Distribution du courrier : La Poste renforce ses équipes

Publié le 02/04/2020 - 08:18
Mis à jour le 02/04/2020 - 08:18

Après avoir mis en œuvre depuis le début du confinement une organisation industrielle socle qui lui permet d’assurer ses missions dans la durée. A partir du lundi 6 avril 2020, La Poste fera appel à 3000 personnes supplémentaires, avec une montée en puissance progressive sur les semaines suivantes...

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

La Poste annonce ce mois d'avril 2020 un renfort de ses équipes pour augmenter progressivement le nombre de jours de distribution de la presse quotidienne, des colis et des courriers ainsi qu’un renforcement de l’accessibilité de son réseau dans les quartiers prioritaires de la ville et dans les zones rurales.

Ce que cette organisation permettra :

  • De distribuer aux abonnés de la presse quotidienne une journée supplémentaire, le lundi ou le mardi, dès le 6 avril 2020, et progressivement d’assurer cette distribution les lundis et les mardis
  • De progressivement distribuer 4 jours par semaine les Colis et le Courrier

Un renforcement des agents dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV)

Un dispositif adapté sera mis en place. Ils pourront effectuer leur retrait dès le 4 avril via les distributeurs automatiques de billets, et dès le 6 avril dans 1 850 bureaux de poste, sur tout le territoire. La Poste annonce ce jour que ce dispositif, qui va mobiliser 20 000 postiers sur la période, sera en outre renforcé dans les QPV.

390 bureaux de poste seront ouverts au sein des QPV ou à proximité immédiate. Par ailleurs, 90% des distributeurs de billets des bureaux de poste des QPV, y compris ceux qui sont fermés, seront alimentés et accessibles au public.

Un renforcement dans les zones rurales

La Poste va densifier sa présence en zone rurale, avec pour objectif que, dans tous ces départements, plus de 60 % des habitants soient à moins de 5 km ou moins de 20 minutes en trajet automobile d’un point de présence postale (et au moins 50 % dans les quelques départements très ruraux). Pour cela, La Poste va rouvrir dès la semaine prochaine 400 bureaux habituellement tenus par un « facteur- guichetier » (un postier qui tient le bureau en complément de sa tournée), et dès la deuxième semaine d’avril 600 supplémentaires.

Concernant les points de contacts en partenariat, environ 1000 Agences Postales Communales sur 6 500 ont été maintenues ouvertes par les Maires. La Poste travaille d’ores et déjà avec l’Association des Maires de France et des présidents d’Intercommunalités pour augmenter autant que possible ce nombre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : une perte d’odorat persistante associée à la présence durable du virus (étude)Lire plus

Covid-19 : partout en Bourgogne Franche-Comté, le taux d’incidence en dessous de 300 infections

En France, le taux d'incidence est passé sous la barre des 400 infections pour 100.000 habitants, a-t-on appris ce mercredi 5 mai. En Bourgogne Franche-Comté, ce taux est inférieur à 300 infections, mais la situation hospitalière reste très tendue et le taux positivité élevé en particulier dans le Doubs.

Très lente décroissance de l’épidémie en Bourgogne Franche-Comté, 93 morts en une semaine

L'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté a publié ce vendredi 30 avril 2021 son bilan hebdomadaire. Le Doubs connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé de la région (327) devant L'Yonne (302) et le Territoire de Belfort (293). La situation continue "de peser lourdement" sur le système de soins régional.

Société

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.56
légère pluie
le 06/05 à 18h00
Vent
8.16 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
100 %

Sondage