Cahuzac : Moscovici répond aux accusations de Courson

Publié le 19/07/2013 - 11:39
Mis à jour le 16/04/2019 - 13:37

Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a répondu point par point ce vendredi 19 juillet dans une lettre ouverte aux accusations lancée dans les médias par le président de la commission parlementaire sur l'affaire Cahuzac après son audition mardi 16 juillet, accusant le député de partialité.

 ©
©

"Votre comportement montre que, loin de chercher à établir une vérité de façon impartiale, vous tentez de donner chair à une thèse politique, développée avant même le début de votre enquête", a déclaré M. Moscovici dans un "courrier circonstancié adressé au Président de la Commission d'enquête" et publié dans le quotidien Le Monde.

Pierre Moscovici, qui était ministre de tutelle du ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac, avait été entendu longuement mardi 16 juillet au soir par cette commission chargée d'établir s'il y a eu des dysfontionnement de l'Etat dans la gestion de ce scandale entre les révélations du site Mediapart le 4 décembre et les aveux de M. Cahuzac, le 2 avril. Après l'audition, Charles de Courson s'était exprimé dans plusieurs médias, accusant notamment Pierre Moscovici d'"incompétence" ou estimant que la réponse de la Suisse à la question de Bercy sur l'existence ou non d'un compte bancaire de Jérôme Cahuzac dans ce pays, telle qu'elle était formulée, ne pouvait "être que négative" et donc disculper le ministre du Budget de fraude fiscale.

"Cette assertion est totalement inexacte", écrit le ministre de l'économie sur ce dernier point en citant dans le détail les explications données par Bruno Bézard, directeur général des finances publiques, lors de son audition du mardi 28 mai ainsi, que ses propres réponses mardi. "Vous ne tenez sciemment aucun compte de mes explications, des pièces précises du dossier et des témoignages recueillis sous serment par votre Commission d'enquête", poursuit le ministre.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Lancement de la stratégie économique régionale 2022-2028 en Bourgogne Franche-Comté

Vendredi 3 décembre 2021, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, et Nicolas Soret, vice-président au développement économique, ont lancé les travaux du futur SRDEII (Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation) de La Commanderie à Dole.

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.6
couvert
le 06/12 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage