Ce que proposent les candidats pour l’éducation…

Publié le 18/03/2014 - 16:42
Mis à jour le 19/03/2014 - 09:33

Chaque candidat (ou presque) propose des idées dans son programme en fonction de plusieurs thèmes : la sécurité, l'économie, l'éducation, le rayonnement de la ville, les transports, la proximité, la solidarité, la culture, les sports et loisirs, l'urbanisme, le développement durable et les grands projets. Chaque jours, jusqu'au premier tour de l'élection municipales de Besançon ce dimanche 23 mars, nous vous proposons des comparatifs des engagements des 10 candidats et des listes respectives.

dsc_1947.jpg
Image d'illustration ©roman

Comparatif des programmes

PUBLICITÉ

Jean-Louis Fousseret (Parti socialiste)

  • Rythmes scolaires : 4 journées identiques de 5h15 (8h30-11h45/13h45-15h45)
  • Construction d’un groupe scolaire en bas du quartier des Vaîtes/Tristan Bernard
  • Projet de rapprochement crèche-école pour les 2-3 ans
  • Horaires décalés dans certaines crèches

Jacques Grosperrin (Union pour un mouvement populaire avec le modem et l’UDI)

  • Equiper les salles d’outils numériques et plan d’équipement des élèves en tablettes numériques
  • Renforcer le lien entre les écoles et les ressources locales
  • Intégrer les langues vivantes étrangères dans les nouveaux temps péri-éducatifs
  • Adapter les écoles pour les enfants handicapés
  • Equiper les écoles de jeux propices au développement social, cognitif et moteur
  • Etablir un partenariat fort entre les écoles d’ingénieurs et l’EPFL suisse
  • Encourager les innovations pédagogiques qui adaptent les horaires des écoles aux rythmes des enfants (Dispositif Claire Leconte) et mutualiser les expériences
  • Organiser une véritable formation et un suivi du personnel périscolaire

Frank Monneur (Sans étiquette)

  • Création d’une nouvelle crèche à l’hôpital Saint-Jacques
  • Renégociation sur les rythmes scolaires
  • Accélération du programme de rénovation des bâtiments

Jean-François Humbert (Centre)

  • Créer de nouvelles places en crèches
  • Créer du lien avec le CDN pour la jeunesse de manière à ce que les enfants-citoyens soient inscrits dans la vie de la cité plus vite

Ismaël Boudjekada (Mouvement pour l’éveil national)

  • Une grande concertation sur la récente réforme des rythmes scolaires sera lancée afin de tirer les leçons des premiers mois expérimentaux et de voir ce qu’il est possible de mettre en place en extra scolaire, avec les acteurs publics concernés, parents d’élèves et associations
  • Les Commissions hygiène et sécurité (CHS) de chaque établissement scolaire de Besançon seront chargées de dresser un rapport détaillé sur l’état de leurs locaux afin que soient répertoriés les besoins en investissement et en personnel de chacun des lieux d’éducation
  • Bloquer un ATSEM minimum pour 17 enfants en bas-âges dans les école maternelles
  • Former des agents chargés de la détection des troubles chez l’enfant
  • Création d’une cellule psychologique d’aide à la réinsertion scolaire après une tentative de suicide
  • Assurer un suivi personnalisé de chacun de ces enfants
  • Militantisme actif de la mairie en faveur du doublement des sommes allouées au programme national d’action contre le suicide
  • Mise en place d’un organisme de sensibilisation au suicide envers la jeunesse

Emmanuel Girod (Front de gauche)

  • Nos élus demanderont l’abrogation de la réforme Peillon des rythmes scolaires. 
  • Reprise de la consultation des conseils d’école pour définir un véritable projet éducatif du temps périscolaire de formation à Besançon
  • Lutte contre la logique de concentration des universités, notamment le projet de fusion de l’Université de Franche-comté avec celle de Bourgogne, qui menace notre université.
  • Permettre à tous les étudiants d’accéder au logement, quels que soient leurs moyens financiers ou leur origine géographique, grâce à un dispositif de cautionnement et garantie pour le logement, assurée par la mairie
  • Tous les conseillers municipaux participeront aux conseils d’au moins une école (55 conseillers, 69 écoles)

Philippe Mougin (Front national)

  • Laïcité totale et républicaine à la cantine pour tous et partout, aucun passe-droit

Lazhar Hakkar (Sans étiquette)

  • Optimiser l’offre de garde et réflechir à une garde de nuit
  • Accompagner la réforme des rythmes scolaires en s’assurant que l’enfant rest et centre du dispositif
  • Accorder aux enseignants toute leur place de coordinateurs prinicpaux pour le projet périscolaire
  • Prévoir des espaces supplémentaires dédiés aux nouvelles activités périscolaires
  • Des moyens supplémentaires au service « Education et petite enfance » pour que chaque enfant puisse manger à la cantine

Nicole Friess (Lutte ouvrière)

  • / / / 

Apolline Trioulaire (Parti ouvrier travailleur)

  • Suspension de la réforme Peillon
  • Abrogation du décret sur les rythmes scolaires

.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jean-Marc Mormeck à l’Université de Franche-Comté pour parler « Culture, Sport et Éducation »

À l'occasion de la seconde édition de Culture, Sport et Éducation à l'Université de Franche-Comté, l'ancien champion de boxe et actuel délégué ministériel à l'égalité des chances des Français d'outre-mer et parrain de l'événement Jean-Marc Mormeck était à Besançon jeudi 11 avril 2019. Près de 400 lycéens de l'Académie étaient réunis autour de 12 ateliers thématiques…

La future métamorphose du campus de la Bouloie à Besançon

Synergie campus • Réuni ce lundi 8 avril 2019, le comité de pilotage de la rénovation du campus de la Bouloie a acté les grands axes du projet, synonyme du top départ de la transformation du site avec les premières réalisations : un nouveau site pour l’école d’ingénieurs en biomédical (ISIFC), le nouveau campus AREA Sport, le Jardin des Sciences ainsi que des nouveaux espaces de vie et de circulation. Des projets visibles dès 2021.

Ecole de la confiance : « Un certain nombre d’inexactitudes grossières ont été véhiculées » selon F. Charvier

La députée exprime son mécontentement dans un communiqué de presse ce jeudi 4 avril 2019 concernant un "certain nombre d’inexactitudes grossières" véhiculées sur les réseaux sociaux ainsi que dans "dans certains médias d’opinion, aux abords des établissements scolaires, voire même dans les carnets de correspondance des élèves". Ce matin, 250 personnes étaient mobilisées dans les rues de Besançon contre le projet de loi.

Éducation : nouvelle mobilisation jeudi contre les réformes Blanquer

Opposés aux réformes du ministre de l'Éducation, des syndicats enseignants entendent battre le fer tant qu'il est chaud: après des manifestations samedi, ils appellent à une nouvelle journée de mobilisation ce  jeudi 4 avril 2019. À Besançon , une manifestation est prévue place Granvelle à partir de 10h30. Dans le Doubs plusieurs écoles annoncent 100% de grévistes...

Réplique en vidéos du collectif interlycée : le droit de réponse du rectorat

Réponse à la réponse... • Il s'agit du droit de réponse aux réponses du collectif interlycées. Suite aux vidéos de Jean-François Chanet expliquant la réforme du lycée, les membres du collectif interlycée ont décidé durant la semaine du 25 au 25 mars 2019 d'apporter en vidéos leurs visions de la réforme . Le rectorat tient à apporter de nouveaux éléments... 

Contre le projet de loi Blanquer, une manifestation et un pique-nique samedi 30 mars à Besançon

Plusieurs syndicats CGT éduc'action, FO, FU, SGEN/CFDT, SUD éduc et UNSA éducation appelle à manifester samedi 30 mars 2019 à 13h30 devant le rectorat de Besançon contre le projet de loi Blanquer, mais aussi contre la réforme du lycée. Un pique-nique organisé par les syndicats d'enseignants du premier et second degré est également prévu à Granvelle à partir de midi.

Agression d’un proviseur adjoint au lycée Pergaud de Besançon : les réactions des élus

Dans la matinée de jeudi 28 mars 2019, un élève de seconde du lycée Pergaud à Besançon a agressé un proviseur adjoint de l'établissement. Une enquête est ouverte. Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté (dont l'une des compétences est la gestion des lycées), Jean-François Chanet, recteur de l'académie de Besançon et Jean-Marie Renault, inspecteur d’académie, directeur académique des services de l’éducation nationale du Doubs réagissent vendredi 29 mars.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 11.37
nuageux
le 23/04 à 0h00
Vent
1.36 m/s
Pression
998.666 hPa
Humidité
79 %

Sondage