Collège Proudhon : les profs et parents réclament une cinquième classe de 4ème

Publié le 19/02/2015 - 09:40
Mis à jour le 19/02/2015 - 15:05

Les parents d'élèves et enseignants du collège Proudhon, à Besançon, se disent inquiets par rapport à la prochaine rentrée et la dotation horaire annoncée. Ils ont demandé à être reçus en urgence par l'inspecteur d'Académie, refusant de se voir imposer des classes de 4e à 28 élèves. 

Image d'archives - Collège Proudhon à Besançon ©Alexane Alfaro ©
Image d'archives - Collège Proudhon à Besançon ©Alexane Alfaro ©

Plus que jamais mobilisés, les enseignants ont boycotté le dernier conseil d'administration du 12 février 2015  et ont  communiqué une motion jointe à l'inspecteur d'Académie et au Rectorat tout en n'excluant pas d'autres actions.

Ils regrettent que la dotation horaire globale annoncée pour 2015 ne tienne compte "en aucun cas de la situation du collège" et rappellent ainsi que "le nombre d'heures allouées par élève est inférieur à la moyenne départementale, alors que le collège recrute une partie de ces élèves en zone urbaine sensible, que le taux de des professions et catégories socioprofessionnelles défavorisées, le nombre de boursiers et le taux d’élèves en retard à l’entrée en 6e sont supérieurs à la moyenne."

Toutes ces conditions ne permettraient toutefois pas d'obtenir les 28 heures supplémentaires souhaitées, de manière à pouvoir ouvrir une cinquième classe de 4ème. Ce qui mènera à des classes de 4ème à 28 élèves à la rentrée prochaine, voire probablement à plus. 13 élèves de plus ont déjà été enregistrés cette année par rapport à ce qui était prévu, "soit plus de trois élèves supplémentaires par classe", constatent les représentants du collège, qui souhaitent simplement que leur dotation soit "équivalente à celle d’autres collèges bisontins."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Rentrée 2021 et Covid-19 : le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour aller en classe ?

Seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid-19 est détecté dans leur classe à partir de la rentrée, a annoncé ce mercredi 28 juillet Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale qui a précisé que les classes d’écoles primaires fermeraient, elles, dès le premier cas positif. Pour l'heure, aucune obligation vaccinale ou pass sanitaire n'a été décidée par le gouvernement.  

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

Fin de la phase principale de Parcoursup : l’accompagnement personnalisé et la phase complémentaire se poursuivent…

Conformément au calendrier de la procédure, la phase principale d’admission dans l’enseignement supérieur s’achève ce vendredi 16 juillet 2021. À ce jour, près de 568.000 bacheliers ont reçu au moins une proposition d’admission, soit 89,5% d’entre eux. 

Diplôme national du brevet : 88,2% de réussite en Franche-Comté

Le taux de réussite au DNB, toutes séries confondues et tous candidats confondus (scolaires ou non), s’élève à 88,2 % pour la session 2021. Ce taux est inférieur de 0,2 point par rapport à la session 2020, après la forte hausse qui avait été observée par rapport à la session 2019. Le taux de réussite de la série générale atteint 88,9 %, en légère baisse de 0,4 point par rapport à 2020. Avec 82,2 % d’élèves admis, les résultats de la série professionnelle gagnent 1,4 points.

Ouverture d’une classe préparatoire aux concours de la haute fonction publique

L’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) et l’UFR SJPEG de l’Université de Franche-Comté ont signé ce 6 juillet 2021 une convention de partenariat avec l'Etat-major de Gendarmerie et l'Ecole de Police de Montbéliard. Cette signature entre dans le cadre de l'ouverture d'une classe de préparation Talents à l'Université de Franche-Comté.

Le laboratoire de mathématiques de Besançon fête ses 25 ans, « un exemple de la diversité des mathématiques en France »

Créé en 1996, le laboratoire de mathématiques de Besançon a largement développé son rayon d’action en 25 années d’existence. Il compte désormais une cinquantaine de membres permanents (enseignants chercheurs) auxquels s’ajoutent doctorants, post-doctorants et professeurs invités...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.31
légère pluie
le 05/08 à 9h00
Vent
4.38 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
99 %

Sondage