Coronavirus : le déploiement de la fibre en France au ralenti en 2020

Publié le 15/06/2020 - 17:53
Mis à jour le 15/06/2020 - 17:53

Le chantier pour déployer le très haut débit sur tout le territoire français souffrira en 2020 d'un retard dû au coronavirus, avec un retour à un niveau de 4,3 millions de prises fibre installées, inférieur à celui de 2019, ont prévenu lundi les acteurs de la filière. L'an dernier, 4,8 millions de prises avaient été raccordées.

image d'illustration © d poirier ©
image d'illustration © d poirier ©

Les acteurs prévoyaient avant la crise sanitaire un nombre record de 5,3 millions de prises raccordées à la fibre optique cette année, notamment en zone moyennement dense et rurale.

En raison des retards dus au confinement et aux gestes-barrières qui compliquent les chantiers de pose, un million de prises raccordables ne le seront pas, montre une étude commandée par Infranum, qui regroupe les industriels des télécoms.

"On a un assez bon niveau de confiance" sur cette estimation à la condition que des mesures pour la reprise soient mises en place, a précisé à l'occasion d'une visioconférence Etienne Costes, chargé du secteur télécoms et technologies pour le cabinet EY et coauteur de l'étude.

Lors du confinement, les chantiers sont descendus à entre 40% et 50% de leur activité nominale. Les entreprises déclarent depuis être revenues à 75%, et estiment qu'elle seront à 90% à partir de septembre.

Alors que les opérateurs, le régulateur des télécoms et des acteurs publics avaient exprimé des inquiétudes quant la survie de la filière, composée d'une myriade de sous-traitants, les diverses mesures de soutien de l'État et des donneurs d'ordre semblent avoir limité les dégâts, selon les auteurs du rapport.

Ainsi, "11% des acteurs interrogés envisagent de licencier. C'est à la fois peu, mais quand même significatif pour une filière censée tourner à plein", a dit M. Costes.

"Tous les opérateurs télécoms ont pris des mesures sur les délais de paiement", a déclaré le président d'Infranum Etienne Dugas. En revanche, seul "Orange a accepté de payer un surcoût pour aider les entreprises de la filière à accélérer plus fort et plus vite".

Le chantier de déploiement de la fibre optique en France s'inscrit dans le plan "THD" qui vise une couverture intégrale du territoire d'ici à 2022 en internet très haut débit, fixe et mobile.

Pour tenir cet objectif, la filière présentera dans quelques jours ses propositions pour un plan de relance.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.14
légère pluie
le 01/12 à 18h00
Vent
5.65 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
98 %

Sondage