Coronavirus : un jeune homme de 22 ans infecté en Suisse

Publié le 03/03/2020 - 15:40
Mis à jour le 06/03/2020 - 18:17

Un jeune homme du canton de Neuchâtel a été testé positif au coronavirus (COVID-19) à l’hôpital d’Interlaken. Il est en quarantaine avec son amie dans cet établissement depuis le 2 mars 2020. Âgé de 22 ans, il a séjourné à Milan pendant le week-end il y a deux semaines, apprend-on par la Chancellerie d’État du canton de Neuchâtel.

Un jeune homme de 22 ans a été testé positif au coronavirus (COVID-19) hier après-midi à l’hôpital d’Interlaken.

"Il habite le canton de Neuchâtel et était à Milan dimanche 23 février. Il a été pris de toux deux jours plus tard, mais son état général était bon. En visite chez son amie le week-end dernier dans l’Oberland bernois, il a passé un test à l’hôpital d’Interlaken dimanche 1er mars. Lui et son amie ont été isolés dans un appartement en attendant le résultat du test", explique la chancellerie en indiquant que " Celui-ci s’est révélé positif hier après-midi". Il s’agit du quatrième cas confirmé dans le canton de Berne, y compris celui dépisté au sein de l’armée à Wangen an der Aare. Le jeune homme et son amie sont depuis en quarantaine à l’hôpital d’Interlaken, sur ordre du médecin cantonal. Le résultat du test pratiqué sur la jeune femme n’est pas encore connu.

Le jeune homme étudie à l’École commerciale de Bienne (BFB). Les 22 apprentis et les trois enseignants de la classe ont été mis en quarantaine.

Hotline très sollicitée par les organisateurs de manifestations

La hotline pour les organisateurs de manifestations ouverte vendredi après-midi par la Police cantonale et la protection civile est très sollicitée. "Il fallait compter avec un temps d’attente aux heures de pointe, surtout au début. Les personnes qui appellent, dont certaines sont dans une situation difficile, font généralement preuve de beaucoup de compréhension face aux mesures prises dans cette situation particulière. Le nombre d’appels ayant diminué, la hotline réduira ses horaires à partir de mercredi 4 mars et fonctionnera de 7h30 à 19h30", est-il précisé.

(communiqué de la chancellerie d'État de Neuchâtel) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.99
légère pluie
le 12/07 à 15h00
Vent
4.14 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
90 %