Carburants, test Covid, cigarettes, Tickets Resto… Ce qui a changé depuis le 1er mars 2023

Publié le 01/03/2023 - 08:40
Mis à jour le 03/03/2023 - 09:31

Comma à chaque début de mois, quelques évolutions sont à prévoir sur le prix de certains produits de la vie quotidienne, alimentaires ou non, ainsi que sur des fonctionnements qui impacteront positivement ou négativement les vie des Français. Voici ce qui change depuis le mercredi 1er mars 2023.

Plafonnement des prix des carburants

Le litre d'essence sans plomb 95 ou de diesel sera plafonné à 1,99 euro à partir du 1er mars et durant toute l'année 2023 dans les 3.400 stations-service de TotalEnergies uniquement. L'annonce est arrivée au lendemain de la demande du président Emmanuel Macron de faire un "geste". Cette mesure avait été annoncée par Patrick Pouyanné, le PDG de Total Energies le 22 février dernier.

"Mars rouge"

Alors que les négociations annuelles entre les industriels et les distributeurs se terminent ce mercredi 1er mars, les prix de l’alimentaire pourraient encore augmenter alors qu’ils ont été subi une augmentation de 15% en un an. 

Augmentation des prix des cigarettes

Depuis ce mercredi 1er mars, les fumeurs et les fumeuses paieront leur paquet de cigarettes plus cher. La barre des 11€ est désormais dépassée pour bon nombre de marques comme Marlboro ou Winston au paquet à 11,50€.

Les Tickets Restaurant 2022 ne sont plus valables

Si vous n’avez pas utilisé vos tickets-resto 2022, il est possible de les échanger contre des nouveaux auprès de votre employeur avant le 15 mars 2023.

Le taux d’usure relevé

Selon le Journal officiel en date du 25 février, le taux d’usure, c’est-à-dire le taux maximal au-dessus duquel une banque ne peut pas prêter, atteint en ce 1er mars la barre des 4 %, pour les prêts d’une durée de 20 ans et plus, contre 3,79 % en février. Il s’élève à 3,87 % pour ceux allant de 10 à 20 ans et à 3,67 % pour ceux d’une durée inférieure à 10 ans. 

Depuis le 1er février, le taux d’usure est réévalué chaque mois, afin de faciliter l’accès au crédit.

Le remboursement des test Covid change

Un reste à charge de 30 à 40% s’appliquera désormais pour les dépistages PCR et antigéniques depuis le 1er mars. En revanche, les personnes les plus fragiles pourront continuer à bénéficier d'une prise en charge intégrale par l’Assurance-maladie. Jusqu'ici, les tests étaient pris en charge à 100% par l'Assurance-maladie pour les personnes vaccinées et sans prescription médicale.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Plateforme Easydis à Besançon “nous n’avons pas annoncé la fermeture du site”

Suite à un article paru chez nos confrères de France Bleu Besançon, ce mercredi 24 avril 2024 expliquant que la plateforme logistique d’Easydis à Besançon allait fermer ses portes en septembre prochain (sauf si l'entreprise trouve repreneur), nous avons contacté une porte-parole du Groupe Casino. Cette dernière nous a affirmé "qu’à aucun moment" il n’avait été décidé et dit aux salariés que le site allait fermer…

Casino JOA Besançon : plus de 721.000 € remportés en moins d’un mois

Le mois d’avril a apparemment porté chance à quelques joueurs du casino Joa de Besançon. L’établissement informe qu’entre le 1er et le 21 avril 2024, 721.275 € de jackpots ont été payés aux clients ayant eu la main chanceuse sur les machines à sous ou jeux électroniques (roulette anglaise électronique ou black jack électronique). 

La Bourgogne-Franche-Comté, première “région microtechnique” de France, présente au SIAMS de Moutier

Du 16 au 19 avril 2024, à l’occasion du Salon de la chaîne de production des microtechniques (SIAMS), grand rendez-vous de la filière de l’industrie des microtechniques, la Bourgogne-Franche-Comté était présente avec un pavillon régional dédié, en collaboration avec la CCI BFC.

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Robot, job dating, écologie… Quoi de neuf dans les écoles ESTM Pigier ?

QUOI DE 9 ? • Ouvertes sur le monde et les nouvelles technologie, attentives au bien-être de ses étudiant(e)s, soucieuses de l’environnement et intraitables sur le niveau de ses formations, les écoles ESTM Pigier à Besançon s’engagent à tous les niveaux pour proposer des cursus de qualité dans un univers studieux et innovant. Les inscriptions pour la rentrée 2024 sont ouvertes !

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.94
légère pluie
le 25/04 à 9h00
Vent
1.77 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
84 %