De nouvelles volières pour les primates de la Citadelle !

Publié le 11/09/2015 - 16:10
Mis à jour le 11/09/2015 - 16:39

Apre?s quatre mois de travaux conc?us et mis en œuvre par les e?quipes du Muse?um de la Citadelle de Besanc?on, les re?ame?nagements des volie?res, indispensables au bien-e?tre des primates du Jardin zoologique, ont été inaugure?s ce vendredi 11 septembre 2015. Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président de la Citadelle, Fabrice Jeannot, président du Groupe SMCI et mécène du projet, et l'équipe du Muséum ont présenté ces nouveaux aménagements. 

PUBLICITÉ

« Grâce au mécénat de SMCI, nous avons pu acquérir les matériels nécessaires pour la réalisation des travaux, qui ont été effectués par les équipes du Muséum » a déclaré Jean-Louis Fousseret. « Je suis fière qu’à Besançon nous puissions nous enorgueillir de disposer d’un parc zoologique de cette qualité, qui joue un rôle substantiel dans la préservation des espèces » a-t-il ajouté. 

Le confort et l’expression du comportement naturel de l’animal sont des crite?res qui conditionnent son bien-e?tre. Ceux-ci de?pendent de l’environnement dans lequel l’animal se trouve. 

À la Citadelle, les volie?res abritant les primates e?taient vieillissantes et ne?cessitaient d’e?tre re?adapte?es pour re?pondre aux besoins physiologiques des animaux. En effet, exceptées quelques réparations, aucun chantier n’avait été réalisé depuis les années 90.

Pendant la période de travaux, de mai à août 2015, les animaux étaient déplacés pour la plupart en « isolement ». 

Cordes, hamacs, végétalisation, « enrichissements »…

Les travaux ont permis de :

  • Remplacer la totalité des poutres pre?sentes par des perches en bois e?corce?, aspect naturel ;
  • installation de cordes, filets, hamacs, e?chelles positionne?s strate?giquement pour permettre Déplacer et exploiter la totalite? du volume de la volie?re ;
  • Végétaliser selon une orientation paysage?re soigneusement de?finie et un choix de substrat de sol re?pondant aux besoins de l’animal (copeaux pour rechercher la nourriture notamment). 

Trois espèces en voie de disparition 

Parmi les primates en pre?sentation dans le jardin zoologique de la Citadelle de Besanc?on, cinq espe?ces, dont trois menace?es d’extinction, ont investi les volie?res re?ame?nage?es. 

  • Le Siamang (Symphalangus syndactylus) : originaire des fore?ts e?quatoriales de Malaisie et de l’i?le de Sumatra en Indone?sie, il figure parmi les espe?ces en danger sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).
  • Le Gibbon agile (Hylobates agilis) : cette espe?ce vit dans les fore?ts d’Indone?sie et de Thai?lande ; elle est classe?e en danger sur la liste rouge de l’UICN.
  • Le Gibbon a? favoris roux (Nomascus gabriellae gabriellae) : e?voluant dans les fore?ts d’Asie du Sud-Est, il est inscrit comme espe?ce en danger sur la liste rouge de l’UICN.
  • Le Sai?miri (Saimiri boliviensis boliviensis) : originaire des fore?ts d’Ame?rique centrale et d’Ame?rique du Sud, il est en pre?occupation mineure sur la liste rouge de l’UICN.
  • Le Colobe guereza kikuyu (Colobus guereza kikuyuensis) : pre?sente dans les fore?ts d’Afrique centrale et orientale, cette espe?ce est classe?e en pre?occupation mineure sur la liste rouge de l’UICN. 

Tous ces animaux sont inscrits dans des EEP, programmes d’e?levage europe?ens pour la sauvegarde des espe?ces animales. Ces programmes ont e?te? mis au point par l’Association europe?enne des Zoos et Aquariums (EAZA) afin d’ame?liorer la connaissance et la conservation des espe?ces menace?es. Le Muse?um de Besanc?on participe ainsi a? la conservation ex-situ (en captivite?) de ces cinq espe?ces de Primates. 

Les projets…

Parmi les prochains travaux prévus à la Citadelle, l’Aquarium passera au premier plan. Ensuite, il s’agirait de rénover la porte St Étienne. Jean-Louis Fousseret réfléchit également une fauconnerie près des primates. La Citadelle est continuellement à la recherche de nouveaux mécènes.

 (Avec communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.72
couvert
le 24/05 à 6h00
Vent
0.44 m/s
Pression
1015.57 hPa
Humidité
87 %

Sondage