Elections chez Les Républicains : Laurent Wauquiez élu président dès le 1er tour

Publié le 10/12/2017 - 21:05
Mis à jour le 11/12/2017 - 09:27

Laurent Wauquiez a été élu dimanche dès le premier tour président des Républicains (LR) en recueillant 74,64 % des suffrages exprimés, contre 16,11 % pour Florence Portelli et 9,25 % pour Maël de Calan, a annoncé la Haute autorité chargée du scrutin.

13872681_10157331095555595_433492177490025188_n.jpg
Laurent Wauquiez ©Page officielle Facebook
PUBLICITÉ

Ancien ministre, actuel président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et grand favori de ce scrutin, Laurent Wauquiez a recueilli 73.554 voix contre 15.876 pour la maire de Taverny (Val-d’Oise) Florence Portelli et 9.113 voix pour l’ancien porte-parole d’Alain Juppé, Maël de Calan.

« Ce soir, c’est le début d’une nouvelle ère pour la droite ». « Ce soir, la droite est de retour », s’est réjoui Laurent Wauquiez lors d’une allocution.

La participation à ce scrutin est plus élevée que la plupart de pronostics, avec 99.597 votants, soit une participation de 42,46 % des 234.556 adhérents des Républicains.

« On nous annonçait une participation de quelques dizaines de milliers, de 50.000 disait-on, nous avons eu à peu près 100.000 votes. C’est un succès », s’est félicité le secrétaire général du parti, Bernard Accoyer.

« C’est une comparaison que l’on peut faire et qui mérite quelque attention, de se souvenir que c’est avec quelques centaines de militants à main levée qu’a été ratifiée la nomination du délégué général de La République en marche » Christophe Castaner, a ajouté M. Accoyer.

« C’est une nouvelle page qui s’ouvre après les défaites graves que nous avons connues au printemps à l’élection présidentielle et aux élections législatives, après les coups bas, les trahisons qui ont suivi, enfin nous pouvons regarder l’avenir de façon positive », selon l’ancien président de l’Assemblée nationale.

Les Républicains se sont déchirés après la défaite de François Fillon au premier tour de l’élection présidentielle. Emmanuel Macron a nommé l’ancien bras-droit d’Alain Juppé Edouard Philippe à Matignon. Plusieurs ex-membres de LR ont intégré le gouvernement. Certains tels Bruno Le Maire et Gérald Darmanin ont adhéré à La République en marche. D’autres, qui se revendiquent « constructifs » envers M. Macron, ont créé un groupe distinct à l’Assemblée nationale puis un parti, Agir.

La proclamation définitive des résultats aura lieu après vérification éventuelle de contestations qui pourraient arriver dans les 24 heures, a indiqué la présidente de la Haute autorité chargée du scrutin, la juriste Anne Levade.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.66
partiellement nuageux
le 17/07 à 3h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1015.95 hPa
Humidité
93 %

Sondage