembre. Les prix des produits finis poursuivent leur hausse. Les prévisions de production sont prudentes

Services marchands (45,1 %)

L’activité du mois de janvier est de nouveau bien orientée, à l’exception du travail temporaire. Des embauches ont pu être réalisées en dépit de difficultés récurrentes de recrutement. Les prévisions restent favorables avec une dynamique de croissance plus modérée.

Industrie (25,8 %)

La production industrielle est en hausse en janvier. La demande s’est renforcée. Les effectifs sont orientés à la baisse. Une faible augmentation de la production est attendue en février

Matériel de transport (16,7 %)

En ce début d’année, une forte accélération de la production a été enregistrée. Les livraisons se sont de nouveau intensifiées et les stocks de produits finis sont en dessous de leur niveau normal. Les flux de commandes intérieures ont progressé et se sont stabilisés à l’export. Les carnets de commandes sont jugés satisfaisants. Les prix des matières premières et des produits finis ont faiblement reculé. Les effectifs ont poursuivi leur recul et la tendance devrait s’amplifier. Les cadences de production devraient se maintenir en février.

Équipements électriques, électroniques, informatiques et autres machines (16,1%)

La production du mois de janvier est ressortie en hausse. Les livraisons se sont accélérées. Les flux de commandes sont en baisse, avec une demande interne atone et une demande externe en net recul. Les carnets de commandes sont jugés insuffisants. Les stocks de produits finis sont au-dessus de leur niveau normal. Globalement, les prix des matières premières ont augmenté, tandis que ceux des produits finis ont baissé. Les trésoreries se dégradent. Les effectifs ont été renforcés et les embauches devraient s’intensifier. Les prévisions sont prudentes.

Fabrication de denrées alimentaires et de boissons  (10,1 %)

La production globale est en hausse, avec des évolutions contrastées selon les branches. Les carnets de commandes se sont étoffés grâce à une demande dynamique, tant sur le marché intérieur qu’à l’export. Les négociations en cours avec la grande distribution se traduisent par une augmentation des prix des produits finis, plus importante que celle des prix des matières premières. Les effectifs se sont renforcés. La production devrait à nouveau progresser en février.

(Source Banque de France)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.01
pluie modérée
le 20/06 à 3h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
94 %