Dans les coulisses d'un Leclerc Drive

Publié le 22/01/2013 - 17:07
Mis à jour le 23/01/2013 - 13:03

Leclerc va ouvrir son 287e Drive à Besançon le 5 février 2013. Vous passez votre commande sur internet, ou depuis une application mobile et vous pouvez aller chercher vos courses, quand vous le souhaitez,  avec un minimum de deux heures de préparation. Et du clic au coffre de votre voiture, il y a toute une logistique. Nous sommes allés à Audincourt pour filmer les coulisses du Drive. Celui de Besançon est calqué sur le même modèle… en plus grand ! 

En octobre 2009, Le Leclerc Drive d'Audincourt était le 13e de France à ouvrir ses pistes aux clients pour leurs courses d'usage. En moyenne, un Drive propose un peu plus de 6.000 références. Sur 2.500 m², celui de Besançon en offrira au minimum 7.500 : épicerie, frais, surgelés, droguerie hygiène, et même quelques produits références de produits régionaux comme les cancoillottes bien de chez nous. 

Stocks en temps réel 

Dès qu'une nouvelle livraison arrive au dépôt, les palettes sont enregistrées vie un code barre pour permettre de connaitre les stocks de chaque produit en temps réel. Si un produit est épuisé, il ne peut donc être commandé sur le site.  

une commande : trois préparations 

Le panier moyen comporte 45 produits pour une note de 80€. Dans le dépôt, un grand tableau informatisé annonce les commandes du jour en fonction de l'heure de retrait. Une scanette (douchette dans le jargon professionnel ! ) lie un numéro de commande avec un caddie et les autres préparations des commandes du rayon frais et surgelés qui sont ensuite stockées en chambre froide ou dans de grands congélateurs.  

En mode préparateur, l'employé est guidé par sa douchette qui l'amène dans l'allée et l'emplacement exact ou se trouve le produit selon le chemin le plus court. "On ne revient jamais sur nos pas. On commence par les produits du fond du magasin comme l'eau et on avance progressivement. On prend les oeufs en dernier, c'est le plus fragile..." explique Kévin Felez.  Pour un caddie, il y a trois préparateurs. Le premier se charge de l'épicerie et du "sec". Les deux autres préparent les commandes frais et surgelés dans des sacs.

Arrivée du client...

Le client arrive ensuite au drive sur une des dix pistes d'accueil à Besançon. Il scanne son bon de commande ou sa carte de fidélité sur une borne. Les préparateurs sont alertés de son arrivée sur le tableau et par une sonnerie distincte. L'un d'eux prend une douchette en mode "livraison" et va placer dans le caddie les commandes frais et surgelés avant de remettre les courses dans le coffre du client, soit entre deux et cinq minutes d'attente. 

Entrez dans les coulisses d'un drive... 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

L’enseigne Célio rachète la marque Camaïeu

1,8 million d’euros. C’est le montant pour lequel l’enseigne de prêt-à-porter masculin Celio a racheté mercredi 7 décembre 2022 la marque Camaïeu. Le rachat a eu lieu lors d’une vente aux enchères près de Lille, son président affichant le souhait de "relancer" cette "belle marque" après la liquidation de l’entreprise.

Inflation : 200 M€ pour Ile-de-France Mobilités, 100 M€ pour les transports publics de province

Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune a promis mardi 6 décembre "une aide exceptionnelle" de 200 millions d'euros à Ile-de-France Mobilités (IDFM) pour éviter une hausse excessive des tarifs dans les transports publics franciliens en 2023. Une aide de 100 millions d'euros sera également versée aux autorités organisatrices de transports publics de province.

Quels étaient les jouets les plus populaires à Noël il y a 20 et 30 ans ?

Que vous soyez étudiant, jeune adulte, parent ou bien grand-parent, vous n'êtes pas sans savoir qu'à l'approche de Noël, les enfants n'attendent généralement pas bien longtemps avant d'écrire leur liste au grand bonhomme rouge ! Aujourd'hui, maCommune.info vous propose de jouer avec la nostalgie, en remontant 20 à 30 ans en arrière. À l'époque où vous, peut-être, étiez à leur place.

La question de la femme cheffe d’entreprise, une " priorité absolue " pour Guillaume Pépy en visite à Besançon

Le président du réseau Initiative France Guillaume Pépy, était en visite ce lundi 5 décembre à Besançon et à Saint-Vit pour rencontrer une gérante de magasin accompagnée par l’association Initiative Doubs Territoire de Belfort ainsi que dans le cadre de la remise des prix du 17e concours régionale Initiative au féminin.

Sondage – Où achetez-vous vos cadeaux de Noël ?

C'est la période des préparatifs et des achats de Noël dont des cadeaux pour les enfants et toute la famille. Sites internet, commerces indépendants ou franchisés, grandes surfaces, artisans locaux... Pour trouver ce qui plaiera au mieux à son entourage, il y a l'embarras du choix. Et vous, où achetez-vous vos cadeaux de Noël ? C'est notre sondage de la semaine.

Après Camaïeu, les magasins Go Sport pourraient également fermer...

Le parquet de Grenoble a convoqué la direction de Go Sport le 19 décembre pour en savoir plus sur la situation financière du distributeur spécialisé dans le sport, propriété du même actionnaire que Camaïeu, Hermione People and Brands (HPB), alors que les représentants de salariés s'inquiètent, a appris l'AFP lundi 5 décembre 2022. Trois magasins Go Sport sont installés en Franche-Comté dont un à Besançon, et deux en Bourgogne.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.16
couvert
le 09/12 à 3h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
94 %