Emploi des jeunes : l’U2P demande que les mesures de soutien soient prolongées en 2021

Publié le 07/01/2021 - 08:01
Mis à jour le 07/01/2021 - 08:46

L’U2P, union des entreprises de proximité, a adressé un courrier le 10 décembre dernier à Élisabeth Borne, la ministre du Travail pour lui demander de prolonger tout au long de l’année 2021 l’aide exceptionnelle aux employeurs de salariés en contrat d’alternance (5000 euros pour l’emploi d’un mineur ; 8000 euros pour un alternant majeur).

Les entrées en apprentissage, loin de baisser en 2020, ont même progressé de près de 100.000, avec un total de 440.000 contrats signés contre 353.000 en 2019.

"Les premiers mois d’application des mesures visant à soutenir l’emploi des jeunes montrent que ces dispositions étaient nécessaires et qu’elles doivent être prolongées", explique l'U2P Bourgogne Franche-Comté.

440.000 contrats signés en 2020 contre 353.000 en 2019

"C’est la preuve que les chefs d’entreprise veulent prendre leur part au combat contre la crise économique et font confiance aux formations en alternance pour préparer les jeunes aux compétences utiles à l’entreprise. La moitié des alternants de France sont formés dans une entreprise de proximité (artisanat, commerce de proximité, professions libérales)" explique l'U2P BFC.

De même, l’aide de 4000 euros pour toute embauche d’un jeune de moins de 26 ans accordée dans le cadre du plan "un jeune une solution", a fait la preuve "de sa pertinence", selon l'union qui précise que la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion envisage sérieusement (selon des échanges du 4 janvier avec les partenaires sociaux), de proroger les deux mesures de soutien jusqu’à la fin mars 2021.

L’U2P prend acte de cette décision qui va dans le "bon sens" mais rappelle que 2021 verra inévitablement se développer les fermetures d’entreprises et les licenciements, et nécessitera en parallèle "d’accélérer la relance en s’appuyant sur de nouvelles compétences".

"Ainsi, il convient d’appliquer les deux mesures phares du plan "un jeune une solution" bien au-delà de la fin mars", est-il indiqué dans un communiqué de presse.

"Plus nous avançons, plus les entreprises sont en situation de reporter leurs projets d’embauches voire de licencier. Les mesures de soutien sont de nature à inverser la tendance en rassurant les employeurs. Elles doivent absolument être reconduites sur l’ensemble de l’année 2021 afin de conforter l’embauche et la formation des jeunes", conclut Christophe Desmedt, Président de l’U2P Bourgogne Franche-Comté.

À propos de l'U2P Bourgogne Franche-Comté

L’U2P représente 2,8 millions d’entreprises et plus de six millions d’actifs sur l’ensemble du territoire dans les secteurs de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales.

À l’échelle de la Région, elle représente 96 000 entreprises, et près de 230.000 actifs dans les secteurs de proximité.

Elle réunit cinq organisations qui représentent ces différentes catégories d’entreprises : CAPEB (Bâtiment), CGAD (Alimentation, Hôtellerie et restauration), CNAMS (Fabrication et service), UNAPL (Professions libérales) et la CNATP en qualité de membre associé (Travaux publics et Paysage).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."

Bientôt, le nouveau centre commercial Cassin à Planoise ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne

Les travaux de la restructuration du centre commercial Cassin dans le quartier Planoise à Besançon commenceront le 18 janvier prochain. Le bail commercial entre Intermarché et Aktya, société d'économie mixte bisontine, a été signé mercredi 13 janvier. Le nouveau centre commercial ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne à l'automne prochain.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.44
couvert
le 18/01 à 12h00
Vent
2.09 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %

Sondage