Center Parcs à Poligny : projet reporté mais pas abandonné

Publié le 11/02/2016 - 13:30
Mis à jour le 27/04/2019 - 08:53

Le groupe Pierre et Vacances a annoncé le report de l'implantation des Center Parcs de Poligny et du Rousset afin de procéder à des études complémentaires. Pour les opposants à ce projet, la mobilisation continue. Après la manifestation de samedi dernier, une assemblée est prévue ce jeudi à Poligny.

center_parcs.jpg
© damien poirier

Poligny

PUBLICITÉ

« Le projet de Center Parcs est maintenu, le promoteur concédant simplement vouloir procéder à des études complémentaires. Autant dire, reculer pour mieux sauter… ». Les propos du Collectif Jurassien d’Opposants à Center Parcs sont clairs : il ne s’agit pas, pour le moment, de crier victoire. La mobilisation reste donc à l’ordre du jour pour le collectif comme pour France Nature Environnement dont le président Patrice Bau, affirme « Le projet de Center Parcs ne doit pas se faire n’importe où, ni n’importe comment. En tout cas, certainement pas au détriment de zones naturelles et en particulier de zones humides. L’ensemble des projets Pierre et Vacances sont concernés car en contradiction avec les engagements de la France pendant la COP21. »

Assemblée des opposants le 11 février

Dans un communiqué de presse, France Nature Environnement appelle à poursuivre la mobilisation, au delà de ce projet particulier, pour promouvoir un « tourisme responsable et l’abandon de tous les mauvais projets ». De son côté le Collectif Jurassien des Opposants à Center Parcs, qui a rassemblé environ 2000 personnes le 6 février pour une manifestation à Poligny, organise une assemblée ce jeudi 11 février en Mairie pour débattre et échanger sur ce thème qui reste d’actualité.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Entente sur les prix chez des notaires  : « Pas de volonté de s’opposer au droit de la concurrence »

Entente sur les prix chez des notaires  : « Pas de volonté de s’opposer au droit de la concurrence »

21 notaires en Franche-Comté réunis sous le groupement Notimo ont été collectivement sanctionnés en début de semaine à 250.000 euros d'amende par l'Autorité de la Concurrence pour entente sur les prix sur les négociations immobilières. Benoit Mohn, nouveau président de la chambre interdépartementale des notaires de Franche-Comté précise qu'il n'y avait pas d'intention délibérée de s'opposer au droit de la concurrence. 

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Les 3 B • En devenant communauté urbaine au 1er juillet 2019, le Grand Besançon passe un cap et se dote d'une marque d'attractivité déclinable par les différents acteurs publics et privés du territoire qui ont participé à sa co-construction : "Besançon, Boosteur de bonheur", plus qu'une promesse mais un véritable art de vivre à la bisontine que les différents acteurs locaux vont s'approprier

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.86
ciel dégagé
le 26/06 à 18h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1020.67 hPa
Humidité
76 %

Sondage