Vendanges dans le Jura : une "demi-récolte" attendue après le gel

Publié le 28/08/2017 - 08:18
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:39

Les vendanges ont débuté jeudi 24 août 2017 dans le vignoble du Jura, touché par un sévère épisode de gel en avril, a-t-on appris auprès de la Société de viticulture du Jura qui s'attend à une "demi-récolte".

vendanges_vignes_besancon_raisins_-028.jpg
image d'illustration ©damien poirier
PUBLICITÉ

Dans le Jura, le ban des vendanges a été annoncé de « manière précoce » le 16 août en raison de « la très forte hétérogénéité des parcelles, qui présentent un écart de maturité élevé », a indiqué Daniel Cousin, directeur de la Société de viticulture du Jura. Mais la récolte a concrètement débuté jeudi avec les crémants et les vins de paille.

45 000 hectolitres au lieu de 80 000 hectolitres

« Au vu de la repousse et de la réaction de la vigne après l’épisode de gel qui a touché le vignoble en avril, on attend une demi-récolte, soit environ 45 000 hectolitres », au lieu d’environ 80 000 hectolitres les années précédentes, a estimé M. Cousin. « Certaines parcelles au sud de Lons-le-Saunier n’ont plus rien à récolter, ou très, très, peu. Certains viticulteurs ont décidé de ne même pas récolter le peu qu’il leur reste, car la récolte ne couvrirait pas la charge salariale, ça ne serait pas économiquement rentable », a-t-il dit.

« Heureusement, tous les malheurs n’arrivent pas la même année »

En revanche, les professionnels prévoient une cuvée de qualité. « Heureusement, tous les malheurs n’arrivent pas la même année et les raisins présents ont un état sanitaire qui augure de belles cuvées, avec des acidités soutenues », selon Daniel Cousin.

Les vendanges se poursuivront ensuite avec, entre autres, la récolte des savagnins utilisés dans la préparation du vin jaune, vin emblématique du Jura vieilli plus de six ans en fûts de chêne.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.67
ciel dégagé
le 17/07 à 18h00
Vent
2.85 m/s
Pression
1013.21 hPa
Humidité
55 %

Sondage