Bourgogne Franche-Comté : Propulseur lance son appel à projets innovants

Publié le 17/02/2020 - 16:52
Mis à jour le 17/02/2020 - 16:38

L’accélérateur Propulseur est un dispositif régional dédié aux projets innovants en santé et smart systems. Très intégré à l’éco-système fertile d’innovation en Bourgogne Franche-Comté, il ouvre les candidatures pour la promotion 2020.

©Propulseur ©
©Propulseur ©

Porté par le Pôle des Microtechniques, l’accélérateur Propulseur fait monter en compétence les dirigeants pour accélérer leur business et cherche constamment à développer l’innovation technologique. C'est pourquoi le dispositif lance un appel à projets innovants. Attention, la date limite de dépôt des dossiers est le 31 mars 2020 et des critères sont à respecter.

Profil d’entrepreneur :

Start-ups et entreprises innovantes en santé et/ou smart systems :

  • disposant d’un siège social en Bourgogne Franche Comté ou s’engageant à s’installer dans la région.
  • Indépendantes, c’est-à-dire dans lesquelles le dirigeant est maître de ses décisions pour développer son entreprise.
  • ayant un chiffre d’affaires* inférieur à 1 M€ (*concernant l’innovation décrite)
  • portant un projet entrepreneurial ambitieux
  • ayant un projet formalisé intéressant les marchés de la Santé et/ou des Smart systems et couvrant au moins un des axes technologiques suivants :
  • Technologies du médical et e-santé • Dispositifs médicaux
  • Microsystèmes et smart systems
  • Internet des objets
  • Technologies de rupture pour le monde industriel

Dotation / bénéfices : l’entreprise intègre le dispositif Propulseur. Elle bénéficie alors d’un accompagnement individuel et sur-mesure pris en charge financièrement jusqu’à hauteur de 70% des coûts de la prestation d’accompagnement. Il s’agit d’une subvention. Une convention d’accompagnement Propulseur détaillant l’accompagnement sera rédigée spécifiquement et signée entre le PMT et la société.

Lieu d’incubation ou accélération : en entreprise

Modalités de candidatures : dossier de candidature à télécharger sur le site et à retourner au startup manager

Propulseur depuis 2018… 

Lancé début 2018, cet outil au service du développement des startups peut accueillir des projets en pré ou post commercialisation en proposant un accompagnement rapide, au service de la pérennité de l’activité et du développement commercial.

En cabine : 11 startups régionales  

L’accès à Propulseur, gratuit, est conditionné à un passage en « pitch pro » devant une dizaine d’experts qui examine le projet sous tous ses aspects. L’accompagnement, construit sur mesure, débute systématiquement par un diagnostic stratégique, opérationnel et commercial.

Les thématiques traitées sont variées : développement à l’international, formation commerciale et réglementaire, business plan.... Le sujet du financement est récurrent avec au programme, préparation au pitch, rencontres avec des investisseurs et préparation à la levée de fonds.

Aux manettes : le Pôle des Microtechniques

Depuis 15 ans, le Pôle des Microtechniques anime et promeut la filière microtechniques régionale. Cette communauté de 180 adhérents trouve au pôle un facilitateur, pour favoriser le business, développer l’innovation, renforcer les compétences ou encore gagner en visibilité.

Avec l’accélérateur Propulseur, le Pôle poursuit son coeur de mission : soutenir l’innovation et accompagner le développement économique, spécifiquement au service des startups et des entreprises hautement technologiques.

Derrière l’accélérateur : 10 partenaires

Issu de la démarche French Tech, cet accélérateur se différencie grâce à un financement tant public que privé, ce qui permet de prendre en charge jusqu’à 70% des prestations.

Il est ainsi soutenu par la Région Bourgogne-Franche-Comté, Grand Besançon Métropole, la Caisse d’Epargne Bourgogne-Franche-Comté et le Crédit Agricole Franche-Comté, à travers leurs dispositifs Néo Business et Village by CA.

Un réseau de partenaires est également engagé aux côtés des startuppeurs : BFC Angels, Bpifrance, Deca BFC, l’INPI, le Village by CA et la SATT SAYENS...

Les 11 start-ups boostées par le propulseur

  • Afuludine
  • Cohesives
  • Glial Technology
  • H2sys
  • Lymphobank
  • Med’Inn’Pharma
  • Archeon
  • Bioexigence
  • Biomaneo
  • Biomnigene
  • Casis
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Trois dolois créent une nouvelle plateforme pour vendre et acheter des fruits et légumes… sans être un professionnel

Après deux années de travail, Oly a vu le jour ce mois de septembre 2022 dans le paysage franc-comtois. Il s’agit d’une plateforme créée par trois jeunes dolois, Rémi Vandelle, Théo Reffay et Adrien Berthenet, permettant de vendre et d’acheter des fruits, des légumes et des produits travaillés sans pour autant être primeur ou épicier.

Camaïeu ferme définitivement ses portes ce soir

Ce mercredi 28 septembre, le tribunal commercial de Lille a prononcé la liquidation judiciaire de Camaïeu. 514 magasins vont donc mettre la clé sous la porte et 2.600 emplois seront supprimés. Une dizaine de magasins en Franche-Comté et quatre dans le Grand Besançon sont concernés.

Quatorze PME intègrent la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté 

La Région Bourgogne-Franche-Comté et Bpifrance ont donné le coup d’envoi de la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté ce mercredi 28 septembre à la Tonnellerie Rousseau à Gevrey-Chambertin en Côte-d'Or. Ce programme d'accompagnement personnalisé d’une durée de 24 mois compte 14 nouvelles PME à fort potentiel cette année.

Yann Le Guilloux nommé au directoire de la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté

Le Conseil d’orientation et de surveillance (COS) de la Caisse d'Épargne de Bourgogne Franche-Comté a nommé, sur proposition de Jérôme Ballet, président du directoire, et Eric Fougère, président du COS, Yann Le Guilloux, en qualité de membre du directoire en charge du Pôle Banque de Détail (BDD). 

Burger King ouvre à Valdahon

Le fast-food ouvrira ses portes et ses grills jeudi 29 septembre 2022 dans la commune de Valdahon. Malgré des difficulté d’embauche de son personnel, Burger King est finalement parvenu à trouver du personnel "nombreux issus de la ville et des communes alentour".

Camaïeu joue sa survie devant le tribunal de commerce : trois boutiques menacées à Besançon

Camaieu et ses 2.600 salariés sur le fil : deux ans après un premier sauvetage, le géant nordiste du prêt-à-porter féminin va tenter mercredi 28 septembre de convaincre le tribunal de commerce de Lille qu'il peut échapper à la liquidation, mais les syndicats craignent le pire. Besançon et le Grand Besançon comptent trois boutiques de l'enseigne.

16e édition du concours régional de l’économie sociale et solidaire : les inscriptions sont ouvertes

Cette année, pour la 16e édition, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire. Vous êtes une association, une entreprise et vous portez un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l'économie sociale et solidaire ? Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 octobre !

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.2
légère pluie
le 01/10 à 18h00
Vent
5.82 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %

Sondage