Duel de milliardaires pour la reprise du groupe Casino

Publié le 05/07/2023 - 14:36
Mis à jour le 05/07/2023 - 14:24

Deux propositions ont été étudiées mardi par le conseil d'administration de Casino, à l'issue duquel le groupe a communiqué dans la soirée des détails chiffrés sur chacune d'elles. Elles seront examinées par les créanciers du distribueur ce mercredi 5 juillet 2023.

 © EA
© EA

Leurs intentions étaient connues, mais ils sont désormais officiellement candidats et seuls en piste : le duo de milliardaires Daniel Kretinsky et Marc Ladreit de Lacharrière, d'une part, le trio Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Moez-Alexandre Zouari, d'autre part, sont candidats à la reprise du distributeur Casino, en grande difficulté financière.

"Aucune décision relative à ces propositions ne sera prise" avant échanges avec les créanciers, assure Casino, qui emploie 200.000 salariés dans le monde, dont un quart en France, sous des enseignes bien connues comme Franprix, Monoprix ou Pao de Açucar au Brésil.

La cotation de l'action du distributeur avait été suspendue à 10H40 mardi "à la demande de l'entreprise, dans l'attente de la publication d'un communiqué de presse et jusqu'à nouvel avis", selon une notice de l'opérateur boursier Euronext. Le cours s'appréciait quelques minutes plus tôt de plus de 18%.

Bataille de chiffres

Le trio Niel-Pigasse-Zouari avait indiqué mardi matin dans un communiqué distinct qu'il prévoyait d'investir "avec ses partenaires financiers" 900 millions d'euros dans le groupe Casino. Cet apport se fera pour moitié sous forme de fonds propres et, pour l'autre moitié, d'une émission de dette, a précisé Casino mardi soir dans son communiqué.

Avec un "projet industriel et social de long terme", cette proposition "bénéficie du soutien d'un groupe important de créanciers" de Casino, avait assuré le trio, dont l'offre prévoit le "maintien du niveau d'emplois" actuel au sein du groupe, a signalé le distributeur mardi soir.

Moez-Alexandre Zouari, important franchisé du groupe Casino en Ile-de-France et membre de ce trio, est appelé à prendre la direction du distributeur d'origine stéphanoise si cette offre était avalisée.

En face, le duo de milliardaires Daniel Kretinsky et Marc Ladreit de Lacharrière a fait une offre ferme prévoyant une recapitalisation à hauteur de 1,35 milliard d'euros, selon les détails communiqués mardi soir par Casino, via une augmentation de capital dont au moins 860 millions d'euros apportés par les deux partenaires.

Le milliardaire tchèque et M. Ladreit de Lacharrière, ami du PDG de Casino Jean-Charles Naouri, tablent en outre sur une restructuration de dette brute de Casino à hauteur de 5 milliards d'euros. Ils ne prévoient ni cession des hypermarchés ni du commerçant en ligne CDiscount, a appris l'AFP mardi dans l'entourage des deux signataires de l'offre.

Toutefois, mardi soir, Casino a indiqué que leur offre ne faisait "pas de mention explicite du niveau de maintien de l'emploi".

Objectif fin juillet

Ces offres d'apport en fonds propres s'inscrivent dans le cadre de la procédure de conciliation entamée fin mai par le groupe, en grande difficulté financière. Casino tente de renégocier son important endettement - 6,4 milliards d'euros de dette nette -, mais a aussi besoin de fonds propres pour relancer son activité.

Casino avait indiqué précédemment qu'il espérait "finaliser un accord de principe sur les termes de la restructuration financière d'ici le 27 juillet". Encore faudra-t-il que les créanciers du groupe, grandes banques, fonds, institutionnels, l'acceptent.

Lundi, Casino avait annoncé que certains d'entre eux n'étaient pas disposés à faire de cadeau au groupe. Alors qu'il leur avait été demandé de ne pas réclamer le versement des sommes dues le temps de la conciliation, qui peut durer au plus tard jusqu'à fin octobre, certains ont refusé, contraignant Casino à demander à la justice des "délais de grâce".

Le distributeur n'a en outre pas respecté, à la fin du deuxième trimestre, une obligation fixée par ses créanciers, ce qui peut être considéré comme un défaut de paiement. Ces prêteurs ont été invités à ne pas réclamer leur dû à Casino le temps de la conciliation, mais n'avaient "pas répondu à la demande" à la date de lundi, selon Casino.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.71
couvert
le 26/05 à 21h00
Vent
1.04 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
90 %