Colère des enseignants : nouvelle mobilisation mardi à Besançon

Publié le 05/02/2024 - 17:00
Mis à jour le 06/02/2024 - 09:28

L’intersyndicale CGT-Education, Snes-FSU et Sud-Education a décidé de reconduire le mouvement dans le second degré mardi 6 février 2024 à partir de 13h45 devant le DSDEN, 26 avenue de l’Observatoire à Besançon.

 © Cassandre B.
© Cassandre B.

Moins d’une semaine après la mobilisation du 1er février, l’intersyndicale appelle à nouveau à la mobilisation ce mardi. Un premier rendez-vous est donné devant l’inspection académique et un second à 17h30 devant la permanence d’Eric Alauzet, député du Doubs, au 59 rue de Belfort à Besançon.

Pourquoi ce lieu ? Pour l’intersyndicale, Eric Alauzer et Laurent Croizier "sont responsables par leur vote des choix gouvernementaux qui conduisent à une école du tri social comme le prouvent les groupes de niveaux mis en place au collège".

Par la mobilisation de mardi, les syndicats veulent également dénoncer un "pacte" qui n’est pas "une revalorisation", mais "une charge de travail supplémentaire et une attaque contre leur statut". Ils souhaitent dire "non" au "choc des savoirs" : "La mise en place des groupes de niveaux à marche forcée déstabilise aussi les collèges : quoi qu’en dise la ministre, il y a bien des suppressions de dédoublements, d’options pour financer ce dispositif pourtant largement rejeté par les personnels sur le terrain".

Infos +

  • Rassemblement à 13h45 devant le DSDEN et à 17h30 devant la permanence d’Eric Alauzet.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.32
peu nuageux
le 15/07 à 09h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
72 %