Bourgogne Franche-Comté : Propulseur lance son appel à projets innovants

Publié le 17/02/2020 - 16:52
Mis à jour le 17/02/2020 - 16:38

L’accélérateur Propulseur est un dispositif régional dédié aux projets innovants en santé et smart systems. Très intégré à l’éco-système fertile d’innovation en Bourgogne Franche-Comté, il ouvre les candidatures pour la promotion 2020.

©Propulseur ©
©Propulseur ©

Porté par le Pôle des Microtechniques, l’accélérateur Propulseur fait monter en compétence les dirigeants pour accélérer leur business et cherche constamment à développer l’innovation technologique. C'est pourquoi le dispositif lance un appel à projets innovants. Attention, la date limite de dépôt des dossiers est le 31 mars 2020 et des critères sont à respecter.

Profil d’entrepreneur :

Start-ups et entreprises innovantes en santé et/ou smart systems :

  • disposant d’un siège social en Bourgogne Franche Comté ou s’engageant à s’installer dans la région.
  • Indépendantes, c’est-à-dire dans lesquelles le dirigeant est maître de ses décisions pour développer son entreprise.
  • ayant un chiffre d’affaires* inférieur à 1 M€ (*concernant l’innovation décrite)
  • portant un projet entrepreneurial ambitieux
  • ayant un projet formalisé intéressant les marchés de la Santé et/ou des Smart systems et couvrant au moins un des axes technologiques suivants :
  • Technologies du médical et e-santé • Dispositifs médicaux
  • Microsystèmes et smart systems
  • Internet des objets
  • Technologies de rupture pour le monde industriel

Dotation / bénéfices : l’entreprise intègre le dispositif Propulseur. Elle bénéficie alors d’un accompagnement individuel et sur-mesure pris en charge financièrement jusqu’à hauteur de 70% des coûts de la prestation d’accompagnement. Il s’agit d’une subvention. Une convention d’accompagnement Propulseur détaillant l’accompagnement sera rédigée spécifiquement et signée entre le PMT et la société.

Lieu d’incubation ou accélération : en entreprise

Modalités de candidatures : dossier de candidature à télécharger sur le site et à retourner au startup manager

Propulseur depuis 2018… 

Lancé début 2018, cet outil au service du développement des startups peut accueillir des projets en pré ou post commercialisation en proposant un accompagnement rapide, au service de la pérennité de l’activité et du développement commercial.

En cabine : 11 startups régionales  

L’accès à Propulseur, gratuit, est conditionné à un passage en « pitch pro » devant une dizaine d’experts qui examine le projet sous tous ses aspects. L’accompagnement, construit sur mesure, débute systématiquement par un diagnostic stratégique, opérationnel et commercial.

Les thématiques traitées sont variées : développement à l’international, formation commerciale et réglementaire, business plan.... Le sujet du financement est récurrent avec au programme, préparation au pitch, rencontres avec des investisseurs et préparation à la levée de fonds.

Aux manettes : le Pôle des Microtechniques

Depuis 15 ans, le Pôle des Microtechniques anime et promeut la filière microtechniques régionale. Cette communauté de 180 adhérents trouve au pôle un facilitateur, pour favoriser le business, développer l’innovation, renforcer les compétences ou encore gagner en visibilité.

Avec l’accélérateur Propulseur, le Pôle poursuit son coeur de mission : soutenir l’innovation et accompagner le développement économique, spécifiquement au service des startups et des entreprises hautement technologiques.

Derrière l’accélérateur : 10 partenaires

Issu de la démarche French Tech, cet accélérateur se différencie grâce à un financement tant public que privé, ce qui permet de prendre en charge jusqu’à 70% des prestations.

Il est ainsi soutenu par la Région Bourgogne-Franche-Comté, Grand Besançon Métropole, la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté et le Crédit Agricole Franche-Comté, à travers leurs dispositifs Néo Business et Village by CA.

Un réseau de partenaires est également engagé aux côtés des startuppeurs : BFC Angels, Bpifrance, Deca BFC, l’INPI, le Village by CA et la SATT SAYENS...

Les 11 start-ups boostées par le propulseur

  • Afuludine
  • Cohesives
  • Glial Technology
  • H2sys
  • Lymphobank
  • Med’Inn’Pharma
  • Archeon
  • Bioexigence
  • Biomaneo
  • Biomnigene
  • Casis
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Nouveau sursis pour les Galeries Lafayette de Besançon et Belfort

C’est un petit ouf de soulagement pour les 26 magasins Galeries Lafayette, dont ceux de Besançon et Belfort, exploités par l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le plan de continuation d'activité des points de vente a reçu le soutien de son principal créancier, qui n’est autre que le groupe Galeries Lafayette, juste avant son examen final au tribunal de commerce de Bordeaux, indique l’AFP ce mercredi 21 février. La décision du tribunal de commerce de Bordeaux a été mise en délibéré au 20 mars 2024.

J’ai testé pour vous le soin personnalisé signé LB Beauty à Besançon

Alors que la fraîcheur de l'hiver est de retour, je me suis rendue à l'institut LB Beauty ouvert depuis 4 ans dans le quartier des Chaprais à Besançon mardi 20 février 2024, pour un instant de bien-être, relaxant et pour prendre soin de ma peau. J'ai testé pour vous le "soin personnalisé" signé Ludivine Bonnet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.6
nuageux
le 29/02 à 3h00
Vent
0.36 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
93 %