Alerte Témoin

DOSSIER Unesco : quelles retombées pour Besançon ?

Publié le 10/07/2008 - 01:32
Mis à jour le 10/07/2008 - 01:32

Que va apporter concrètement l’inscription de la citadelle de Besançon au patrimoine mondial de l’humanité ? Eléments de réponses

1215535866_citadlle_besancon_ciel.jpg
© Franck Lechenet

Tout le monde se réjouit et se félicite du rôle joué par la ville pour l’inscription au patrimoine mondial des fortifications de Vauban. C’est tout d’abord un excellent coup de pub pour Besançon en manque de notoriété. Espérons que désormais les français sachent mieux placer Besançon sur une carte !

Pour conserver ce label, la capitale comtoise s’est engagée à concevoir un centre de ressources international qui valorisera également les « enfants de Vauban », partout où des sites se sont inspirés de l’architecte, comme au Maroc à Essaouira. De quoi développer les échanges avec de nombreuses régions du monde.


Pas d’argent mais plus de touristes

Concrètement, l’inscription au patrimoine mondial n’est pas synonyme d’une manne financière directe. L’Unesco ne finance que des sites « en péril ». En revanche, la carte « patrimoine mondial » est un atout pour le tourisme notamment à Besançon avec un programme pluri-annuel de valorisation culturelle.


Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon : « Nous devrons maîtriser et accompagner les retombées induites par l’inscription des fortification au patrimoine mondial de l’humanité. Ce classement permettra d’attirer beaucoup de touristes. Au Havre par exemple,  qui a bénéficié d’une labellisation, on compte de 20 à 30 % de touristes en plus. Quand on parle tourisme, on parle de développement économique et quand on parle de développement économique, on parle emploi… »


Denis Sommer, président du comité régional du tourisme : « Je me réjouis de cette reconnaissance de la richesse du patrimoine franc-comtois qui rejaillira à coup sûr sur la notoriété, le développement et le dynamisme de la région. C’est pour nous un outil supplémentaire de communication. Aux côtés de la Citadelle de Besançon, d’autres sites comtois, portant l’empreinte de l’architecte, vont bénéficier de cette reconnaissance comme le Château de Joux, la Citadelle de Belfort et le Fort Saint André à Salins-les-Bains. Nous avons par ailleurs envoyé aux grandes écoles d’architecture à travers le monde  une documentation sur la richesse architecturale de la Franche-Comté : des salines royales d’Arc-et-Senans, jusqu’aux fortifications de Vauban ! »

 

En savoir plus …

Besançon inscrite au patrimoine de l'Unesco

Unesco : Histoire d’une aventure

Réaction de Nicolas Sarkozy

Jean-Louis Fousseret : «C’est un immense bonheur pour moi»

Les Festivités à Besançon

Les 12 sites Vauban retenus

Les sites « Unesco » en France

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Les warm-up du BBRBU pendant le mois d’août 2020 à Besançon !

Publi-info • Afin de sensibiliser le grand public à la situation des bars, restaurants et discothèques de Besançon en cette période de crise du Covid-19, l'association Bars Boîtes Resto de Besac Réunis (BBRBU) organise, en partenariat avec l'Union des commerçants de Besançon et Grand Besançon Métropole, quatre week-ends d'animations place Granvelle au mois d'août 2020…

Le No Logo Festival dévoile les premiers noms de son édition 2021 pour « se projeter dans l’avenir »…

L’équipe d’organisation du No Logo Festival confirme ce vendredi des nouveaux noms pour l’affiche de l’édition 2021. "Une manière de se projeter dans l’avenir à quelques jours de la fin de la campagne de soutien «Tous Unis pour Écrire la Suite» lancée le 9 juin dernier", précise l'équipe.

Le festival Les Petites Fugues propose une programmation « resserrée » en novembre 2020

L’Agence Livre & Lecture Bourgogne-Franche-Comté organise chaque année le festival littéraire itinérant Les Petites Fuguesproposant deux semaines de rencontres littéraires dans toute la région. Elaboré dans le contexte de crise sanitaire de la Covid-19, le festival se réinvente cette année autour d’une programmation resserrée du 16 au 28 novembre 2020...

Besançon : le festival du BBRBU, prévu début septembre 2020, est reporté

L'association des Bars Boîtes et Restos de Besac Unis (BBRBU) prévoyait la création d'un festival en plein centre-ville de Besançon les 4, 5 et 6 septembre prochains pour permettre à l’ensemble des établissements adhérents de "générer d’urgence la trésorerie". Malheureusement, La Rêv'olution du BBRBU est reportée ultérieurement suite à une décision prise en préfecture le 21 juillet.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".

Une philosophe et un metteur en scène francs-comtois publient un biface consacré au marquis de Jouffroy d’Abbans…

Julien Lopez, metteur en scène pour la compagnie La Gouaille et Véronique Febvre-Charlot, historienne pour la compagnie Passeurs d'histoires, ont concilié leur passion et métier respectifs pour éditer un livre biface (historique d'un côté, pièce de théâtre de l'autre) consacré à l'histoire tumultueuse du marquis de Jouffroy d'Abbans. Pour la première fois, une pièce de théâtre sur le marquis est publiée… Sortie prévue en septembre 2020. Rencontre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     26.53
    peu nuageux
    le 06/08 à 12h00
    Vent
    3.65 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    32 %

    Sondage