Contre "l'agribashing", des agriculteurs lancent "l'agriloving"

Publié le 12/11/2019 - 18:01
Mis à jour le 12/11/2019 - 17:00

Face à « l’agribashing ambiant », « de plus en plus virulent », des agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté ont lancé une campagne pour promouvoir son exact opposé, baptisé « agriloving », ont-ils annoncé mardi 12 novembre 2019 dans un communiqué.

image d’illustration ©Alexane Alfaro
 © Alexane Alfaro
image d’illustration ©Alexane Alfaro © Alexane Alfaro

"Les détracteurs de l'agriculture et de ceux qui la pratiquent sont nombreux et véhiculent des idées reçues, voire carrément mensongères, à l'égard d'un milieu qu'ils connaissent souvent peu ou pas du tout", dénoncent les organisateurs de la campagne, à l'initiative des Jeunes Agriculteurs (JA) de Bourgogne-Franche-Comté. "Cette campagne a pour objectif de sensibiliser au travail des agriculteurs et aux pratiques agricoles", poursuit le communiqué, indiquant que l'opération est soutenue par un collectif d'acteurs du secteur "qui a vocation à s'agrandir rapidement".

Lancée en Bourgogne-Franche-Comté pour "redonner de la fierté aux agriculteurs", elle "cible vraiment le grand public" et a vocation à devenir nationale, a précisé l'un de ses initiateurs, François-Xavier Lévêque, agriculteur à Bressey-sur-Tille (Côte-d'Or) et membre des JA départementaux. Sur le site internet agri-loving.fr, les agriculteurs ont notamment lancé une pétition appelant "à se joindre au mouvement sur les réseaux sociaux" avec le hashtag "#agriloving" et proposent autocollants, mugs ou sacs estampillés "agriloving".

Trois vidéos décalées sur la pratique de leur métier, destinées à être diffusées lors d'événements agricoles et notamment au prochain salon de l'agriculture, y sont publiées. Une douzaine sont prévues en tout. "C'est précisément parce que nous osons faire et bien faire notre métier que nous sommes critiqués", affirment encore ces agriculteurs sur leur site internet. "Chacun, citoyen, consommateur, amoureux du terroir, du territoire, acteur du monde agricole ou non, est invité à nous rejoindre."

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le collectif Hop hop hop retire sa banderole appelant à aller voter

À la suite du résultat des élections européennes, le collectif Hop Hop Hop avait affiché une banderole appelant à aller voter sur la façade de l’Arsenal, bâtiment qu’il occupe à Besançon. Le collectif a été sommé de retirer la banderole par le chef de file de l'opposition Ludovic Fagaut qui en avait fait la demande expresse lors du conseil municipal du jeudi 20 juin 2024. 

3677 : le nouveau numéro vert pour signaler les maltraitances animales

Le Conseil nationale de la protection animale (CNPA) a lancé ce lundi 24 juin 2024, un nouveau service téléphonique permettant de simplifier les signalements de maltraitance animale. Celui-ci devrait permettre de venir en aide aux personnes souhaitant signaler un cas de maltraitance animale mais ne sachant pas comment s’y prendre, en les orientant rapidement vers le bon interlocuteur.

Faites le choix de l’armée !

Avec 117 spécialités dans 16 domaines d’activité, l'armée de terre offre de nombreuses opportunités de formation et de métier dans l’aérocombat, l’artillerie, le combat blindé, les forces spéciales, le génie, le BTP ou les risques nucléaire, radiologique, biologique et chimique, l’infanterie, l’informatique, la logistique et le transport, la maintenance, le renseignement, la restauration, la santé, la sécurité et la prévention, l’administration et les services, l’enseignement, la recherche, ou encore la musique.

Passage de la flamme : la préfecture recommande d’anticiper ses déplacements

Du 26 juillet au 11 août, la France accueillera les Jeux Olympiques d’été pour la première fois depuis un siècle. Avant cela, le relais de la flamme fera étape dans le Doubs le 25 juin 2024. Afin de garantir un bon déroulement de l’événement tout en limitant les perturbations que celui-ci est susceptible d’engendrer, la préfecture du Doubs incite d’ores et déjà la population à prendre quelques précautions.

À Besançon, une haie d’honneur pour accompagner le dernier relais de la flamme olympique

Pour le grand final de la journée olympique dans le Doubs et l’arrivée de la flamme dans le Parc de la gare d’eau à Besançon le 25 juin 2024, le Département a annoncé la constitution d’une haie d’honneur composée de plusieurs personnalités locales.   

Qui sont les personnalités qui porteront la flamme olympique dans le Doubs ?

Un mois avant le début des Jeux olympiques, ce mardi 25 juin, la flamme olympique traversera sept communes du Doubs, avant de rejoindre le site de célébration au parc de la Gare d’Eau à Besançon. Parmi la centaine de porteurs, cinq personnalités participeront au relais de la flamme à Pontarlier, Chaux-Neuve, Baume-les-Dames et Besançon. Qui sont-ils ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.9
ciel dégagé
le 24/06 à 21h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
75 %