Ecole Bourgogne : une 15e classe ouvrira "dans les plus brefs délais"

Publié le 10/09/2014 - 10:39
Mis à jour le 10/09/2014 - 16:36

Les parents d’élèves de l’école Bourgogne dans le quartier Planoise, à Besançon, ont occupé l’établissement pour demander l’ouverture d’une quinzième classe. Une grève du personnel était d’ailleurs prévue ce vendredi. La direction des services départementaux de l’éducation nationale dans le Doubs (Dasen) annonce que l’inspecteur d’académie du Doubs ouvrira une quinzième classe et y affectera un enseignant « dans les plus brefs délais ».

 ©
©

Située en zone d'éducation prioritaire REP +,  l'école Bourgogne de Planoise accueille pour cette rentrée 312 élèves. Or, selon les seuils d'ouverture, une quinzième classe devrait ouvrir à 308 élèves. Ce sureffectif, notamment dans les classes de CM1 et CM2 à 25 – 26 élèves, inquiète les parents d'élèves.

La Dasen déclare que "Comme l’ensemble des e?coles relevant de l’e?ducation prioritaire, l’e?cole Bourgogne (Besanc?on) fait l’objet d’une attention toute particulie?re."

306 élèves = 14 classes de 21,8 élèves

Avant la rentrée scolaire, "le constat de rentre?e faisait e?tat de 306 e?le?ves, effectif permettant d’envisager 14 classes pour un nombre moyen de 21,8 e?le?ves par classe" explique la Dasen, "A ces moyens s’ajoutent ceux du dispositif d’accueil des enfants nouvellement arrive?s en France, et ceux qui sont mis a? la disposition de l’e?cole en vue d’accompagner au mieux les e?le?ves les plus en difficulte? a? partir du repe?rage de leurs besoins : assistants pe?dagogiques, enseignants re?fe?rents, dispositif « Plus de mai?tres que de classes »". La Dasen ajoute que "l’e?quivalent de cinq postes est mis a? la disposition de l’ensemble des e?coles du re?seau d’e?ducation prioritaire afin de remplacer les enseignants sur leurs temps de concertation, leur permettant notamment de de?velopper l’innovation pe?dagogique, levier important pour la re?ussite de tous les e?le?ves."

Une CLIS (classe d’inclusion scolaire), ouverte a? la pre?sente rentre?e "afin de re?pondre encore plus efficacement a? l’accueil des enfants a? besoins pe?dagogiques particuliers", comple?te l’ensemble. Elle dispose d’une enseignante de?die?e. Les e?le?ves, dans une logique d’inclusion scolaire, be?ne?ficient de temps de travail en classe ordinaire durant la semaine.

A la suite de quelques arrive?es re?centes, l’effectif est a? ce jour de 312 e?le?ves.

Une 15e classe "dans les plus brefs délais"

La Dasen indique que "Une telle situation n’imposait pas a? l’Inspecteur d’acade?mie – directeur acade?mique des services de l’Education nationale du Doubs, de mesure nouvelle" mais "un certain nombre d’e?le?ments de contexte ont e?te? pris en conside?ration, notamment la grande difficulte? scolaire de certains e?le?ves et l’inclusion temporaire des e?le?ves de la CLIS."

Finalement, "Compte tenu de ces donne?es au moment ou? se mettent en place au sein des e?coles du re?seau (REP+) Diderot les mesures lie?es a? la refondation de l’e?ducation prioritaire, et ou? se de?veloppent a? l’occasion de la re?forme des rythmes scolaires de nombreuses initiatives partenariales sur les temps scolaires et pe?riscolaires, Monsieur l’Inspecteur d’acade?mie a de?cide? de prendre en compte avec bienveillance les effectifs constate?s de?sormais."  Il a donc ainsi de?cide? d’implanter dès cette anne?e scolaire 2014-2015 un poste supple?mentaire d’enseignant afin de permettre l’ouverture d’une 15ème classe. Il y affectera un enseignant "dans les plus brefs de?lais".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

UTBM : 50 heures pour créer un court-métrage lors du festival Film d’un jour

Organisé par les étudiants de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, la 19e édition du festival Film d’un jour revient cette année dans l’Aire urbaine pour une 19e édition du 9 au 11 mai 2024. Durant ce festival, les étudiants sont réunis autour d’un même objectif commun, parvenir à créer un court métrage de A à Z en 50h maximum.  

Une équipe UTBM en finale nationale des Entrep’

L’équipe Modul’ de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) a décroché la victoire au concours des Entrep’ de Franche-Comté face à 17 autres équipes de la région. En promouvant une nouvelle définition de la productivité axée non pas sur l'augmentation des heures de travail, mais sur leur optimisation, apprend-on mercredi 24 avril 2024.

Gabriel Attal appelle la Nation à se mobiliser contre la violence des jeunes

+ Nouvelles mesures • "Mobilisation générale" et "sursaut d'autorité", Gabriel Attal a promis une réponse rapide de son gouvernement, avant l'été, à l'"addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse, lors d'un déplacement jeudi 18 avril 2024 dans la ville de Viry-Châtillon (Essonne) pour son centième jour à Matignon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.64
couvert
le 21/05 à 12h00
Vent
3.38 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
56 %