Deya en met plein la vue au centre de congrès de l’Atria

Publié le 25/03/2014 - 17:39
Mis à jour le 25/03/2014 - 17:39

Basée à Strasbourg et Belfort, la société Deya organisait ce mardi 25 mars 2013 en collaboration avec le groupe Accor et la société Mélian une journée de présentation des nouvelles solutions audiovisuelles et numériques disponibles sur l’est de la France, notamment dans l’événementiel. 

deya.jpg
©CM
PUBLICITÉ

Cette journée en partenariat avec le groupe Accor se déroule dans l’amphithéâtre du centre de conférence de  l’Atria Novotel de Belfort qui offre une surface de plus de . Depuis 1996, Deya propose des solutions audiovisuelles à destination des entreprises, des collectivités mais travaille également avec l’armée, les universités ou le milieu médical pour l’installation de dispositif audiovisuels. C’est ce que l’on appelle l’activité d’intégrateur. “ Notre bureau d’étude a équipé par exemple la salle du conseil général du Doubs à Besançon. Nous travaillons aussi avec Général Electric ou Alstom, etc.” explique Joannes Poète de Deya Belfort. “Notre bureau d’étude propose des solutions techniques personnalisées. Nos dispositif bénéficient d’une supervision via un écran de  pilotage tactile interactif ce qui rend leur utilisation extrêmement simple. Une caméra peut par exemple automatiquement venir se positionner près d’un intervenant qui prend la parole… »

Du “mapping Vidéo” au vote électronique

En parallèle, Deya se développe dans l’événementiel (convention, meetings, spectacle) de la captation à la diffusion et à la post production. Dans ce cadre, la société s’ est également spécialisée  depuis un an dans le “Mapping vidéo”. Ce dispositif permet de projeter des contenus vidéo sur toutes sortes de supports : façade d’immeuble, véhicule, mobilier, etc. “Nous sommes très peu à utiliser cette technologie dans l’est de la France. ce Mapping peut être rendu interactif grâce des  surfaces de contrôle comme un Ipad ou des capteurs extérieurs comme un tapis, un bouton poussoir.

Autre technique proposée : “le Soft Edge” qui permet de réaliser une image grand format de 32/9e dont la dimension peut varier de six à une cinquantaine de mètres. “On peut ainsi ouvrir avec une grande souplesse des fenêtres multiples dont les contenus sont variés, un direct issu de la régie, des films, des animations, des présentations power point, etc. » 

et le streaming sur internet… 

En plus des solutions de vote électronique et de l’impressionnant écran tactile de 65 pouces, Deya s’est associé à la SARL Melian dans la retransmission  d’évènement en direct sur internet avec le “streaming adaptatif” :  la qualité de la vidéo s’adapte à la bande passante de la connexion utilisée par l’internaute qui regarde l’évènement en live. “Nous pouvons également aller plus loin” explique Ciprian Mélian. “Le direct peut être interactif grâce à l’envoi de SMS  et la possibilité de les intégrer dans un chat en direct. Avec le système de “chapitrage”l’internaute peut également revenir en arrière dans l’évènement, regarder tel ou tel passage qui l’intéresse. Une solution d’autant plus intéressante que l’on peur instantanément suivre la navigation des internautes dans la vidéo”. Autant de solutions innovantes désormais disponibles dans l’est de la France. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort et des élus ont annoncé ce mardi 9 juillet 2019 leur intention de mettre en demeure le gouvernement pour exiger que l'industriel américain respecte les engagements pris au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et suspende son plan de suppression d'un millier d'emplois.

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Marie Guite-Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente le 5 juillet 2019. Les élus régionaux ont ainsi examiné ce vendredi 114 rapports pour un montant de 17,7 millions d'euros attribués sur le département du Doubs (86 millions sur six mois)...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.28
peu nuageux
le 17/07 à 9h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1015.37 hPa
Humidité
53 %

Sondage