Des Beatles à… The Rabeats

Publié le 18/02/2014 - 15:06
Mis à jour le 18/02/2014 - 15:19

Ils ont fait salle comble fin janvier à  l’Olympia, “The Rabeats”, le groupe qui compte plus de 1.000 dates en France sera au Kursaal de Besançon ce jeudi 20 février 2014. Avant la date bisontine, nous avons cherché à savoir qui se cachait derrière ce groupe et ce qui fait vibrer ces quatre garçons dans le vents... 

capture_decran_2014-02-18_a_15.03.14.png
©

interview

maCommune.info Comment avez-vous eu l’idée de faire un groupe reprenant les titres des Beatles ? Êtes-vous des fans à l’origine ?

The Rabeats : "Nous sommes fans des Beatles, et ce, depuis notre enfance. L'idée nous est venue à l'époque où nous jouions chacun dans des groupes différents à Amiens. Nous allions nous voir mutuellement et il n'était pas rare qu'à l'occasion d'une 3e mi-temps, autour d'un verre et d'une guitare, nous évoquions la musique des Beatles. Nos groupes ayant splitté, nous nous sommes décidés à revivre ces moments heureux avec la musique des Beatles. C'était vers la fin des 90's. On a répété une bonne vingtaine de morceaux juste pour le plaisir et un ami nous a proposé de venir les jouer dans son bar, et voilà, c'était parti ! et pour le plaisir de nombreux potes venus nous écouter."

Reprendre les Beatles, il fallait oser !  N’avez-vous pas eu peur des réactions des « puritains » à vos débuts ? 

"Lorsqu'on a commencé, pas grand monde parlait des Beatles, le grunge était en plein essor. On ne parlait pas de tribute band… En nous écoutant, le public s'y retrouvait musicalement. Il passait un bon moment avec nous. Ça n'a pas changé depuis. On n'a pas osé, on en avait simplement envie, jouer cette musique est un tel plaisir !

Sur scène, vous êtes les copies conformes des quatre Anglais. Dans la vie quotidienne gardez-vous le style Beatles ? Vrais nostalgiques des années 60 ou est-ce pour la scène ?

On adore cette époque des sixties. Une période faste pour la culture, la mode et bien évidemment la musique. Nous sommes nés avec, on vit avec, car on aime ça. Mettre ces costumes, c'est comme enfiler une panoplie de superhéros, un truc de gosses ! On les réserve pour la scène, au même titre que les éclairages, la déco et les projections vidéo, tout est là pour replonger le spectateur dans cette atmosphère particulière des années 60."

Le 30 juin 2015, vous vous produirez sur la scène du Palais des sports de la Porte de Versailles à Paris, la même où les Beatles ont commencé leur tournée européenne le 20 juin 1965 , quel effet ça vous fait de marcher, jouer sur les pas de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison, etc. ?

"On imagine que jouer dans cette salle sera sûrement comme jouer à l'Olympia. Nous y avons joué à 5 reprises et à chaque fois, c'est magique ! Ces salles sont impressionnantes et tous les artistes qui s'y sont produits semblent nous dire dans le creux de l'oreille "Hey, les Rabeats ! Allez-y les gars !"

Comment expliquez-vous votre succès ? 

"Tout le monde adore les Beatles. Notre public rassemble 3, voire 4 générations, des ados amènent leurs parents, des grands-pères font la fête avec leurs petits enfants. C'est magique ! Nous, nous ne faisons que jouer cette musique avec le cœur et visiblement, le public adore ça ! ;-)"

  • The Rabeats : jeudi 20 février 2014 à 20h30 au Kursaal de Besançon (info ci dessous)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un vase « exceptionnel » découvert dans les fouilles d’Autun

Un vase "exceptionnel" en verre ouvragé de la fin de l'époque romaine a été mis au jour à Autun en Saône-et-Loire lors des fouilles des 230 sépultures d'une importante nécropole, a annoncé vendredi 13 novembre 2020 l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

La Rodia « met le paquet » pour continuer de faire vivre les musiques actuelles à Besançon

VIDEOS • Le deuxième confinement est en cours et La Rodia n'a pu rouvrir ses portes au public que pour quelques courtes soirées au début de l'été. Mais que se passe-t-il à l'intérieur ? Le public n'y a pas accès, pour autant, c'est une véritable fourmilière ! Entretien le 12 novembre dernier avec Manou Comby, directeur de la structure et Simon Nicolas, chargé de communication.

A Besançon, la Nuit européenne des musées se fera quand-même… mais en ligne

#NuitDesMuséesChezNous • Dans le contexte de la reprise de l'épidémie de Covid-19 et du reconfinement, l'édition 2020 de la Nuit européenne des musées n'aura pas lieu dans sa forme habituelle. La manifestation est certes maintenue pour le samedi 14 novembre, mais elle est rebaptisée "La Nuit des musées numériques" ou #NuitDesMuséesChezNous. Les musées du Centre de Besançon, musée du Temps et musée des beaux-arts et d’archéologie seront "ouverts" au public en manque de culture et de découverte, dès la tombée de la nuit...

Envie de bouquiner ? Lancement du « click and collect » dans les bibliothèques municipales de Besançon

Fermées jusqu’à nouvel ordre en raison du confinement et de la crise sanitaire, les bibliothèques municipales proposeront un service de prêt à emporter en "click and collect" à partir du vendredi 6 novembre 2020 à 14h… dans le respect des mesures sanitaires, bien sûr !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.94
couvert
le 02/12 à 15h00
Vent
0.94 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %

Sondage