Deuxième jour du procès du Café du théâtre : le défilé des témoins

Publié le 10/12/2013 - 22:29
Mis à jour le 10/12/2013 - 22:29

Tout au long de cette deuxième journée de procès du Café du Théâtre, les témoins ont défilé devant la Cour. La série à démarré avec la petite amie de Arnaud Gijbels, puis un de ses amis. La journée s'est enchaînée avec des amis et des prostitués qui ont témoigné, pour la majorité, en la défaveur de l'accusé Marouane Chkarmi. En tout, une dizaine de témoins sont passés à la barre ce mardi 10 décembre au Tribunal de Besançon.

PUBLICITÉ

La pression de la police lors de l’enquête

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Marouane Chkarmi, suspecté d’être proxénète, a essayé de démontrer qu’il y avait une pression de la police exercée sur les témoins pour les influencer dans leurs réponses. Notamment pour dire que l’accusé à présenter des personnes à Pascal Legal en échange d’argent. L’avocat a également cherché à prouver que son client n’est pas violent ni menaçant. 

La question du viol de Arnaud Gijbels

Plusieurs témoins ont dit que Pascal Legal ne les a jamais forcé à un acte sexuel non voulu. L’avocate générale doute que Pascal Legal ait violé Arnaud Gibjels. Elle a exprimé le fait que l’accusé ne verbalise, ni ne montre le moindre traumatisme dû à une éventuelle agression sexuelle provoquée par Pascal legal.

La vie sexuelle tumultueuse de Pascal Legal

A travers les multiples témoignages, la Cour a pu constaté la vie tumultueuse et les nombreuses conquêtes sexuelles de Pascal Legal. Il a également été démontré que la victime accueillait très fréquemment de jeunes hommes. Par ailleurs, ces témoins ont, pour la majeure partie, un passé difficile et souffrent psychologiquement d’expériences douloureuses que ce soit de l’ordre de la famille, de leur vie sexuelle ou de la justice.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.56
partiellement nuageux
le 19/09 à 21h00
Vent
3.26 m/s
Pression
1025.17 hPa
Humidité
66 %

Sondage