Emploi : quels sont les métiers les plus recherchés dans le Doubs ?

Publié le 25/04/2017 - 17:20
Mis à jour le 27/04/2017 - 16:01

Après avoir dévoilé sur les besoins en main d'oeuvre des entreprises sur la Bourgogne Franche-Comté, Pôle Emploi a décliné son étude par département sur les intentions d'embauche. On compte 12.100  projets de recrutements dans le Doubs dont 6.310 sur le bassin de Besançon, 3.170 sur Montbéliard, 1.580 sur Pontarlier et 1.060 sur Morteau.

img_6413.jpg
Éric Schmidt directeur Pôle Emploi délégué Besançon, Haut-Doubs et Territoire de Belfort © d poirier
PUBLICITÉ

L’enquête annuelle BMO dans le jargon de Pôle Emploi (Besoin en main-d’œuvre) permet de « sentir » le marché du travail sur un secteur donné. En Bourgogne Franche-Comté sur 73.800 entreprises interrogées, 22.200 ont notamment répondu à la principale question : allez-vous embaucher en 2017 ?

Dans le Doubs, 827 établissements, sur 3.973 ayant répondu, ont fait part de l’intentention de recruter. Près de 21 % des établissements projettent donc d’ambaucher (20,2% en Bourgogne Franche-Comté).

« Cette enquête permet d’anticiper les difficultés de recrutement, d’être en adéquation avec les évolutions et les besoins du marché du travail » explique Éric Schmidt directeur délégué Besançon, Haut-Doubs et Territoire de Belfort. « Elle est d’autant plus intéressante que nous pouvons répondre aux besoins de formation qui en découlent. Grâce à cet outil, nous pouvons recontacter les entreprises, les accompagner dans leurs démarches de recrutement et d’adapter un plan POE de préparation opérationnelle à l’emploi… « 

Les services, la restauration, l’animation, l’industrie agroalimentaire… 

L’étude note que la part des établissements recruteurs est en hausse dans le Doubs avec 12.100 projets d’embauche, soit plus d’un projet sur six au sein de la nouvelle grande région. Le secteur des services rassemble 63 % des embauches annoncées largement devant les fonctions liées à la vente, au tourisme et service (39%), le secteur de l’industrie (14%), le mdédico-sociales (13%) et enfin l’encadrement (9%). Avec 720 projets d’embauches, les métiers d’aide à domicile, de travailleurs familiaux, sont les plus recherchés. Viennent ensuite les métiers de l’animation socioculturelle (490 projets) et d’agents d’entretien (430).

42% des projets de recrutement jugés difficiles

Certains secteurs peinent plus à recruter que d’autre. On trouve traditionnellement les métiers de la restauration et de l’hôtellerie, du bâtiment , les couvreurs notamment. Mais pas seulement. Il est très difficile, notamment à Besançon de recruter des télévendeurs et des bouchers. Dans le secteur de Pontarlier et du Haut-Doubs en général, les difficultés de recrutement sont accrues en raison de l’attractivité de la Suisse.

Les 10 métiers les plus recherchés dans le Doubs 

Emploi

Nombre de projets de recrutements 2017

Aides à domicile, aides ménagers, travailleurs familiaux

720

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

487

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)

434

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine ( y compris crêpes, pizzas.. )

425

Serveurs de café, de restaurant et commis

371

Aides soignants (aides médico-psycho, puériculture, assistants)

341

Employés de libre service

329

Caissiers, Pompistes

275

Ouvriers non qualifiés des industries agro-alimentaires

265

professionnels des spectacles

257

Secteur Besançon : les 10 métiers les plus recherchés

Emploi

Nombre de projets de recrutements 2017

Aides à domicile, aides ménagers, travailleurs familiaux

336

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)

286

Serveurs de café, de restaurant et commis

226

Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

211

Aides soignants (aides médico-psycho, puériculture, assistants)

206

Artistes, professeurs d’art (musiques danse spectacle)

151

Professionnels des spectacles

148

Ouvriers non qualifiés des industries agro-alimentaires

141

Agents de service hospitalier

141

Cuisiniers

135

 

 Secteur de Morteau : les 10 métiers les plus recherchés

Emploi

Nombre de projets de recrutements 2017

Professionnels de l’animation socioculturelle

122

Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir

100

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

92

Aides à domicile, aides ménagers, travailleurs familliaux

56

Ouvriers non qualifiés du gros oeuvre du bâtiment

54

Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires

44

Aides soignants

37

Employés de libre-service

33

Agents d’entretien de locaux

32

Cuisiniers

25

  

Secteur de Pontarlier : les 10 métiers les plus recherchés 

Emploi

Nombre de projets de recrutements 2017

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

98

Employés de libre service

89

Professionnels de l’animation socioculturelle

83

Serveurs de café, de restaurants et commis

82

Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs

78

Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires

75

Apprentis et ouvriers non qualifiés de l’alimentation (hors IAA)

45

Formateurs ( yc moniteurs d’auto-école)

44

Secrétaires bureautiques et assimilés (yc médicaux)

43

Cuisinier

41

 Secteur Montbéliard : les 10 métiers les plus recherchés 

Emploi

Nombre de projets de recrutements 2017

Aides à domicile, aides ménagers, travailleurs familiaux

299

Ouvriers non qualifiés en métallerie, serrurerie, montage (yc réparateurs)

134

Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine

129

Employés de libre service

115

Caissiers, pompistes

93

Professionnels des spectacles

92

Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés

83

Agents d’entretien de locaux, y compris ATSEM

80

Aides- soignants

76

Vendeurs généralistes

73

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.17
légère pluie
le 16/10 à 0h00
Vent
2.933 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
94 %

Sondage