Création d'un parc naturel régional du "Doubs horloger"

Publié le 13/02/2020 - 11:05
Mis à jour le 13/02/2020 - 11:23

Au lendemain du quatrième Conseil de défense écologique (CDE)Sibeth Ndiaye la porte - parole du Gouvernement se rend ce jeudi 13 février 2020 dans le Doubs. Elle se rendra notamment sur le site du nouveau parc régional du Doubs Horloger, qui contribuera à atteindre l’objectif de 30% d’aires protégées sur terre d’ici 2022…

breitling_horlogerie_montre-040.jpg
Illustration © d poirier

Une étude d’opportunité avait été réalisée par la Région Franche Comté en 2008-2009 afin de confirmer l’intérêt de la création d’un Parc naturel régional. Suite à un avis d’opportunité favorable, délivré par les instances nationales de la préfecture en 2013 qui le dotait d’un statut officiel de « candidat au classement » le Pays Horloger avait engagé l’élaboration d’une charte concertée de développement durable qui devait mobiliser tous les acteurs locaux.

A la fin de ce long processus d’élaboration, une enquête publique, organisée du 21 octobre au 21 novembre 2019 a permis aux habitants et acteurs concernés de s’informer et de faire part de leurs remarques sur le projet de Charte.

Ce nouveau parc régional devrait concerner une zone d'environ 100.000 hectares dont 40.000 de forêt d'ici la fin de l'année. Il concernera 95 communes qui s'étendent jusqu'à la Suisse voisine. C'est le Conseil d'Etat qui a arrêté le périmètre définitif de la demande de classement du Parc par l'Etat pour la période 2020-2035.

Qu'est-ce qu'un parc régional ?

Un territoire rural habité peut être reconnue en PNR "pour sa forte valeur patrimoniale et paysagère", est-il expliqué sur le site officiel du Pays Horloger. C'est un organisme de mission au service du développement local, un Parc procède d’une démarche globale d’aménagement du territoire qui vise, conformément aux cinq missions des PNR, à :

  • Protéger, gérer et valoriser les patrimoines naturels, culturels, paysagers et les sites remarquables,
  • Contribuer à l’aménagement du territoire,
  • Animer et coordonner le développement économique, social et culturel, en valorisant ses ressources naturelles et humaines,
  • Assurer l’accueil, l’information et l’éducation des publics, sur un plan touristique mais aussi via un concept fort d’éducation à l’environnement,
  • Favoriser des actions expérimentales ou exemplaires dans les domaines cités ci-dessus et contribuer à des programmes de recherche dans un esprit d’innovation.

(source http://www.pays-horloger.fr/index.php)

Info +

Pour mémoire, le CDE avait été créé au lendemain du Grand débat national en mai 2019. Présidé par le Président de la République, il a par exemple conduit à la fin du projet de montagne d’or en Guyane, du projet Europacity ou encore à la création d’une eco – contribution sur les vols au départ de la France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

GE Belfort : "Une énième fois, je demande au président de la République de s'emparer du dossier" (MG Dufay)

La présidente socialiste de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay en appelle "une énième fois" à Emmanuel Macron pour qu'il s'empare du dossier de General Electric (GE), le groupe américain qui s'apprête à supprimer 300 nouveaux postes en France, dont 240 à Belfort.

Les commerces rouvrent ce samedi : quelles sont les nouvelles règles sanitaires à connaître ?

Suite à un allègement des mesures de confinement annoncé par le président de la République et le Premier ministre, les commerces (exceptés les restaurants, les bars et les discothèques) peuvent rouvrir dès ce samedi 28 novembre. Toutefois, un protocole sanitaire renforcé s'impose aux commerçants comme aux consommateurs… Quelles sont les mesures?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.82
ciel dégagé
le 30/11 à 0h00
Vent
1.41 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
97 %

Sondage