Canicule en Bourgogne-Franche-Comté : des conseils et une plateforme téléphonique à disposition

Publié le 19/06/2017 - 08:55
Mis à jour le 25/07/2019 - 11:22

Le ministère des solidarités et de la santé a lancé, ce 18 juin 2017, un plan « canicule » pour plusieurs régions dont la Bourgogne-Franche-Comté. Un numéro téléphonique en prévision des chaleurs à venir…

 © damien poirier
© damien poirier

La direction générale de la santé a décidé d’activer la plateforme téléphonique d’information "Canicule". Cette plate-forme téléphonique, accessible au  0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un  poste fixe en France, de 9h à 19h) permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son  entourage, en particulier les plus fragiles. Comme prévu par le plan national  canicule 2017, les autorités sanitaires nationales et régionales surveillent la situation heure par heure.

13 départements en vigilance orange

Ce  lundi, 13 départements seront en vigilance orange (Vendée,  Maine-et-Loire, Deux-Sèvres, Vienne, Charentes, Charente-Maritime, Haute-Vienne, Gironde, Landes, Dordogne, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Paris et la petite couronne).  Des vigilances jaunes sont, par ailleurs, prévues dans de nombreux départements des régions  Bretagne, Centre-Val-de-Loire,  Pays-de-la Loire, Ile-de-France, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-RhôneAlpes, Bourgogne  Franche-Comté.

Ces  températures élevées, qui baisseront peu pendant la nuit, pourraient perdurer toute la semaine. La prévention sera renforcée dans les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap. La direction générale rappelle "le rôle fondamental des associations".

Les conseils pour "protéger sa santé" lors de fortes chaleurs

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps  (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...) ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles  à vos proches et, dès que nécessaire,  osez demander de l’aide ;
  • Si nécessaire, demandez conseil à votre  médecin traitant,  tout particulièrement  en cas de problème  de  santé  ou  de  traitement  médicamenteux  régulier  (adaptation  de  doses  par exemple).

Info +

Télephone : 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un  poste fixe en  France, de 9h à 19h

Les conseils de prévention, ainsi que les outils élaborés par le ministère chargé de la santé et l’Agence nationale de santé publique (ANSP) figurent sur les sites Internet du ministère et de l’agence :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Médecin généraliste : vers une consultation à 30 euros sous conditions

L’Assurance maladie a ouvert jeudi 8 février 2024 la voie à une hausse à 30 euros de la consultation des médecins généralistes, lors des négociations tarifaires avec les syndicats de praticiens libéraux, tout en exigeant en retour des "évolutions en faveur de l’amélioration de la santé de la population".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.35
légère pluie
le 26/02 à 12h00
Vent
2.37 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
79 %