Alerte Témoin

Chiens, chats, lapins, petits cochons, chevaux... Les animaux aussi souffrent de la chaleur !

Publié le 02/08/2018 - 14:00
Mis à jour le 02/08/2018 - 14:01

Comme les humains, les animaux de compagnie ont besoin de boire plus et de réduire leur activité physique quand le mercure grimpe. Les professionnels recommandent de protéger les animaux, les gros comme les petits qui, comme les personnes à risque, peuvent attraper un "coup de chaleur". Et le cancer de la peau peut également toucher les bêtes !

Chaque année, des animaux meurent à cause de la chaleur, notamment les chiens "oubliés" dans les voitures. L'homme a soif, l'animal aussi. L'homme transpire, l'animal aussi... Voici quelques conseils donnés par les vétérinaires pour prendre soin des animaux.

  • Veiller à ce que l’eau soit fraîche en permanence, la gamelle doit être remplie plusieurs fois par jour si nécessaire. L’eau ne doit pas sortir du frigo sous peine de provoquer des problèmes digestifs (diarrhée), elle doit être à température ambiante. Vérifiez bien le fonctionnement des biberons des cages des rongeurs.
  • Les animaux doivent rester dans la pièce la plus fraîche de la maison : si vous y avez des rideaux ou des volets, baissez les le temps de la journée, quand il fait trop chaud. Les cages des rongeurs et oiseaux doivent être déplacées vers les pièces les plus fraîches. Faites attention à ne pas mettre les cages derrière les vitres pour ne pas exposer les animaux au soleil et n’oubliez pas que le soleil tourne pendant la journée.
  • Mouiller les animaux pour les rafraîchir : sur les pattes et la tête pour les chiens, les chats et les chevaux.
  • Pour les lapins et rongeurs (pas les chinchillas), vous pouvez utiliser un vaporisateur d’eau à température ambiante.
  • Pour que votre animal ait un petit peu de fraîcheur dans son panier ou sa cage, vous pouvez mettre des bouteilles d’eau au congélateur, lorsqu’elles sont froides, vous les glissez dans une chaussette et vous les placez dans le panier ou la cage.
  • Recouvrir les cages d’une serviette humide (on ne recouvre que la moitié de la cage pour laisser l’air circuler).
  • Utiliser aussi un ventilateur pour rafraîchir les pièces, le ventilateur ne doit jamais être dirigé sur l’animal, mais vers le haut pour brasser l’air de la pièce. Les animaux ne doivent pas pouvoir atteindre le ventilateur !
  • Faire très attention aux changements brusques de température. Il ne faut pas faire passer un animal d'une pièce à 35° à une pièce à 20° et ce particulièrement pour les rongeurs.
  • Penser à sortir les animaux tôt le matin et tard le soir.
  • Attention aussi lors des transports : il ne faut transporter son animal qu’en cas d’absolue nécessité. Ne pas laisser son animal dans une voiture fermée, même cinq minutes !
  • Penser à retirer les cabanes en bois ou en plastique qui sont de véritables fours en cas de grosses chaleurs.
  • Attention, pendant les chaleurs, les mouches pondent plus facilement dans les litières, les œufs éclosent plus vite. Veiller à nettoyer les cages plus souvent pour éviter d’avoir des asticots

Les chiens qu'on emmène partout...

Même si les chiens ne transpirent pas (juste un peu sous leurs pattes), ils supportent moins bien la chaleur que nous, les humains. Leur manière à eux de réguler leur température (afin de la maintenir à un niveau raisonnable) est l'halètement : c'est pourquoi les chiens semblent toujours essoufflés l'été. Néanmoins, un halètement qui se prolonge, même à l'ombre, ne doit pas passer inaperçu car il peut être le signe que le chien est en train de faire un coup de chaleur (risque de déshydratation, voire de choc cardiaque mortel en quelques minutes). Il faut donc être prudent.

Pour aider les animaux à supporter au mieux la canicule, les professionnels conseillent d'aadopter  quelques principes :

  • Les faire dormir dans la pièce la plus fraîche de la maison (salle de bain, garage,...) et/ou leur mettre un ventilateur.
  • Leur donner une petite douche ou un bain à l'eau tiède, voire froide (mais pas glacée) pendant une dizaine de minutes après avoir fait baisser progressivement la température de l'eau (afin de ne pas les surprendre et de pallier tout risque de malaise ou d'hydrocution).
  • Les vaporiser avec un brumisateur ou leur passer un gant ou une serviette humide sur le poil et la peau.
  • Dans le jardin ou sur le balcon, mettre un bac rempli d'eau à leur disposition pour leur permettre de se rafraîchir les pattes.
  • Couper un peu les poils des chiens à poils longs.
  • Réduire un peu l'alimentation des chiens un peu enrobés car la surcharge pondérale les rend encore plus sensible à la chaleur.  Pourquoi pas troquer une partie de la ration journalière de croquettes contre une alimentation humide.

Pour les chiens qui iront à la plage : prévoir un parasol, eau fraîche et gamelle pour qu'ils puissent boire fréquemment ; bien rincer vos loulous à l'eau douce au retour de la plage car l'eau de mer peut se révéler irritante pour les animaux ; et les empêcher de boire l'eau de mer dont le sel provoquerait une gastrite dans les minutes qui suivent et une déshydratation aggravée.

Le cancer de la peau concerne aussi des animaux

Il faut savoir aussi que des expositions prolongées ou fréquentes au soleil peuvent également provoquer des cancers de la peau notamment chez les animaux au pelage blanc. Les chiots ou séniors ainsi que les animaux cardiaques sont particulièrement vulnérables.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Coronavirus : cinq des huit départements de Bourgogne Franche-Comté en « rose »

Zone d'alerte • Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté mercredi 23 septembre 2020  les nouveaux niveaux d'alerte selon la situation sanitaire à l'échelle des départements. En Bourgogne Franche-Comté, la Côte d'Or, le Doubs, le Territoire de Belfort, la Nièvre et la Saône-et-Loire sont en simple "alerte". Le Jura, la Haute-Saône et l'Yonne restent en "gris" sans alerte particulière.

Besançon : ouverture d’un centre de dépistage de la Covid-19

Face à cette progression importante et au passage en zone rouge du département du Doubs, la préfecture du Doubs, l’Agence Régionale de Santé, Grand Besançon Métropole et la ville de Besançon ont travaillé en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 pour proposer un centre de dépistage rue du Docteur Mouras pour les bisontins et grands bisontins. Il ouvre ses portes ce 23 septembre 2020 dès 8h00.

SONDAGE : À cause de la Covid-19, limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.93
    couvert
    le 24/09 à 9h00
    Vent
    2.67 m/s
    Pression
    1009 hPa
    Humidité
    91 %

    Sondage