Désexualisation de la poitrine, confort, liberté : une Bisontine explique dans un livre comment laisser tomber le soutien-gorge…

Publié le 28/09/2021 - 17:55
Mis à jour le 28/12/2021 - 11:09

Gala Avanzi, auteure bisontine de 31 ans, a publié le 22 septembre dernier un essai féministe sur le soutien-gorge et l’hypersexualisation de la poitrine : No bra (éd. Flammarion) Rencontre.

Depuis quelques années, de plus en plus de femmes ont décidé de laisser leur soutien-gorge au placard pour une question de confort. Pour Gala Avanzi, cela est aussi un acte militant pour s'émanciper, se défaire des dictats et gagner en liberté.

Pour écrire son livre, la jeune femme est partie du constat de l'hypersexualisation de la poitrine des femmes, du confort et du contrôle de la poitrine des femmes. Très tôt, les jeunes filles sont incitées à porter un soutien-gorge en voyant leur mère, grand-mère, sœurs, copines, les stars de cinéma et de la musique, les magazines, etc. La question de ne pose pas. Le soutien-gorge est une obligation sociale lorsque l'on devient une femme.

À travers son essai, l'auteure bisontine pose la question et suggère aux femmes de faire ce qu'elles veulent sans pour autant qu'il soit question de leur dicter ce qu'elles doivent faire. "C'est vraiment de se réapproprier leur corps et de leur redonner le choix de porter un soutien-gorge ou non, mais pour elles, pour des raisons qui leur appartient", nous confie-t-elle dans notre interview en vidéo.

Vers une désexualisation de la poitrine…

Lorsque l'on pense à retirer le soutien-gorge d'une femme, la sexualité, le désir, l'érotisme prend le dessus, c'est un fait. Dans son essai, Gala Avanzi veut désexualiser la poitrine en la mettant "au même rang" que celle des hommes. Un homme torse-nu n'est pas regardé ni jugé comme une femme topless.

Dans notre interview, l'auteure évoque un sondage Ifop mené en 2020 révélant que pour 20% des Français, des tétons apparents sous un haut devraient être, pour l'agresseur, une "circonstance atténuante en cas d'agression sexuelle". L'objectif de Gala Avanzi est de "désexualiser la poitrine pour qu'on arrête avec ces aberrations et que les femmes puissent se balader, tranquillement, sans soutien-gorge."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.6
nuageux
le 15/04 à 18h00
Vent
7.41 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
52 %