Emploi des jeunes : l’U2P demande que les mesures de soutien soient prolongées en 2021

Publié le 07/01/2021 - 08:01
Mis à jour le 07/01/2021 - 08:46

L’U2P, union des entreprises de proximité, a adressé un courrier le 10 décembre dernier à Élisabeth Borne, la ministre du Travail pour lui demander de prolonger tout au long de l’année 2021 l’aide exceptionnelle aux employeurs de salariés en contrat d’alternance (5000 euros pour l’emploi d’un mineur ; 8000 euros pour un alternant majeur).

Les entrées en apprentissage, loin de baisser en 2020, ont même progressé de près de 100.000, avec un total de 440.000 contrats signés contre 353.000 en 2019.

"Les premiers mois d’application des mesures visant à soutenir l’emploi des jeunes montrent que ces dispositions étaient nécessaires et qu’elles doivent être prolongées", explique l'U2P Bourgogne Franche-Comté.

440.000 contrats signés en 2020 contre 353.000 en 2019

"C’est la preuve que les chefs d’entreprise veulent prendre leur part au combat contre la crise économique et font confiance aux formations en alternance pour préparer les jeunes aux compétences utiles à l’entreprise. La moitié des alternants de France sont formés dans une entreprise de proximité (artisanat, commerce de proximité, professions libérales)" explique l'U2P BFC.

De même, l’aide de 4000 euros pour toute embauche d’un jeune de moins de 26 ans accordée dans le cadre du plan "un jeune une solution", a fait la preuve "de sa pertinence", selon l'union qui précise que la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion envisage sérieusement (selon des échanges du 4 janvier avec les partenaires sociaux), de proroger les deux mesures de soutien jusqu’à la fin mars 2021.

L’U2P prend acte de cette décision qui va dans le "bon sens" mais rappelle que 2021 verra inévitablement se développer les fermetures d’entreprises et les licenciements, et nécessitera en parallèle "d’accélérer la relance en s’appuyant sur de nouvelles compétences".

"Ainsi, il convient d’appliquer les deux mesures phares du plan "un jeune une solution" bien au-delà de la fin mars", est-il indiqué dans un communiqué de presse.

"Plus nous avançons, plus les entreprises sont en situation de reporter leurs projets d’embauches voire de licencier. Les mesures de soutien sont de nature à inverser la tendance en rassurant les employeurs. Elles doivent absolument être reconduites sur l’ensemble de l’année 2021 afin de conforter l’embauche et la formation des jeunes", conclut Christophe Desmedt, Président de l’U2P Bourgogne Franche-Comté.

À propos de l'U2P Bourgogne Franche-Comté

L’U2P représente 2,8 millions d’entreprises et plus de six millions d’actifs sur l’ensemble du territoire dans les secteurs de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales.

À l’échelle de la Région, elle représente 96 000 entreprises, et près de 230.000 actifs dans les secteurs de proximité.

Elle réunit cinq organisations qui représentent ces différentes catégories d’entreprises : CAPEB (Bâtiment), CGAD (Alimentation, Hôtellerie et restauration), CNAMS (Fabrication et service), UNAPL (Professions libérales) et la CNATP en qualité de membre associé (Travaux publics et Paysage).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise énergétique : dès ce lundi, France Télévisions va diffuser une météo de l’électricité

Face à la crise énergétique, France Télévisions s'est engagé à sensibiliser les Français sur les gestes à mettre en oeuvre pour éviter les coupures d'électricité cet hiver, en relayant notamment Ecowatt, la météo de l'électricité, dès ce lundi 3 octobre sur ses antennes.

Trois dolois créent une nouvelle plateforme pour vendre et acheter des fruits et légumes… sans être un professionnel

Après deux années de travail, Oly a vu le jour ce mois de septembre 2022 dans le paysage franc-comtois. Il s’agit d’une plateforme créée par trois jeunes dolois, Rémi Vandelle, Théo Reffay et Adrien Berthenet, permettant de vendre et d’acheter des fruits, des légumes et des produits travaillés sans pour autant être primeur ou épicier.

Camaïeu ferme définitivement ses portes ce soir

Ce mercredi 28 septembre, le tribunal commercial de Lille a prononcé la liquidation judiciaire de Camaïeu. 514 magasins vont donc mettre la clé sous la porte et 2.600 emplois seront supprimés. Une dizaine de magasins en Franche-Comté et quatre dans le Grand Besançon sont concernés.

Quatorze PME intègrent la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté 

La Région Bourgogne-Franche-Comté et Bpifrance ont donné le coup d’envoi de la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté ce mercredi 28 septembre à la Tonnellerie Rousseau à Gevrey-Chambertin en Côte-d'Or. Ce programme d'accompagnement personnalisé d’une durée de 24 mois compte 14 nouvelles PME à fort potentiel cette année.

Yann Le Guilloux nommé au directoire de la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté

Le Conseil d’orientation et de surveillance (COS) de la Caisse d'Épargne de Bourgogne Franche-Comté a nommé, sur proposition de Jérôme Ballet, président du directoire, et Eric Fougère, président du COS, Yann Le Guilloux, en qualité de membre du directoire en charge du Pôle Banque de Détail (BDD). 

Burger King ouvre à Valdahon

Le fast-food ouvrira ses portes et ses grills jeudi 29 septembre 2022 dans la commune de Valdahon. Malgré des difficulté d’embauche de son personnel, Burger King est finalement parvenu à trouver du personnel "nombreux issus de la ville et des communes alentour".

Camaïeu joue sa survie devant le tribunal de commerce : trois boutiques menacées à Besançon

Camaieu et ses 2.600 salariés sur le fil : deux ans après un premier sauvetage, le géant nordiste du prêt-à-porter féminin va tenter mercredi 28 septembre de convaincre le tribunal de commerce de Lille qu'il peut échapper à la liquidation, mais les syndicats craignent le pire. Besançon et le Grand Besançon comptent trois boutiques de l'enseigne.

16e édition du concours régional de l’économie sociale et solidaire : les inscriptions sont ouvertes

Cette année, pour la 16e édition, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire. Vous êtes une association, une entreprise et vous portez un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l'économie sociale et solidaire ? Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 octobre !

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.23
nuageux
le 04/10 à 3h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
94 %

Sondage