Chaleur et pollution : "la ville ne dit rien"

Publié le 25/06/2019 - 10:24
Mis à jour le 25/06/2019 - 10:25

Pour l’Association Vélo Besançon, avec la canicule, « toutes les conditions sont réunies pour un nouveau pic de pollution », comme à Lyon ou Paris. Pourtant, « la Ville ne prend aucune mesure préventive» s’étonne-t-on ce mardi 25 juin 2019…

auto_chaleur-et-voiture.jpg
© CA
PUBLICITÉ

C’est connu : lorsque le ciel est au beau fixe, la pollution de l’air l’est généralement aussi. Lyon subit d’ailleurs un pic de pollution à l’ozone en ce moment même, et des mesures ont été prises : baisse du prix des tickets de bus et trains, abaissement de la vitesse sur les routes…

La région en alerte zéro « mais… »

Et pour l’Association Vélo Besançon, si l’Atmo Bourgogne Franche-Comté place pour l’instant la région en vert (niveau d’alerte zéro), la capitale comtoise réunit « toutes les conditions pour un nouveau pic de pollution ». Pour les cyclistes bisontins, « notre étiquette « Ville verte » ne nous préserve en rien de l’impact négatif d’un fort trafic automobile ».

Ils attendent donc « des mesures urgentes » de la part des responsables politiques de la ville :

Mesures urgentes

  •  » Informer dès maintenant de l’imminence d’un pic de pollution 
  • Rendre gratuits les transports publics
  • Inciter les bisontins à opter pour une mobilité active non-polluante en mettant en place une circulation alternée. »

Mesures de long terme

  • « Faire passer la circulation en ville à 30km/h, comme à Nancy
  • Promouvoir très visiblement les modes doux en organisant des campagnes d’information sur les dangers et difficultés engendrées par la circulation automobile, notamment en terme de santé publique
  • Rendre très rapidement praticable un réseau cycliste complet et sécurisé
  • Diminuer le coût des transport en commun pour inciter à une autre mobilité (ce qui est absolument l’inverse de ce qu’a décidé le Grand Besançon en augmentant, dans un anachronisme complet, le prix des abonnements).
  • Abandon définitif de tout nouveau projet routier, comme l’élargissement de la RN57 qui ne fera qu’augmenter le trafic automobile, comme l’exposition des bisontins aux polluants.« 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Niveau d’alerte déclenché pour les nappes phréatiques du Grand Pontarlier

Niveau d’alerte déclenché pour les nappes phréatiques du Grand Pontarlier

Alors que la Préfecture du Doubs plaçait la semaine dernière le département en sécheresse alerte niveau 1 impliquant des mesures de restriction ou d'interdiction des usages de l'eau. La nappe phréatique alimentant les usagers du territoire du Grand Pontarlier entre également en niveau d'alerte ce 18 juillet 2019.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.68
couvert
le 20/07 à 9h00
Vent
6.67 m/s
Pression
1014.43 hPa
Humidité
50 %

Sondage