Département du Doubs : 80 millions d'euros d'investissements pour 2020

Publié le 21/10/2019 - 17:03
Mis à jour le 23/10/2019 - 21:31

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

Christine Bouquin ©MC
Christine Bouquin ©MC
PUBLICITÉ

« La collectivité va bien » rassure d’emblée Christine Bouquin en présentant les grandes lignes des orientations budgétaires pour 2020.

Dette stabilisée et investissements

« La dette est stabilisée », la tendance étant maintenue à « moins de 300 millions d’euros pour l’horizon 2022».

De fait, « comme prévu et annoncé depuis deux ans, pour le mi-mandat – donc depuis 2019 – nous pouvons continuer de déployer un plan d'investissements et d’initiatives ».

En 2018, les investissements du Département s'élevaient à 74,38 millions d’euros ; pour 2020, ils seront « d’au moins 80 millions d’euros» et "dépasseront les 325 millions sur la totalité du mandat."

Taxe foncière et tva

Problème pour Christine Bouquin, l'Etat va transférer la taxe sur le foncier, qui incombait alors aux Départements, aux communes.

Or, cette taxe était "le seul levier fiscal du Département", qui pouvait être modifié selon les besoins de la collectivité.

Pour combler cette perte de recettes, l'Etat va remplacer cette taxe par des recettes de TVA, "moins certaines, et dont le manque à gagner est estimé à 1 million d'euros en 2021 et 2,4 millions en 2022" se désole Christine Bouquin.

"Monter en puissance pour les collèges"

Mais malgré ces difficultés, "nous tiendrons notre objectif" d'atteindre les 325 millions d'investissements en 2021 assure la Présidente du Département.

L'une des priorités est mise sur les collèges, "pour qui on va monter en puissance". Et notamment face aux critiques qui ont émergé durant l'assemblée plénière de ce matin, concernant l'état soi-disant vétuste de plusieurs collèges.

"Evidemment, tout n'est pas parfait, mais en 2019, quatre millions d'euros ont été alloués à l'entretien, la maintenance et la modernisation des collèges et ça va continuer" défend Christine Bouquin. "Nous irons sur l'ensemble des collèges et aucun ne fermera" assure-t-elle, prévoyant pour 2023 l'ouverture de celui de Bethoncourt.

10 millions à venir pour les EHPAD ?

Aussi, des objectifs seront poursuivis pour les EHPAD :

  • "le bien-être des résidents"
  • "l'énergie des résidences"
  • "le développement du numérique (détecteurs de chutes, robots, etc.)"

Le budget prévisionnel définitif devrait être voté courant décembre ; en attendant, la présidente du Département le répète : "nous allons monter en puissance tout en gardant la dette sous contrôle".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hiver approche, c’est le moment idéal pour acheter son vélo chez Proxy-Cycle !

PUBLI-INFO • Eh oui, la période idéale pour acheter un vélo et faire des économies, ce n'est pas au printemps, mais en hiver et particulièrement en fin d'année. Le fabricant et vendeur de vélos électriques bisontin Proxy-Cycle propose d'ailleurs des promotions ainsi que des nouveautés toujours plus pratiques et tendance dès maintenant ! Rendez-vous dans les magasins Proxy Cycle en Franche-Comté…

Étude sur l'état de la pauvreté : qui sont les plus impactés en Franche-Comté ?

Depuis 20 ans, le Secours catholique mène une étude statistique annuelle sur l'état de la pauvreté en France. Ce 7 novembre 2019, l'organisation met en lumière la situation de précarité des migrants, des femmes seules et des enfants… Nous avons rencontré Antoine Aumonier, délégué de Franche-Comté au secours catholique.

Le Comté bientôt protégé en Chine

Alors que la rivalité commerciale entre Pékin et Washington se durcit, Emmanuel Macron appelle les Européens à parler et agir ensemble pour mieux peser face aux Chinois sur les dossiers économiques. Le président a conclu un accord sur la reconnaissance mutuelle et la protection des indications géographiques protégées (IGP) dont fait partie notre bon fromage, le Comté. Cet accord doit entrer en vigueur avant la fin 2020.

Besançon, ville la plus attractive : « un marché sain et équilibré » selon la FPI de Franche-Comté

La 3e édition du baromètre de l'attractivité des grandes villes françaises (meilleurtaux.com et Jobijoba) place Besançon en pôle position. Avec un nombre d'offres d'emploi élevé, un taux de CDI important et un prix d'immobilier raisonnable, la cité comtoise souligne l'importance de conserver cet équilibre.

Le Mont d’Or va peut-être changer son cahier des charges…

Le cahier des charges du Mont d'Or et particulièrement la délimitation géographique est très précise, comme tous les fromages AOC. Lors de l'assemblée générale de la filière Mont d'Or qui s'est déroulée à Pontarlier mardi 5 novembre 2019, le projet d'étendre cette délimitation a été voté mais les étapes seront longues pour qu'il aboutisse…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.45
peu nuageux
le 12/11 à 9h00
Vent
4.12 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
88 %

Sondage