Consommation de cannabis : du délit à la contravention ?

Publié le 19/04/2012 - 08:15
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:48

François Rebsamen, le Monsieur sécurité du candidat socialiste à la présidentielle François Hollande a proposé mercredi de contraventionnaliser la consommation de cannabis lors d'un meeting électoral à Dijon.

tgv_rhin-rhone_dufay_rebsamen_028.jpg
©

pétard

"J'ai proposé à François Hollande que l'on transforme le délit de consommation de cannabis en contravention", a déclaré le sénateur-maire de Dijon précisant qu'il "ne savait pas si François Hollande retiendrait cette proposition".

"Il y a 142 000 procédures de consommation de cannabis par an, cela représente des centaines de milliers d'heures de travail pour les policiers et elles ne donnent lieu qu'à 24 000 poursuites", a-t-il déploré.

Il a affirmé que Nicolas Sarkozy par ce biais-là "fait monter le taux d'élucidation" dans le cadre de "sa politique du chiffre". "Aujourd'hui, un jeune en France qui a fumé une fois un pétard peut se retrouver dans un fichier, par contre si vous êtes un grand délinquant alors vous n'êtes pas dans les fichiers" a-t-il dénoncé devant plusieurs centaines de participants enthousiastes.

Il a promis, si François Hollande est élu, le rétablissement de la "sous-direction des affaires économiques et financières" "celle qui se préoccupe de la délinquance en col blanc, de la délinquance qui trafique les armes et la drogue" et qui a été supprimée par Nicolas Sarkozy. "S'il vivait en France, Al Capone ne serait même pas dans les fichiers" a-t-il ironisé.

Le sénateur de Côte d'Or s'en est pris au "système Sarkozy qui s'est mis en place dans le domaine de la sécurité, de la gendarmerie, de la police" où la "proximité avec le chef de l'Etat" a remplacé "le mérite républicain" pour l'accès à des postes de responsabilité.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Jeunesse

"La Fabrique 4.0" : une unité mobile de formation aux métiers de l'Industrie

Opérationnelle depuis ce mois de novembre, la Fabrique4.0 est un camion aménagé qui  forme actuellement dix demandeurs d’emploi à la conduite d’installation de production. À partir de 2021, l’unité mobile prendra la route pour aller à la rencontre des jeunes dans les collèges et lycées de la région. Une quarantaine de dates sont programmés

Le Crij Bourgogne-Franche-Comté est fermé au public, mais reste joignable pour les jeunes

Par mesure de prévention contre la propagation du Covid-19 et conformément aux recommandations nationales, les établissements du Crij de Besançon et de Dijon sont fermés au public depuis le vendredi 31 octobre et jusqu’à la levée du confinement. Toutefois, une permanence téléphonique reste ouverte pour répondre aux questions des jeunes.

Le Grand 8 : c’est (re)parti pour les spectacles itinérants dans le Grand Besançon

Culture en famille • La scène «jeune public» de Franche-Comté "Côté Cour", qui propose des spectacles itinérants pour les enfants et leurs parents, se remet en piste et relance la machine du Grand 8 dans le Grand Besançon. Jusqu'au mois de mai 2021, une dizaine de spectacles sont à voir en famille sur réservation - Covid-19 oblige - dans neuf communes de la communauté urbaine.

Le bâtiment recrute : et si vous découvriez ses métiers ?

L'opération "Les rendez-vous de l’emploi du bâtiment" se déroule toute cette semaine en Bourgogne Franche-Comté. Cette année, en plus des portes ouvertes dans les CFA et les  actions organisées par Pôle Emploi (ateliers thématiques, rencontres entre candidats et recruteurs, échanges avec les organismes de formation, visites d’entreprises… ) Bâtiment CFA Bourgogne-Franche-Comté ouvre ses locaux et ses plateaux techniques aux demandeurs d’emploi pour découvrir les métiers du bâtiment..
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.23
légères chutes de neige
le 01/12 à 9h00
Vent
3.45 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
98 %

Sondage