Des Beatles à… The Rabeats

Publié le 18/02/2014 - 15:06
Mis à jour le 18/02/2014 - 15:19

Ils ont fait salle comble fin janvier à  l’Olympia, “The Rabeats”, le groupe qui compte plus de 1.000 dates en France sera au Kursaal de Besançon ce jeudi 20 février 2014. Avant la date bisontine, nous avons cherché à savoir qui se cachait derrière ce groupe et ce qui fait vibrer ces quatre garçons dans le vents... 

capture_decran_2014-02-18_a_15.03.14.png
©the rabeats

interview

PUBLICITÉ

maCommune.info Comment avez-vous eu l’idée de faire un groupe reprenant les titres des Beatles ? Êtes-vous des fans à l’origine ?

The Rabeats : « Nous sommes fans des Beatles, et ce, depuis notre enfance. L’idée nous est venue à l’époque où nous jouions chacun dans des groupes différents à Amiens. Nous allions nous voir mutuellement et il n’était pas rare qu’à l’occasion d’une 3e mi-temps, autour d’un verre et d’une guitare, nous évoquions la musique des Beatles. Nos groupes ayant splitté, nous nous sommes décidés à revivre ces moments heureux avec la musique des Beatles. C’était vers la fin des 90’s. On a répété une bonne vingtaine de morceaux juste pour le plaisir et un ami nous a proposé de venir les jouer dans son bar, et voilà, c’était parti ! et pour le plaisir de nombreux potes venus nous écouter. »

Reprendre les Beatles, il fallait oser !  N’avez-vous pas eu peur des réactions des « puritains » à vos débuts ? 

« Lorsqu’on a commencé, pas grand monde parlait des Beatles, le grunge était en plein essor. On ne parlait pas de tribute band… En nous écoutant, le public s’y retrouvait musicalement. Il passait un bon moment avec nous. Ça n’a pas changé depuis. On n’a pas osé, on en avait simplement envie, jouer cette musique est un tel plaisir !

Sur scène, vous êtes les copies conformes des quatre Anglais. Dans la vie quotidienne gardez-vous le style Beatles ? Vrais nostalgiques des années 60 ou est-ce pour la scène ?

On adore cette époque des sixties. Une période faste pour la culture, la mode et bien évidemment la musique. Nous sommes nés avec, on vit avec, car on aime ça. Mettre ces costumes, c’est comme enfiler une panoplie de superhéros, un truc de gosses ! On les réserve pour la scène, au même titre que les éclairages, la déco et les projections vidéo, tout est là pour replonger le spectateur dans cette atmosphère particulière des années 60. »

Le 30 juin 2015, vous vous produirez sur la scène du Palais des sports de la Porte de Versailles à Paris, la même où les Beatles ont commencé leur tournée européenne le 20 juin 1965 , quel effet ça vous fait de marcher, jouer sur les pas de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison, etc. ?

« On imagine que jouer dans cette salle sera sûrement comme jouer à l’Olympia. Nous y avons joué à 5 reprises et à chaque fois, c’est magique ! Ces salles sont impressionnantes et tous les artistes qui s’y sont produits semblent nous dire dans le creux de l’oreille « Hey, les Rabeats ! Allez-y les gars ! »

Comment expliquez-vous votre succès ? 

« Tout le monde adore les Beatles. Notre public rassemble 3, voire 4 générations, des ados amènent leurs parents, des grands-pères font la fête avec leurs petits enfants. C’est magique ! Nous, nous ne faisons que jouer cette musique avec le cœur et visiblement, le public adore ça ! 😉 »

  • The Rabeats : jeudi 20 février 2014 à 20h30 au Kursaal de Besançon (info ci dessous)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

publi-info • Chaque été, la Saline royale d’Arc-et-Senans crée l’événement, à la fois par ses expositions temporaires, mais aussi au travers d’un festival des jardins. En 2019, avec la Saline royale, nous fêterons les 50 ans de Woodstock, le célèbre festival de musique qui a rassemblé 500 000 personnes en août 1969 à deux heures de New-York.

Montreux Jazz Festival : Elton John et Joan Baez en tournée d’adieu

Montreux Jazz Festival : Elton John et Joan Baez en tournée d’adieu

Outre Elton John, Joan Baez et Anita Baker en tournée d'adieu, la 53e édition du festival de jazz de Montreux (Suisse), du 28 juin au 13 juillet 2019 , invitera aussi à entendre plusieurs "légendes" de la musique, comme Sting, ZZ Top, Quincy Jones ou Lauryn Hill.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.63
partiellement nuageux
le 17/07 à 9h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1015.17 hPa
Humidité
55 %

Sondage