De nouvelles volières pour les primates de la Citadelle !

Publié le 11/09/2015 - 16:10
Mis à jour le 11/09/2015 - 16:39

Apre?s quatre mois de travaux conc?us et mis en œuvre par les e?quipes du Muse?um de la Citadelle de Besanc?on, les re?ame?nagements des volie?res, indispensables au bien-e?tre des primates du Jardin zoologique, ont été inaugure?s ce vendredi 11 septembre 2015. Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président de la Citadelle, Fabrice Jeannot, président du Groupe SMCI et mécène du projet, et l’équipe du Muséum ont présenté ces nouveaux aménagements. 

"Grâce au mécénat de SMCI, nous avons pu acquérir les matériels nécessaires pour la réalisation des travaux, qui ont été effectués par les équipes du Muséum" a déclaré Jean-Louis Fousseret. "Je suis fière qu'à Besançon nous puissions nous enorgueillir de disposer d'un parc zoologique de cette qualité, qui joue un rôle substantiel dans la préservation des espèces" a-t-il ajouté. 

Le confort et l’expression du comportement naturel de l’animal sont des crite?res qui conditionnent son bien-e?tre. Ceux-ci de?pendent de l’environnement dans lequel l’animal se trouve. 

À la Citadelle, les volie?res abritant les primates e?taient vieillissantes et ne?cessitaient d’e?tre re?adapte?es pour re?pondre aux besoins physiologiques des animaux. En effet, exceptées quelques réparations, aucun chantier n'avait été réalisé depuis les années 90.

Pendant la période de travaux, de mai à août 2015, les animaux étaient déplacés pour la plupart en "isolement". 

Cordes, hamacs, végétalisation, "enrichissements"…

Les travaux ont permis de :

  • Remplacer la totalité des poutres pre?sentes par des perches en bois e?corce?, aspect naturel ;
  • installation de cordes, filets, hamacs, e?chelles positionne?s strate?giquement pour permettre Déplacer et exploiter la totalite? du volume de la volie?re ;
  • Végétaliser selon une orientation paysage?re soigneusement de?finie et un choix de substrat de sol re?pondant aux besoins de l’animal (copeaux pour rechercher la nourriture notamment). 

Trois espèces en voie de disparition 

Parmi les primates en pre?sentation dans le jardin zoologique de la Citadelle de Besanc?on, cinq espe?ces, dont trois menace?es d’extinction, ont investi les volie?res re?ame?nage?es. 

  • Le Siamang (Symphalangus syndactylus) : originaire des fore?ts e?quatoriales de Malaisie et de l'i?le de Sumatra en Indone?sie, il figure parmi les espe?ces en danger sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).
  • Le Gibbon agile (Hylobates agilis) : cette espe?ce vit dans les fore?ts d’Indone?sie et de Thai?lande ; elle est classe?e en danger sur la liste rouge de l’UICN.
  • Le Gibbon a? favoris roux (Nomascus gabriellae gabriellae) : e?voluant dans les fore?ts d’Asie du Sud-Est, il est inscrit comme espe?ce en danger sur la liste rouge de l’UICN.
  • Le Sai?miri (Saimiri boliviensis boliviensis) : originaire des fore?ts d’Ame?rique centrale et d’Ame?rique du Sud, il est en pre?occupation mineure sur la liste rouge de l’UICN.
  • Le Colobe guereza kikuyu (Colobus guereza kikuyuensis) : pre?sente dans les fore?ts d’Afrique centrale et orientale, cette espe?ce est classe?e en pre?occupation mineure sur la liste rouge de l’UICN. 

Tous ces animaux sont inscrits dans des EEP, programmes d’e?levage europe?ens pour la sauvegarde des espe?ces animales. Ces programmes ont e?te? mis au point par l’Association europe?enne des Zoos et Aquariums (EAZA) afin d’ame?liorer la connaissance et la conservation des espe?ces menace?es. Le Muse?um de Besanc?on participe ainsi a? la conservation ex-situ (en captivite?) de ces cinq espe?ces de Primates. 

Les projets...

Parmi les prochains travaux prévus à la Citadelle, l'Aquarium passera au premier plan. Ensuite, il s'agirait de rénover la porte St Étienne. Jean-Louis Fousseret réfléchit également une fauconnerie près des primates. La Citadelle est continuellement à la recherche de nouveaux mécènes.

 (Avec communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Le No Logo festival peaufine les derniers préparatifs

Le No Logo Festival revient les 9, 10 et 11 août 2024 aux Forges de Fraisans. Pour cette nouvelle édition placée sous le signe des shows exclusifs et des cartes blanches avec plus de 50% d’artistes qui ne sont jamais venus au festival, les organisateurs ont dévoilé une surprise en clôture de la Dub Factory : L’Entourloop en Soundsystem Exclusive Show. 

Cinéma en plein air à la Citadelle de Besançon chaque jeudi soir du 18 juillet au 29 août

PUBLI-INFO • Cet été, le bel écrin de nature qu’est le Parc Saint-Étienne ne vous offrira pas seulement la vue sur la ville de Besançon. En effet, sa toile estivale s’y installera de nouveau en 2024. Petits et grands, à cette occasion, pourront retrouver chaque semaine des films populaires et intemporels.

Derniers jour pour voter pour que la Saline royale devienne "Le Monument préféré des Français 2024"

Opposée à La Grande Forge de Buffon (Côte d’Or) lors du premier tour, la Saline Royale d’Arc-et-Senans a finalement été sélectionnée comme représentant de Bourgogne-Franche-Comté pour le deuxième tour de l’émission de Stéphane Bern, le Monument préféré des Français. 

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Un bus cabriolet pour découvrir Besançon autrement

Les Vedettes de Besançon passent cette fois à la terre ferme. Déjà connues pour leurs croisières sur le Doubs, elles proposent désormais de visiter la cité comtoise en montant à bord d'un bus cabriolet lors d’un circuit de 45 minutes. Premier départ prévu, le samedi 13 juillet 2024. 

“Encore une chanson d’amour” : Chloé M, la slameuse doloise, sort un nouveau clip

Chloé M, jeune doloise, découvre une nouvelle passion à l’âge de 15 ans : le slam. À 26 ans aujourd’hui, elle peut se targuer d’avoir réalisé les premières parties de Grand Corps Malade, Amel Bent ou encore Benjamin Biolay, des inspirations pour la jeune femme qui rêve de partager ses morceaux avec le grand public. Pleine d’ambition et de projets, découvrons cette franc-comtoise qui manie les mots avec élégance et poésie dans son premier clip, Encore une chanson d'amour sorti en juin 2024.

Le directeur du Fica de Vesoul, président jury du festival du film asiatique au Viêtnam

De retour de Danang où il avait "l’impression d’être à Vesoul" après avoir croisé de nombreux réalisateurs passés par le Festival International des Cinémas d’Asie (FICA) de Vesoul ces dernières années, le codirecteur et cofondateur du FICA Jean-Marc Thérouanne a présidé le Jury Netpac du deuxième festival du film asiatique du 2 au 6 juillet 2024 au Vietnam.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.33
couvert
le 21/07 à 06h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
94 %