Dernier discours pour Sylvie Mansion

Publié le 10/12/2014 - 16:05
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:21

Le 31 décembre 2014, Sylvie Mansion quittera ses fonctions de directrice générale de l'Agence régionale de santé de Franche-Comté après quatre ans.

1SylvieMansion.JPG
Sylvie Mansion, directrice de l'ARS Franche-Comté ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Après avoir signé un dernier protocole avec le préfet de Franche-Comté ce mercredi 10 décembre 2014 concernant la coordination des hélicoptères médicaux, Sylvie Mansion a fait un discours de départ, non sans émoi, devant plus d’une centaine de personnes à la CCi du Doubs. 

« Je suis émue de prendre la parole devant vous aujourd’hui puisque c’est la dernière fois que j’aurai le plaisir de m’adresser à vous en ma qualité de directrice générale de l’ARS » a-t-elle démarré son allocution.

Elle a notamment évoqué les actions entreprises par l’ARS Franche-Comté ces quatre dernières années ainsi que « l’évolution positive du tissu hospitalier » à Besançon et dans la région.

Dans un premier temps, c’est le directeur général adjoint Jean-Marc Tourancheau qui assurera l’intérim selon les explications du service communication de l’ARS Franche-Comté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.1
nuageux
le 17/09 à 9h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1019.71 hPa
Humidité
60 %

Sondage