Carte scolaire : huit fermetures d'école envisagées pour le Doubs

Publié le 08/02/2019 - 11:11
Mis à jour le 08/02/2019 - 11:17

Le syndicat SNUIpp-FSU du Doubs s’inquiète des mesures prises pour la rentrée 2019 dans l’académie du Besançon. L’école Ronchaux fermera à Besançon et verra ses élèves transférés à Bersot et Granvelle.

image d'illustration
 © Alexane Alfaro
image d'illustration © Alexane Alfaro

Malgré les 27 postes supplémentaires dans le premier degré attribués dans le département du Doubs (27), le syndicat SNUIPP-FSU n'est pas convaincu de l'amélioration du nombre d'enfants par classes : "Le Doubs sera doté de 27 postes supplémentaires d’enseignants dans le premier degré à la rentrée 2019 alors que le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort perdront respectivement 13, 12 et deux postes".

Le recteur avait choisi cette répartition entre les départements parce que le Doubs était le moins bien doté en terme de nombre d’enseignants par rapport au nombre d’élèves", précise le syndicat avant d'ajouter : "Au-delà des neuf postes utilisés pour achever le dédoublement des CE1 en REP, cette amélioration est quasiment imperceptible !"

Quelles écoles pourraient fermer ?

  • Besançon : école maternelle Ronchaux : cela conduirait ses 44 élèves à se répartir dans les écoles Bersot (82 élèves) et Granvelle (56 élèves).
  • Bians-les-Usiers : école élémentaire 
  • Crosey-le-Grand : école élémentaire et Lomont-sur-Crête : école élémentaire
  • L’Isle sur le Doubs : fusion des deux maternelles en une seule.
  • Montbéliard : fusion des écoles maternelle et élémentaire Coteau Jouvent – création d’une école primaire
  • Raynans : école élémentaire  Laissey : fermeture de l’école et dissolution du RPI de Laissey-Deluz
  • Villers-le-Lac : fermeture de l’école élémentaire Les Bass
  • La fermeture de l’école de Bians-les Usiers (deux classes) entraîne le transfert de 42 élèves à Goux.

"Pour ces deux situations, il y a transfert d’élèves, mais aucune certitude quant au transfert des deux postes des écoles supprimées", souligne le syndicat.

Deux postes supprimés pour le personnel administratif à Montbéliard

À l’initiative de la FSU, les organisations syndicales présentes : UNSA et CFDT (absence du SNALC), ont dénoncé la suppression de deux postes de personnels administratifs dont un poste de secrétaire de circonscription sur Montbéliard et un poste à la DSDEN (Direction des services départementaux de l'Éducation nationale).

"Alors que l’administration affiche l’objectif du « maintien des écoles rurales », la rentrée 2019 verra trois écoles du Doubs perdre une classe au motif que le regroupement promis est achevé (Arcey, Belleherbe et Fontain)", tient a relever le syndicat.

Info +

Les échanges se poursuivront en présence du DASEN, directeurs académiques des services de l'Éducation nationale, le 14 février prochain...

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Education

Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon

PUBLI-INFO • Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon
SUPMICROTECH, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, organise une journée portes ouvertes samedi 9 mars 2024 de 9h à 17h. L’occasion pour les futurs élèves et les curieux de découvrir l’univers de cette école d’ingénieurs dont la réputation n’est plus à faire : on y apprend à concevoir et à réaliser les microsystèmes du futur, pour les secteurs du transport, du luxe et de la précision, de l’instrumentation ou encore de la santé !

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Crunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.08
légère pluie
le 26/02 à 21h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
88 %