Alerte Témoin

Edouard Philippe à Vesoul : "ne laissez personne décider à votre place"

Publié le 21/05/2019 - 09:12
Mis à jour le 21/05/2019 - 09:12

Edouard Philippe a dénoncé ce lundi 20 mai 2019 à Vesoul l'irruption de Steve Bannon, le sulfureux ex-conseiller de Donald Trump, dans la campagne des européennes en France, en appelant par ailleurs à la mobilisation des pro-UE lors du scrutin de dimanche.

Edouard Philippe, le 20 mai 2019 à Vesoul ©Alexandra Cordier
Edouard Philippe, le 20 mai 2019 à Vesoul ©Alexandra Cordier

Lors d'un meeting à Vesoul, le sixième auquel il participe depuis le début de la campagne, le Premier ministre a averti du fait que les louanges de M. Bannon sur Marine Le Pen et le Rassemblement national pouvaient correspondre à la recherche de "l'intérêt" des Etats-Unis de Donald Trump.

Les EU tentent d' "affaiblir l'Europe"

"Qui aujourd'hui essaie de diviser l'Europe ou de l'affaiblir? Justement, ceux qui ont un intérêt. A l'Est. Ou à l'Ouest", a mis en garde M. Philippe, en allusion à Moscou et Washington.

"Monsieur Bannon vient en Europe, en France pour dire combien au fond il y a un intérêt pour lui et pour le président Trump à ce qu'on change le périmètre européen ou les valeurs qui ont permis la construction de l'Europe", a-t-il fait valoir.

"Quand ce sont nos partenaires - mais aussi nos adversaires sur certains sujets - qui oeuvrent pour nous diviser ou nous affaiblir, il faut se demander s'ils font ça dans notre intérêt ou dans le leur. Et quelque chose me dit que ce n'est pas dans le nôtre", a ironisé le chef du gouvernement.

Le locataire de Matignon a réaffirmé que l'Europe permettait de défendre la souveraineté de la France, contrairement à ce qu'affirment les souverainistes, face aux "géants" américain et chinois.

Appel à la mobilisation pour les européennes

Quand la mobilisation de l'électorat macroniste s'annonce mitigée selon des sondages, le Premier ministre a appelé à la mobilisation de tous ceux qui "croient profondément à l'Europe".

"Bien sûr plein de gens vont s'agiter à la télévision", a-t-il dit en référence des trois débats télévisés prévus cette semaine. "Mais c'est pas ça l'essentiel: vous, autour de vous, avez un pouvoir de conviction infiniment plus important que n'importe quel candidat à la télévision", a-t-il lancé.

"Ne laissez personne décider à votre place"

Il a rappelé la douloureuse expérience du maire Agir de Vesoul, l'ex-LR Alain Chrétien, présent au meeting pour soutenir la liste de la majorité présidentielle, qui en 2004 a perdu une élection d'une seule voix.

"A quoi sert une voix? A ça! Dans une démocratie, ne laissez personne décider à votre place", a lancé Edouard Philippe.

Le RN et LREM recueillent respectivement 23,5% et 23% d'intentions de vote, mais la dynamique est plutôt favorable au RN, selon un sondage Ipsos Game Changers publié lundi.

(Selon AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     20.79
    nuageux
    le 10/08 à 3h00
    Vent
    1.39 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    73 %

    Sondage