Covid-19: ouverture lundi de la vaccination pour les personnes présentant des pathologies à haut risque

Publié le 15/01/2021 - 06:06
Mis à jour le 15/01/2021 - 08:05

Les personnes présentant des pathologies à "haut risque" pourront se faire vacciner contre le Covid-19 à partir de lundi dans l'un des "700 centres" de vaccination ouverts dès cette date sur le territoire, a indiqué jeudi Jean Castex.

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

Vous pouvez appeler un numéro de téléphone national : 0800 009 110

  • Ce numéro de téléphone est actif depuis ce vendredi 15 janvier 2021 à 8h
  • Il sera ensuite ouvert 7 j/ 7 de 6h à  22h pour la métropole et les territoires ultramarins.
  • Ce numéro de téléphone vous orientera directement vers les plateformes téléphoniques du centre de vaccination le plus proche de chez vous »

La prise de rendez-vous est également possible sur le site www.sante.fr (site très fréquenté à son ouverture), « qui permet de prendre rendez-vous directement en ligne pour un créneau de vaccination dans le centre le plus proche de chez vous« , a é rappelé Olivier Véran. Il est également possible de prendre directement attache avec le centre de vaccination le plus proche de chez soi.

Pour la deuxième injection , le centre de vaccination dans lequel vous avez reçu la première dose doit proposer un second rendez-vous, mais il n’est pas impossible que le centre vous propose aussi de prendre un nouveau rendez-vous en ligne.

Outre les plus de 75 ans, près de 800.000 personnes "atteintes de maladies particulièrement graves" pourront recevoir le vaccin, notamment les personnes souffrant d'insuffisance rénale sévère, celles ayant été transplantées d'un organe, les personnes sous traitement pour un cancer ou encore celles atteintes de trisomie 21, a détaillé le ministre de la Santé Olivier Véran lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement. La liste comprend également certaines maladies rares, a précisé le ministère.

Ces personnes auront besoin au préalable d'une ordonnance de leur médecin traitant, a ajouté M. Véran.

Pour les personnes en situation de handicap, la secrétaire d'Etat Sophie Cluzel a précisé jeudi dans un communiqué qu'"une fiche en Facile A Lire et à Comprendre (FALC)" était disponible sur le site du secrétariat d'Etat pour "faciliter la compréhension du processus de vaccination et permettre la bonne information de tous".

Au total, 6,4 millions de personnes sont ainsi "appelées à se faire vacciner" à partir de lundi, selon M. Véran.

Jeudi, quelque 70.000 nouvelles personnes ont reçu la première injection du vaccin contre le Covid-19, portant à 318.000 le nombre de personnes vaccinées en France, a indiqué M. Véran.

Les centres de vaccination devrait avoir une visibilité de 4 semaines pour leurs doses à disposition, a précisé Olivier Véran. L’objectif est de ne "pas prévoir plus de créneaux de vaccination que de doses disponibles" a indiqué le ministre de la Santé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Fulgurance du variant britannique dans le Doubs : le préfet pourrait prendre de nouvelles mesures prochainement

En seulement quelques jours, le nombre de tests positifs au variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs a explosé comme nous vous en informions sur maCommune.info mercredi 24 février. Le préfet du Doubs ainsi que l'ARS Bourgogne Franche-Comté surveillent cette évolution et renforcent les mesures et les contrôles.

Covid-19 : le variant britannique gagne du terrain dans le Doubs avec 43% des tests positifs

Face à la progression de la diffusion du variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs, l’Agence régionale de santé et la préfecture du département appellent la population à redoubler de vigilance et mettent en œuvre des mesures complémentaires, dans un communiqué commun du 24 février 2021.

Covid-19 : le test salivaire arrive dans les établissements scolaires

Depuis lundi 22 février 2021, les tests salivaires pour dépister la Covid-19 sont distribués dans les écoles. L'objectif du Premier ministre est d'effectuer 200.000 tests par semaine à réaliser par la salive plutôt que le nez. Un test plus pratique et moins désagréable pour les plus jeunes enfants. Comment ça marche ?

Covid-19 : légère baisse des cas, mais une activité hospitalière qui reste très soutenue en BFC

Pour l'Agence Régionale de la Santé, la baisse du taux d'incidence observée dans la région est à mettre au crédit des efforts individuels et collectifs des habitants de Bourgogne-Franche-Comté. Cette mobilisation doit toutefois être maintenue face à la menace que constituent les variants du virus présents en tous points du territoire, nous indique l'ARS dans un communiqué du 19 février 2021.

L’UFC-Que Choisir alerte sur les dangers de certaines encres de tatouage

À la suite des résultats de ses tests en laboratoire sur les composants des encres de tatouage, l’UFC-Que Choisir tire la sonnette d’alarme ce jeudi 18 février et saisit la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) pour procéder au retrait et au rappel de nombreux produits.

Le dépistage du cancer colorectal en 3 vidéos de l’Institut national du cancer

Du 1er au 31 mars, dans le cadre de l'opération Mars Bleu les populations de plus de 50 ans, hommes et femmes, sont appelées à se faire dépister du cancer du côlon-rectum, soit le deuxième cancer le plus meurtrier en France. L'institut national du cancer a publié 3 vidéos pour démystifier ce dépistage.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.26
ciel dégagé
le 25/02 à 15h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
35 %

Sondage