Carte scolaire : huit fermetures d'école envisagées pour le Doubs

Publié le 08/02/2019 - 11:11
Mis à jour le 08/02/2019 - 11:17

Le syndicat SNUIpp-FSU du Doubs s'inquiète des mesures prises pour la rentrée 2019 dans l'académie du Besançon. L'école Ronchaux fermera à Besançon et verra ses élèves transférés à Bersot et Granvelle.

école, maternelle
image d'illustration © dr
PUBLICITÉ

Malgré les 27 postes supplémentaires dans le premier degré attribués dans le département du Doubs (27), le syndicat SNUIPP-FSU n’est pas convaincu de l’amélioration du nombre d’enfants par classes : « Le Doubs sera doté de 27 postes supplémentaires d’enseignants dans le premier degré à la rentrée 2019 alors que le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort perdront respectivement 13, 12 et deux postes ».

Le recteur avait choisi cette répartition entre les départements parce que le Doubs était le moins bien doté en terme de nombre d’enseignants par rapport au nombre d’élèves », précise le syndicat avant d’ajouter : « Au-delà des neuf postes utilisés pour achever le dédoublement des CE1 en REP, cette amélioration est quasiment imperceptible ! »

Quelles écoles pourraient fermer ?

  • Besançon : école maternelle Ronchaux : cela conduirait ses 44 élèves à se répartir dans les écoles Bersot (82 élèves) et Granvelle (56 élèves).
  • Bians-les-Usiers : école élémentaire 
  • Crosey-le-Grand : école élémentaire et Lomont-sur-Crête : école élémentaire
  • L’Isle sur le Doubs : fusion des deux maternelles en une seule.
  • Montbéliard : fusion des écoles maternelle et élémentaire Coteau Jouvent – création d’une école primaire
  • Raynans : école élémentaire  Laissey : fermeture de l’école et dissolution du RPI de Laissey-Deluz
  • Villers-le-Lac : fermeture de l’école élémentaire Les Bass
  • La fermeture de l’école de Bians-les Usiers (deux classes) entraîne le transfert de 42 élèves à Goux.

« Pour ces deux situations, il y a transfert d’élèves, mais aucune certitude quant au transfert des deux postes des écoles supprimées », souligne le syndicat.

Deux postes supprimés pour le personnel administratif à Montbéliard

À l’initiative de la FSU, les organisations syndicales présentes : UNSA et CFDT (absence du SNALC), ont dénoncé la suppression de deux postes de personnels administratifs dont un poste de secrétaire de circonscription sur Montbéliard et un poste à la DSDEN (Direction des services départementaux de l’Éducation nationale).

« Alors que l’administration affiche l’objectif du « maintien des écoles rurales », la rentrée 2019 verra trois écoles du Doubs perdre une classe au motif que le regroupement promis est achevé (Arcey, Belleherbe et Fontain) », tient a relever le syndicat.

Info +

Les échanges se poursuivront en présence du DASEN, directeurs académiques des services de l’Éducation nationale, le 14 février prochain…

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.1
couvert
le 20/10 à 18h00
Vent
3.83 m/s
Pression
1006.58 hPa
Humidité
90 %

Sondage