De nouvelles inquiétudes sur le chauffage collectif à Planoise

Publié le 08/10/2017 - 17:17
Mis à jour le 10/10/2017 - 15:07

L'Union locale de la confédération nationale du logement (CNL) de Besançon interpelle une nouvelle fois les élus de Besançon ce mois d'octobre 2017 sur le prix du chauffage individuelle dans le quartier de Planoise.

 ©
©

Voici les inquiétudes adressés aux élus de Besançon par Alain Genot, président de l'Union Locale CNL de Besançon :

"L'appel d'offre concernant la délégation de service public pour la chaufferie de Planoise est arrivé à sa phase de consultation et de validation", explique Alain Genot.

"Notre association a eu à constater que les prix du chauffage au m2 à Planoise – chauffés par le réseau de chaleur - sont plus élevés que ceux des bâtiments équivalents chauffés avec une chaudière collective dans d'autres quartiers de Besançon. Nous avons réitéré nos interrogations et nos préoccupations lors des réunions préparatoires à la soumission d'une nouvelle délégation du service public", souligne-t-il.

"Que nous ayons rejeté la proposition de confier au privé la gestion de la chaufferie ne nous empêche pas de demander à la mairie et donc aux élus fermeté et vigilance sur les objectifs de prix qui feront l'objet de la décision finale. Nous espérons que les élus joueront leur rôle en s'informant sur l'évolution de la discussion et en insistant sur l'objectif de prix qui doivent être revus à la baisse, afin que la négociation permette que les habitants de Planoise (dont les revenus sont notoirement bas) paient un juste prix : prix qui devrait baisser d'au moins 10 à 20 % pour être compétitif avec les autres quartiers", conclut le président.

(communiqué du président de l'Union CNL de Besançon)

Info +

Thibaut BIZE, président du Groupe Communiste - Front de gauche au conseil municipal de Besançon precise que le groupe "partage les inquiétudes de la CNL. C’est aussi pour cette raison que les élu(e)s Communistes ont voté contre le renouvellement de la DSP (délégation de service public)  et proposé d’exploiter le réseau de chaleur en régie publique afin de maîtriser le prix du chauffage des Planoisiennes et Planoisiens".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Covid : la circulation du virus poursuit sa baisse en Bourgogne Franche-Comté, l’ARS veut maintenir la dynamique de vaccination

La circulation du virus poursuit sa baisse lentement mais continuellement en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres de Santé publique France en date du 14 octobre 2021. Malgré une baisse du nombre d'hospitalisations, le nombre de patients en réanimation est en hausse.

Fin des emballages plastiques au 1er janvier 2022 : la liste des fruits et légumes concernés

Bientôt finies, les courgettes en barquette : dès 2022, de nombreux fruits et légumes frais non transformés ne pourront plus être vendus sous plastique en France, avec des tolérances jusqu'en 2026 pour les plus fragiles comme les fruits rouges, selon un communiqué du gouvernement lundi 11 octobre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.84
couvert
le 19/10 à 12h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
62 %

Sondage